Course-poursuite nocturne dans les rues de Lyon

Course-poursuite nocturne dans les rues de Lyon
Photo d'illustration - LyonMag

Les faits se sont déroulés dans la nuit de lundi à mardi.

Dans le 7e arrondissement de Lyon, dans l’une des rues où des prostitués travaillent de nuit, un équipage de la Brigade Anti Criminalité, appuyé par les GSP des commissariats des 5e et 7e arrondissement, repère un véhicule accidenté. La Renault Clio, dans laquelle trois individus sont présents, est rapidement analysée grâce à une tablette Neo. Cette dernière indique aux policiers que le véhicule est signalé volé.

Après "un suivi discret" de la voiture selon la DDSP du Rhône, une tentative de contrôle est décidée par les fonctionnaires. Mais le conducteur refuse d’obtempérer et prend la fuite. Une course-poursuite s’engage alors jusque sur les quais du 2e arrondissement, "vers la rue Franklin", où le véhicule est abandonné. Deux hommes sont alors interpellés. Le troisième fuyard sera également arrêté peu de temps après. 

Le trio a été placé en garde à vue. L’enquête, toujours en cours, a déjà démontré que les plaques de la voiture avaient été également volées.

8 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Sally le 09/01/2018 à 16:04
Bianca a écrit le 09/01/2018 à 15h33

@ Sally
Demande à Finkelkraut il va t'expliquer (si toutefois tu t'intéresses à la lecture)

Pas de ce genre d individu va lire la bible si jamais t a autre chose a vomir va te faire exorciser la fixation c est jamais bon

Signaler Répondre

avatar
Bianca le 09/01/2018 à 15:33

@ Sally
Demande à Finkelkraut il va t'expliquer (si toutefois tu t'intéresses à la lecture)

Signaler Répondre

avatar
Sally le 09/01/2018 à 15:20
Bianca a écrit le 09/01/2018 à 14h39

encore de la racaille bien de chez nous, des non souchiens ?

Pas comprendre ça existe pas ds le dictionnaire blancaca

Signaler Répondre

avatar
Macron ne fera rien le 09/01/2018 à 14:47
questionnement a écrit le 09/01/2018 à 14h25

a votre avis??? ben bien sur!
et les juges dans tout ça.... ceux qui les ont "condamnés" précedemement, et le JAP ???? ils ne sont pas responsables eux aussi?
... en meme temps, grace a nos politique (Mme Taubira?), la création de nouvelles prisons a été annulée....

Les nouvelles places de prisons prévues dans les années à venir ne serviront qu'à faire des cellules individuelles. Le nombre de détenus n'augmentera pas sous Macron.

Signaler Répondre

avatar
Bianca le 09/01/2018 à 14:39

encore de la racaille bien de chez nous, des non souchiens ?

Signaler Répondre

avatar
Stop le 09/01/2018 à 14:33
questionnement a écrit le 09/01/2018 à 14h25

a votre avis??? ben bien sur!
et les juges dans tout ça.... ceux qui les ont "condamnés" précedemement, et le JAP ???? ils ne sont pas responsables eux aussi?
... en meme temps, grace a nos politique (Mme Taubira?), la création de nouvelles prisons a été annulée....

Le JAP (juge d'annulation des peines) a fait son travail apparemment.

Quant à la ministre de la justice elle ne s'appelle pas Taubira. Comment s'appelle-t-elle ? Allez un petit effort...

Signaler Répondre

avatar
questionnement le 09/01/2018 à 14:25
Lucifer a écrit le 09/01/2018 à 10h43

connus des services de police ?

a votre avis??? ben bien sur!
et les juges dans tout ça.... ceux qui les ont "condamnés" précedemement, et le JAP ???? ils ne sont pas responsables eux aussi?
... en meme temps, grace a nos politique (Mme Taubira?), la création de nouvelles prisons a été annulée....

Signaler Répondre

avatar
Lucifer le 09/01/2018 à 10:43

connus des services de police ?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.