GL Events veut atteindre le milliard d'euros de CA en 2018

GL Events veut atteindre le milliard d'euros de CA en 2018
Olivier Ginon, PDG de GL Events

Le fleuron lyonnais de l'événementiel, GL Events, a publié ce mardi son chiffre d'affaires pour le dernier trimestre 2017, établi à 264,8 millions d'euros.

953,8 millions d'euros. C'est le total consolidé du chiffre d'affaires réalisé par le géant GL Events en 2017. Un chiffre stable par rapport à 2016 (953 millions d'euros), qui a néanmoins pâti d'une année plus pauvre en "jumbo events". L'an passé, la société d'Olivier Ginon avait notamment réalisé 130 M€ sur les JO de Rio, l'Euro de football et la Cop 22. "Je suis heureux de la très bonne performance commerciale réalisée par les équipes tout au long de l’année 2017. Malgré l’effet de base défavorable lié à l’absence de grands événements, le Groupe réalise un chiffre d’affaires annuel équivalent à celui de l’année de 2016", a déclaré le PDG de la société dans un communiqué.

Il faudra donc attendre encore pour atteindre le cap symbolique du milliard.  Un objectif clairement affiché par GL Events pour 2018, alors qu'il s'agira d'une année "emblématique pour le Groupe qui fêtera ses 40 ans d’existence et ses 20 ans de cotation." Et on est plutôt confiant du côté de la société lyonnaise, puisque qu'en 2018 "le calendrier sera plus riche qu’en 2017 et nous avons déjà enregistré des signatures pour un montant de 35M€ sur des événements internationaux", explique-t-on.

Pôle par pôle, c'est GL Events Live qui représente la plus grosse part du CA de la société, à 471,9 M€ (- 5,7 % par rapport à 2016). C'est ensuite la branche GL Events Venues qui rapporte le plus, avec 316,7 M€ de CA (+ 3,0 %). Le pôle Exhibitions ferme la marche avec 165,2 M€ de CA et une belle progression de 14 % en un an.

12 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
le jeu le 19/01/2018 à 11:45
Morale méritante a écrit le 18/01/2018 à 18h55

La question est surtout de savoir si on préfère une société qui récompense le mérite à une société égalitariste

Le problème est dans les dés qui sont pipés.
Que ce soit "avec le mérite" (jeu des médailles), ou que ce soit avec l'égalitarisme (où il y a toujours une classe dirigeante).
Votre analyse est dépassée.

Signaler Répondre

avatar
Morale méritante le 18/01/2018 à 18:55
morale a écrit le 18/01/2018 à 18h09

Vous êtes pour ou contre "ceux qui ne font rien" ? (avec ou sans argent)

La question est surtout de savoir si on préfère une société qui récompense le mérite à une société égalitariste

Signaler Répondre

avatar
Pasbellelavie le 18/01/2018 à 18:19

sa fortune n'est que de l'argent public , marchés super organisés, à tous les coups il réunit les critères.

Signaler Répondre

avatar
morale le 18/01/2018 à 18:09
investir ou périr? a écrit le 18/01/2018 à 17h31

peut- être que certains ont oeuvré pour le devenir (rentier ou nanti) et on en convient que ce n'est pas donné à tout le monde:
la suspicion d'avoir de l'argent jugé "sale"est le propre du Pm moyen

Vous êtes pour ou contre "ceux qui ne font rien" ? (avec ou sans argent)

Signaler Répondre

avatar
investir ou périr? le 18/01/2018 à 17:31
Paresse a écrit le 18/01/2018 à 14h48

Vous parlez de celle des nantis et autres rentiers ?
Elle est déjà imposée non ?

peut- être que certains ont oeuvré pour le devenir (rentier ou nanti) et on en convient que ce n'est pas donné à tout le monde:
la suspicion d'avoir de l'argent jugé "sale"est le propre du Pm moyen

Signaler Répondre

avatar
Cia le 18/01/2018 à 16:27
Paresse a écrit le 18/01/2018 à 14h48

Vous parlez de celle des nantis et autres rentiers ?
Elle est déjà imposée non ?

effectivement... on appel ça la jalousie.... ou l esprit français

Signaler Répondre

avatar
Paresse le 18/01/2018 à 14:48
autre idéologie a écrit le 18/01/2018 à 13h36

c'est pas vous qui voulez tenter d'imposer la paresse dans la société?

Vous parlez de celle des nantis et autres rentiers ?
Elle est déjà imposée non ?

Signaler Répondre

avatar
bye! le 18/01/2018 à 14:27
FAN CLUB. a écrit le 18/01/2018 à 13h44

Vivement la société de l'accès sans Monnaie ! o:)

"to big or not to big"
(Cheikh Sbire)

Votre enthousiasme serait partagé s'il n'était feint

next

Signaler Répondre

avatar
FAN CLUB. le 18/01/2018 à 13:44
Toujours le fric ? a écrit le 18/01/2018 à 12h33

La puissance économique est faite pour imposer des choix privés à la société toute entière.

"Too big to fall".

Vivement la société de l'accès sans Monnaie ! o:)

"to big or not to big"
(Cheikh Sbire)

Signaler Répondre

avatar
autre idéologie le 18/01/2018 à 13:36
Toujours le fric ? a écrit le 18/01/2018 à 12h33

La puissance économique est faite pour imposer des choix privés à la société toute entière.

"Too big to fall".

c'est pas vous qui voulez tenter d'imposer la paresse dans la société?

Signaler Répondre

avatar
Toujours le fric ? le 18/01/2018 à 12:33

La puissance économique est faite pour imposer des choix privés à la société toute entière.

"Too big to fall".

Signaler Répondre

avatar
le biggeur le 18/01/2018 à 11:31

GL events est un trés GROS négociateur BRAVO a lui!!!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.