Décès de Paul Bocuse : pluie d'hommages pour le Pape de la gastronomie

Décès de Paul Bocuse : pluie d'hommages pour le Pape de la gastronomie
La statue de Paul Bocuse devant l'Auberge de Collonges - LyonMag

Comme une dernière reconnaissance du génie de Paul Bocuse, décédé ce samedi matin, de très nombreuses personnalités ont rendu un hommage unanime au "Cuisinier du siècle".

Parmi les toutes premières personnalités à avoir réagi, Thierry Philip, maire – démissionnaire – du 3e arrondissement de Lyon a rappelé l'importance du chef dans l'identité de la Capitale des Gaules.

La mort de paul Bocuse c est un peu de Lyon qui s en va RESPECT

— Thierry Philip (@ThierryPhilip) 20 janvier 2018

Évidemment, les figures politiques lyonnaises sont nombreuses à y être allés de leur message pour saluer cette légende qu'était Paul Bocuse.

Triste d'apprendre le décès de Monsieur Paul. Lyon lui doit beaucoup... Hommage à son œuvre ! pic.twitter.com/jCZ8i0NVjD

— Elliott Aubin (@ElliottAubin) 20 janvier 2018

Il était le plus exceptionnel de nos chefs, le solide pilier de notre culture gastronomique, faisant rayonner notre pays et notre region dans le monde entier. Son départ laissera un vide immense. Je pense naturellement à sa famille et ses proches, il nous manquera. #Bocuse pic.twitter.com/Qj77PuUiB7

— Laurent Wauquiez (@laurentwauquiez) 20 janvier 2018

À Paris, les hommages se multiplient également, à l'image de Gérard Collomb, ancien maire de Lyon devenu ministre de l'Intérieur, alors que même Emmanuel Macron à rapidement réagi via un communiqué. Le président de la République rappelle à quel point le nom de Bocuse avait dépassé les frontières lyonnaises : "Des simples amateurs de cuisine jusqu’aux gourmets les plus avertis, dans les territoires de France comme dans les pays les plus lointains, Paul Bocuse était l’incarnation de la cuisine française". Et d'assurer que "Paul Bocuse restera l’exemple d’un maître incontesté et généreux"

Paul Bocuse est mort, la Gastronomie est en deuil.
Monsieur Paul, c’était la France. Simplicité & générosité. Excellence & art de vivre.
Le pape des gastronomes nous quitte. Puissent nos chefs, à Lyon, comme aux quatre coins du monde, longtemps cultiver les fruits de sa passion. pic.twitter.com/XI0ozzzGJK

— Gérard Collomb (@gerardcollomb) 20 janvier 2018

Plusieurs sportifs se sont aussi exprimés, à l'image de Maxime Gonalons qui a rappelé que le chef "est l’une des plus grandes fiertés de notre ville de Lyon". L'Olympique Lyonnais, dont le Groupama Stadium de Décines accueille en ses murs une brasserie Bocuse, a également publié un message sur Twitter.

Quelle triste journée avec la disparition de Monsieur Paul Bocuse, icône de la gastronomie mondiale et symbole de la ville de Lyon. #RIP pic.twitter.com/KBDop1oE4v

— Olympique Lyonnais (@OL) 20 janvier 2018

L'un des hommages les plus forts de sens est celui des Toques Blanches Lyonnaises. Véritable défenseur de la gastronomie lyonnaise, l'association avait dans ses rangs le chef triplement étoilé. Les hommages se sont par ailleurs multipliés dans la sphère des cuisiniers, à l'image du très médiatique Cyril Lignac.

Merci monsieur Paul pour tout ces bons moments passés ensemble, nos rigolades, tes conseils, ta bienveillance et les lettres de noblesse que tu as donné à notre métier.. #rip pic.twitter.com/a2qHaJCg2y

— Cyril Lignac (@cyril_lignac) 20 janvier 2018

5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
permis de détruire le 21/01/2018 à 14:19
arisote a écrit le 21/01/2018 à 11h47

Comme beaucoup d'autres

certains sont plus sincères que d'autres

Signaler Répondre

avatar
arisote le 21/01/2018 à 11:47
permis de détruire a écrit le 20/01/2018 à 18h39

Évidement il fallait que Laurent Wauquiez se la ramène.

Comme beaucoup d'autres

Signaler Répondre

avatar
arisote le 21/01/2018 à 11:46

Son décès était pourtant prévisible. Age avancé, longue maladie, vie remplie. Plus important est son héritage culinaire et son enseignement de l'art. Bon appétit à tous.

Signaler Répondre

avatar
permis de détruire le 20/01/2018 à 18:39

Évidement il fallait que Laurent Wauquiez se la ramène.

Signaler Répondre

avatar
Pleureuses. le 20/01/2018 à 17:15

Le bal des pleureuses...

Quelle bande de faux culs !
Des médias ne sont pas en reste dans ce domaine.

Vous allez voir que saturnin, va venir à Lyon à la demande de underwood.

Monsieur Paul a été avant tout un biznessman, précurseur et intelligent.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.