Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

20 ans de réclusion requis contre Cécillon

Devant la cour d'assises d'appel du Gard, où Marc Cécillon est rejugé, l'avocat général a demandé, mercredi 3 décembre, la confirmation de la peine de 20 ans de réclusion criminelle prononcée en première instance contre l'ex-rugbyman, accusé d'avoir tué sa femme en août 2004. Car selon l'avocat général Jean-Claude Plantard, "les jurés de l'Isère ont pris en compte tous les éléments de la personnalité de Marc Cécillon". "Je demande la confirmation de la peine prononcée", a-t-il conclu.
L'ancien rugbyman avait été reconnu coupable, le 10 novembre 2006, d'avoir assassiné son épouse de cinq balles de 357 Magnum lors d'une fête organisée chez des amis le 7 août 2004. Il avait été condamné à 20 ans de réclusion criminelle par la cour d'assises de l'Isère à Grenoble.

Mercredi matin, Marc Cécillon avait demandé pardon à sa famille. "Je voudrais m'adresser à mes filles et à ma belle-mère. Je regrette profondément le geste que j'ai fait. Ce n'était pas moi ce soir-là. J'aimais Chantal, toute ma vie, je m'en voudrai, je sais que je vous ai fait mal, je ne serai plus jamais libre dans ma tête. Pardon d'avoir pu faire ça, j'espère qu'un jour je récupèrerais Céline, pas qu'elle m'excuse mais qu'on puisse au moins se retrouver." Il faut dire que hier, Céline, qui est la fille cadette de l'ancienne star de rugby de Bourgoin, avait affirmé qu'elle ne lui rendrait jamais visite en prison.



Tags : cécillon |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.