Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

photo d'illustration - Lyonmag.com

La police de sécurité du quotidien présentée jeudi

photo d'illustration - Lyonmag.com

C'est ce jeudi à l'école militaire à Paris que Gérard Collomb présentera la police de sécurité du quotidien.

Une vingtaine de villes devrait être sélectionnée pour tester ce dispositif, pour lequel une consultation avait été lancée, notamment dans le Rhône, en novembre dernier. Dans notre département, Rillieux-la-Pape et Villeurbanne se sont portées volontaires, mais on ne sait pas encore si ces deux communes ont été sélectionnées par le ministère de l'Intérieur.

 

Pour rappel, cette police de sécurité du quotidien se veut être "une police sur-mesure". Elle ne devrait pas bénéficier de moyens supplémentaires mais il s'agirait plutôt d'une nouvelle organisation des méthodes de travail, voire d'une collaboration avec la société civile. Selon RTL, des référents choisis dans les quartiers seraient chargés de travailler conjointement avec les forces de l'ordre.



Tags : police de sécurité du quotidien |

Commentaires 3

Déposé le 06/02/2018 à 23h58  
Par Le doigt Citer

Ils le savent. a écrit le 06/02/2018 à 19h47

Ils continueront à vendre de la poudre de perlimpinpin,à la barbe de ses pauvres flics désœuvrés et sans pouvoirs réel. La police est formée à la verbalisation,c’est Plus tranquille et plus rentable pour l’etat . Les mecs,ils sont en erection quand ils arrêtent un gars qui grille un feux ,comme si ils arrêter mesrine. Mais dans les quartiers ,ils baissent la tête et ne font pas la loi.

Des policiers désoeuvrés alors qu'ils n'arrivent pas à faire le travail qu'on leur demande ? Vous êtes une cador !

Déposé le 06/02/2018 à 19h47  
Par Ils le savent. Citer

Ils continueront à vendre de la poudre de perlimpinpin,à la barbe de ses pauvres flics désœuvrés et sans pouvoirs réel. La police est formée à la verbalisation,c’est Plus tranquille et plus rentable pour l’etat . Les mecs,ils sont en erection quand ils arrêtent un gars qui grille un feux ,comme si ils arrêter mesrine. Mais dans les quartiers ,ils baissent la tête et ne font pas la loi.

Déposé le 06/02/2018 à 18h33  
Par Dealerbanne Citer

Des référents choisis dans les quartiers seraient chargés de travailler conjointement avec les forces de l'ordre.

Autrement dit les dénonciations seront encouragées.

Question :

La police laissent les dealers de la station Tonkin du tram agir à la vue de tous malgré les plaintes des riverains.

Qu'est ce qui va changer avec cette nouvelle appellation de la police sans nouveaux moyens ?

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.