Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

La BM de Lyon à la Part-Dieu - LyonMag

Le prêtre sans paroisse lègue sa fortune à la Bibliothèque Municipale de Lyon

La BM de Lyon à la Part-Dieu - LyonMag

Pour une surprise c’est une (bonne) surprise.

Loïc Graber, adjoint à la Culture de la Ville de Lyon l’admet tranquillement : "Nous ne connaissons pas la motivation de ce leg". Gilles Eboli, directeur de la Bibliothèque Municipale de Lyon, n’en sait pas plus : "Dans nos collections nous avons son livre, Guérir et Sauver (édition du Cerf), mais personne à la Bibliothèque ne connaissait l’auteur".

Cela risque de changer prochainement. Car la Ville de Lyon, par une délibération du 20 novembre 2017, a accepté le legs de Louis Perrin : 3,5 millions d’euros "pour que ces biens ou le produit de ces biens servent à la Bibliothèque Municipale de Lyon", précise le testament.

 

Sur Louis Perrin, prêtre de Lyon, l’évêché non plus ne dispose pas de beaucoup d’informations. Mais sans trace d’amertume de voir cette énorme somme ne pas lui revenir, le diocèse de Lyon rappelle le travail d’une vie passée comme aumônier d’hôpital auprès des personnes malades et des mourants. Louis Perrin était prêtre sans paroisse.

Etait-ce parce qu’il habitait à moins de 200 mètres de la petite bibliothèque municipale de la rue Duguesclin qu’il a laissé pratiquement toute sa fortune à la Bibliothèque de Lyon (deux nièces se partageront le capital de son assurance vie) ? Ou bien était-ce par amour des livres qu’il avait fréquenté toute sa vie lui qui était docteur en théologie ?

 

La question reste sans réponse, mais la préoccupation du directeur Gilles Eboli est dorénavant ailleurs : "En 7 ans de direction je n’ai jamais rencontré cette situation. Il arrive que l’on nous lègue des collections de livres - précieuses ou pas - mais une somme pareille, ça n’est jamais arrivé". Reste donc à savoir comment dépenser l’argent reçu : "On est en train d’y réfléchir : est-ce que l’on va ouvrir un nouveau service aux usagers qui portera le nom de Louis Perrin ? Ou une salle dédiée ? Ou une nouvelle collection d’ouvrages ?", s’interroge Gilles Eboli.

 

De gros investissements de la Ville pour la BM

 

L’énorme somme d’argent laissée par Louis Perrin sera de toute façon rendu visible au public alors même que va bientôt débuter un plan de modernisation du "silo" (les différents étages de la bibliothèque de la Part-Dieu) où sont conservés les ouvrages.

 

Cette phase 1 des travaux financés par la Ville de Lyon devrait durer 6 ans et coûter pas loin de 14 millions d’euros en désamiantage et mise aux normes d’un bâtiment qui n’a pas connu de réhabilitation depuis sa naissance en 1972. Travailler sur des étages qui, tout compris, contiennent 3 millions d’ouvrages (dont des manuscrits carolingiens et des incunables sur lesquels Gilles Eboli veille avec tant de ferveur qu’il ne vous dira pas à quel étage sécurisé ils se trouvent), obligera le personnel à déplacer les ouvrages d’un étage en travaux vers d’autres ou vers les accueillantes archives départementales toutes proches.

14 millions d’euros représentent à coup sûr un investissement considérable, que Loïc Graber resitue dans le contexte : "Rien qu’en 2017 on a ouvert 3 nouvelles bibliothèques. L’ensemble du réseau des bibliothèques de Lyon c’est 20 millions d’euros en fonctionnement tous les ans".

 

Des sommes considérables qui n’empêchent donc pas que le legs de Louis Perrin demeure plus que bienvenu.

 

@lemediapol



Tags : bml | Bibliothèque municipale | Bibliothèque Part-Dieu |

Commentaires 20

Déposé le 15/02/2018 à 10h27  
Par craco Citer

Cette donation de 3.5M.€ tombe à pic. La grande campagne de rénovation des bibliothèques de la ville permettra d'en rénover quelques-unes. A commencer par celle de St Jean Lyon 5°. Outre l'état des peintures, il n'est qu'à voir celle des fenêtres entrainant une perte effarante de calorie en chauffage. Allez-voir, vous ne serez pas déçu !

Déposé le 09/02/2018 à 09h51  
Par K Pelo Citer

Me Capello a écrit le 08/02/2018 à 17h42

"Tâche" fait tache.

Ok Pelo

Déposé le 09/02/2018 à 09h39  
Par jujulili Citer

pretre sans diocese? a écrit le 09/02/2018 à 09h24

Ce prêtre n’avait pas de paroisse, pas de diocèse non plus apparemment... était-il encore prêtre ?

Il y'en a même dans l'armée sans paroisse ni diocèse. Vous êtes pauvre en savoir.

Déposé le 09/02/2018 à 09h24   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par pretre sans diocese? Citer

Ce prêtre n’avait pas de paroisse, pas de diocèse non plus apparemment... était-il encore prêtre ?

Déposé le 09/02/2018 à 09h22   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par je crois en la vie eternelle... Citer

Si c’est pour cela c’est un drôle de prêtre...

Déposé le 09/02/2018 à 09h07  
Par @prout prout Citer

Prout a écrit le 08/02/2018 à 12h38

Il aurait pu le donner à des personnes dans le besoin. C'est dommage. Certains n'ont rien.

Chacun est libre de faire ce qu'il veut de son argent. Si une autre cause que la culture vous tient à cœur, n'hésitez surtout pas à faire de même !

Déposé le 08/02/2018 à 18h17  
Par humour Citer

Hum a écrit le 08/02/2018 à 18h02

Les prêtres ne sont pas tenus au vœu de pauvreté.

j'ai cru que vous alliez dire pas tenu de vœu de chasteté...

Déposé le 08/02/2018 à 18h02  
Par Hum Citer

Jeansais a écrit le 08/02/2018 à 10h17

Il avait fait vœu de pauvreté ?

Les prêtres ne sont pas tenus au vœu de pauvreté.

Déposé le 08/02/2018 à 17h42  
Par Me Capello Citer

encore le fric? a écrit le 08/02/2018 à 17h19

bizarre:aucune intervention de "toujours le fric et autres pseudo pour montrer les travers ou les vices de l'utilisation de la monnaie:cette info ferait tâche?

"Tâche" fait tache.

Déposé le 08/02/2018 à 17h19  
Par encore le fric? Citer

bizarre:aucune intervention de "toujours le fric et autres pseudo pour montrer les travers ou les vices de l'utilisation de la monnaie:cette info ferait tâche?

Déposé le 08/02/2018 à 14h23  
Par éternité Citer

Jeansais a écrit le 08/02/2018 à 12h56

De toute façon il n'aurait pas emmené son argent avec lui au paradis...

Mais ce don d'argent peut lui apporter une forme d'immortalité en donnant son nom à "quelque chose".

Déposé le 08/02/2018 à 13h35  
Par Satanas Citer

Jeansais a écrit le 08/02/2018 à 12h56

De toute façon il n'aurait pas emmené son argent avec lui au paradis...

Où ?
Ouh !

Déposé le 08/02/2018 à 13h08  
Par N'importe quoi! Citer

Bizarre... drôle de prêtre...

Déposé le 08/02/2018 à 12h56  
Par Jeansais Citer

le biggeur a écrit le 08/02/2018 à 11h39

c'est UN SAINT HOMME,ce prétre BRAVO POUR SON GESTE!!!!!!

De toute façon il n'aurait pas emmené son argent avec lui au paradis...

Déposé le 08/02/2018 à 12h45  
Par Réaliste Citer

Prout a écrit le 08/02/2018 à 12h38

Il aurait pu le donner à des personnes dans le besoin. C'est dommage. Certains n'ont rien.

ça n'aurait servit à rien (Emaus et les dons reçus on-t-ils éradiqués la pauvreté ?), ils seraient restés dans la misère. La culture au moins, ça reste.

Déposé le 08/02/2018 à 12h38  
Par Prout Citer

Il aurait pu le donner à des personnes dans le besoin. C'est dommage. Certains n'ont rien.

Déposé le 08/02/2018 à 11h49  
Par Zerf Citer

Rien à dire sinon BRAVO!

Déposé le 08/02/2018 à 11h39  
Par le biggeur Citer

c'est UN SAINT HOMME,ce prétre BRAVO POUR SON GESTE!!!!!!

Déposé le 08/02/2018 à 10h17  
Par Jeansais Citer

Il avait fait vœu de pauvreté ?

Déposé le 08/02/2018 à 09h24  
Par Voltaire Citer

Bravo.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.