Lyon : il frappe son ex-compagne et tire sur un passant venu aider la malheureuse

Lyon : il frappe son ex-compagne et tire sur un passant venu aider la malheureuse
Photo d'illustration - LyonMag

Les faits se sont déroulés ce lundi, peu après 8h, rue de Cuire dans le 4e arrondissement de Lyon.

Selon Le Progrès, une femme d’une trentaine d’années qui sortait de chez elle a été abordée par son ex-compagnon qui l’attendait en bas de son immeuble. La scène a vite dégénéré, l’homme frappant avec son arme à feu la trentenaire. Un coup de crosse qui la blessera au niveau de la nuque.

Malgré la douleur, la victime essayera de s’échapper et croisera un passant qui tentera de lui venir en aide. Mais cela énervera encore plus l’ex-compagnon violent puisque ce dernier fera feu à trois reprises, touchant le passant à la cuisse. Une blessure néanmoins sans gravité mais qui a nécessité l'hospitalisation de la victime.

Arrivés sur place, les secours transporteront les deux blessés à l’hôpital. L’ex, violent, avait lui pris la fuite. Une enquête est en cours à la brigade criminelle de la Sûreté pour tenter de le retrouver.

22 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Dam le 23/03/2018 à 11:32

Tout mon soutien à la personne qui est intervenue et un bon rétablissement.

Signaler Répondre

avatar
BARIOS le 21/03/2018 à 11:12
debilos a écrit le 21/03/2018 à 10h19

pourquoi cette comparaison?
c est complètement idiot!
restons dans la débilité profonde, regardez, la vente d esclave est courante en Lybie.. alors pourquoi ne pas faire pareil en France!??

vous la voyez votre intelligence s effondrer????

c'est le premier qui le dit qu'il y est.

Signaler Répondre

avatar
ciao le 21/03/2018 à 10:45
Chat a écrit le 21/03/2018 à 01h09

Abject de lire des commentaires comme " Elle a fait Le choix de fréquenter une racaille , qu'elle assume maintenant "...
certaines personnes changes suivant les diverses situations qu'elles vivent , cet homme est dégénérée et mentalement atteint pour en venir à tirer sur une femme et un passant à l'arme à feu , et encore nous ne connaissons que les grandes lignes de ce fait ! Il est sans aucuns doute déséquilibré physiologiquement et cela n'a rien à voir avec le fait d'être une " racaille " ou non et puis d'abord racaille qu'est ce que cest ? Un therme qui aujourd'hui pour la plupart des gens recouvrent touts types de détraqué , fou ect... rappelons le il n'a pas commis un delir Mais avait des intentions criminel ! Un homme qui ce ballade avec une arme à feu et ayant la capacité mentale de tirer de sang froid ? J'appelle cela un détraqué psychologique et selon les faits qui lui sonts reprochées , et non des moindres , cest un déséquilibré ! Nous ne connaissons aucunement les tenants et aboutissants des faits dans la globalité de cette histoire et avons seulement les grandes lignes sachons le . Aujourd'hui des êtres humains sonts capables du pire lorsque quil sonts mentalement atteint que ce sois sentimentalement , physiquement , émotionnellement et physiologiquement . L'homme décrit sur cet article montre sans aucun doutes qu'il a des troubles phsycologiques et cette pauvre femme , qui est sûrement citoyens correcte en a fait les frais . Cest un truisme de dire que cette pauvre femme pourrais être un membre de notre famille ou même une amie sans histoire , bonne citoyenne qui serait tout bonnement tomber sur un fou et victime d'un Homme qui est adepte de talonemment ! Quel ignominie de ne pas soutenir de telles victimes !

Pas de paragraphes, je lis pas.

Signaler Répondre

avatar
debilos le 21/03/2018 à 10:19
BARIOS a écrit le 20/03/2018 à 18h02

Ca reste une tragédie exceptionnelle, il faut arrêter de monter ça en mayonnaise.
Allez au Honduras si vous voulez voir de la criminalité de masse !

pourquoi cette comparaison?
c est complètement idiot!
restons dans la débilité profonde, regardez, la vente d esclave est courante en Lybie.. alors pourquoi ne pas faire pareil en France!??

vous la voyez votre intelligence s effondrer????

Signaler Répondre

avatar
GORAFI le 21/03/2018 à 09:49
Journalisme a écrit le 21/03/2018 à 08h44

Le fait que quelqu'un se ballade avec une arme devrait orienter votre réflexion non pas vers la piste psychologique mais vers la piste de la mafia et du banditisme.

Ou des chasseurs.

Signaler Répondre

avatar
Journalisme le 21/03/2018 à 08:44
Chat a écrit le 21/03/2018 à 01h09

Abject de lire des commentaires comme " Elle a fait Le choix de fréquenter une racaille , qu'elle assume maintenant "...
certaines personnes changes suivant les diverses situations qu'elles vivent , cet homme est dégénérée et mentalement atteint pour en venir à tirer sur une femme et un passant à l'arme à feu , et encore nous ne connaissons que les grandes lignes de ce fait ! Il est sans aucuns doute déséquilibré physiologiquement et cela n'a rien à voir avec le fait d'être une " racaille " ou non et puis d'abord racaille qu'est ce que cest ? Un therme qui aujourd'hui pour la plupart des gens recouvrent touts types de détraqué , fou ect... rappelons le il n'a pas commis un delir Mais avait des intentions criminel ! Un homme qui ce ballade avec une arme à feu et ayant la capacité mentale de tirer de sang froid ? J'appelle cela un détraqué psychologique et selon les faits qui lui sonts reprochées , et non des moindres , cest un déséquilibré ! Nous ne connaissons aucunement les tenants et aboutissants des faits dans la globalité de cette histoire et avons seulement les grandes lignes sachons le . Aujourd'hui des êtres humains sonts capables du pire lorsque quil sonts mentalement atteint que ce sois sentimentalement , physiquement , émotionnellement et physiologiquement . L'homme décrit sur cet article montre sans aucun doutes qu'il a des troubles phsycologiques et cette pauvre femme , qui est sûrement citoyens correcte en a fait les frais . Cest un truisme de dire que cette pauvre femme pourrais être un membre de notre famille ou même une amie sans histoire , bonne citoyenne qui serait tout bonnement tomber sur un fou et victime d'un Homme qui est adepte de talonemment ! Quel ignominie de ne pas soutenir de telles victimes !

Le fait que quelqu'un se ballade avec une arme devrait orienter votre réflexion non pas vers la piste psychologique mais vers la piste de la mafia et du banditisme.

Signaler Répondre

avatar
Chat le 21/03/2018 à 01:09

Abject de lire des commentaires comme " Elle a fait Le choix de fréquenter une racaille , qu'elle assume maintenant "...
certaines personnes changes suivant les diverses situations qu'elles vivent , cet homme est dégénérée et mentalement atteint pour en venir à tirer sur une femme et un passant à l'arme à feu , et encore nous ne connaissons que les grandes lignes de ce fait ! Il est sans aucuns doute déséquilibré physiologiquement et cela n'a rien à voir avec le fait d'être une " racaille " ou non et puis d'abord racaille qu'est ce que cest ? Un therme qui aujourd'hui pour la plupart des gens recouvrent touts types de détraqué , fou ect... rappelons le il n'a pas commis un delir Mais avait des intentions criminel ! Un homme qui ce ballade avec une arme à feu et ayant la capacité mentale de tirer de sang froid ? J'appelle cela un détraqué psychologique et selon les faits qui lui sonts reprochées , et non des moindres , cest un déséquilibré ! Nous ne connaissons aucunement les tenants et aboutissants des faits dans la globalité de cette histoire et avons seulement les grandes lignes sachons le . Aujourd'hui des êtres humains sonts capables du pire lorsque quil sonts mentalement atteint que ce sois sentimentalement , physiquement , émotionnellement et physiologiquement . L'homme décrit sur cet article montre sans aucun doutes qu'il a des troubles phsycologiques et cette pauvre femme , qui est sûrement citoyens correcte en a fait les frais . Cest un truisme de dire que cette pauvre femme pourrais être un membre de notre famille ou même une amie sans histoire , bonne citoyenne qui serait tout bonnement tomber sur un fou et victime d'un Homme qui est adepte de talonemment ! Quel ignominie de ne pas soutenir de telles victimes !

Signaler Répondre

avatar
sami69 le 20/03/2018 à 21:45

c est pire qu au mexique

Signaler Répondre

avatar
Ou a t'il pu se procurer un pistolet? le 20/03/2018 à 21:04

Je croyais que dans ce pays on pouvait pas trouver d'armes a feu?

Et après on se permet de faire la leçon aux USA.

Signaler Répondre

avatar
Nikosi le 20/03/2018 à 20:51
BARIOS a écrit le 20/03/2018 à 18h02

Ca reste une tragédie exceptionnelle, il faut arrêter de monter ça en mayonnaise.
Allez au Honduras si vous voulez voir de la criminalité de masse !

Exceptionnelle? Vous venez d’ou pour dire cela? Tiens le comparatif avec un autre pays bel excuse de bobo.

Signaler Répondre

avatar
c. le 20/03/2018 à 19:21

Porter une arme en France aujourd’hui en 2018 ça me sidère... C’est un moyen si lâche et si primaire pour se croire au dessus des autres quand le cerveau ne fonctionne plus. Et d’autant plus pour frapper une femme. La honte absolue.

Signaler Répondre

avatar
BARIOS le 20/03/2018 à 18:02
wilkomen a écrit le 20/03/2018 à 17h03

un homme se ballade tranquillement avec une arme, tire sur des passants gratuitement...
j ai bien peur que maigres les divers attentats, nos services de police soient toujours a la ramasse quand il s agit de protéger le citoyen

on compte sur le juge pour nous apprendre que ce monsieur vit une période difficile et qu il a besoin de la tendresse de sa maman... ce qui justifiera sa peine de 3mois avec sursis...

les victimes devront quand a elles se justifier de leurs comportements sous peine de sanctions lourdes

bienvenu en France...

Ca reste une tragédie exceptionnelle, il faut arrêter de monter ça en mayonnaise.
Allez au Honduras si vous voulez voir de la criminalité de masse !

Signaler Répondre

avatar
wilkomen le 20/03/2018 à 17:03

un homme se ballade tranquillement avec une arme, tire sur des passants gratuitement...
j ai bien peur que maigres les divers attentats, nos services de police soient toujours a la ramasse quand il s agit de protéger le citoyen

on compte sur le juge pour nous apprendre que ce monsieur vit une période difficile et qu il a besoin de la tendresse de sa maman... ce qui justifiera sa peine de 3mois avec sursis...

les victimes devront quand a elles se justifier de leurs comportements sous peine de sanctions lourdes

bienvenu en France...

Signaler Répondre

avatar
Secret ! le 20/03/2018 à 15:45
Baal a écrit le 20/03/2018 à 15h32

1 - l'article ne signale pas qu'il s'agit d'un délinquant de droit commun.
2 - Et quand bien même ça serait le cas, si un délinquant de droit commun commet des violences conjugales celles-ci doivent être requalifiées en un autre terme ?

Sacré Zeus !

si si c'est bien signalé : il se promène avec un flingue et tire sur les gens. Un non délinquant ne fait pas ça.

On ne doit pas mélanger pas les délinquants avec la population générale pour les stats. Ce sont des violences générales et pas spécifiques au genre contrairement à une personne qui ne commet jamais de violence excepté sur son/sa conjointe. Ce type commet des violence contre tout le monde.

Un enfant de 5 ans comprend ça. Pas vous.

Signaler Répondre

avatar
Baal le 20/03/2018 à 15:32

1 - l'article ne signale pas qu'il s'agit d'un délinquant de droit commun.
2 - Et quand bien même ça serait le cas, si un délinquant de droit commun commet des violences conjugales celles-ci doivent être requalifiées en un autre terme ?

Sacré Zeus !

Signaler Répondre

avatar
GIGLIO le 20/03/2018 à 15:04
Secret ! a écrit le 20/03/2018 à 12h16

Elle a fait le choix de fréquenter un délinquant de droit commun.

Ne pas compter ça dans les statistiques de violence conjugale.

Oui elle a fait le choix de fréquenter une racaille, qu'elle assume maintenant...!

Signaler Répondre

avatar
Secret ! le 20/03/2018 à 14:50
Ouais c'est ça. a écrit le 20/03/2018 à 14h21

Oh punaise ! L'intelligence des commentateurs de Lyon Mag s'envole !

Merci

Signaler Répondre

avatar
Jeansais le 20/03/2018 à 14:26

Le type est un dur....à Cuire !

Signaler Répondre

avatar
Ouais c'est ça. le 20/03/2018 à 14:21

Oh punaise ! L'intelligence des commentateurs de Lyon Mag s'envole !

Signaler Répondre

avatar
Le préz le 20/03/2018 à 12:32
plus a écrit le 20/03/2018 à 12h25

Et il aura 3 mois avec sursi !..

Bonjour,

je vais vous expliquer clairement, la prison n'est pas la solution.

Pensez printemps, France is back.

M. Macron.

Signaler Répondre

avatar
plus le 20/03/2018 à 12:25

Et il aura 3 mois avec sursi !..

Signaler Répondre

avatar
Secret ! le 20/03/2018 à 12:16

Elle a fait le choix de fréquenter un délinquant de droit commun.

Ne pas compter ça dans les statistiques de violence conjugale.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.