Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Grand Stade de l’OL : un petit paysan résiste à Aulas et Collomb

Rendu fin novembre, le rapport Seguin devrait faciliter la construction du stade de l’OL à Décines. Mais un petit agriculteur qui détient 5% des terrains résiste toujours. Interview.

Pourquoi vous refusez toujours de vendre vos terrains ?
Mais je n’ai jamais refusé de vendre ! Le problème, c’est que le Grand Lyon puis l’Olympique lyonnais voulaient acheter mes terres pour un prix dérisoire. Comme ce sont des terrains agricoles, ils me proposaient autour de 14 euros le m2. Mais je ne suis pas idiot. Je sais que ces terrains vont devenir constructibles pour permettre la construction d’OL Land. Donc j’attends pour vendre la révision du PLU de Décines qui rendra mes terres constructibles. Et d’ici là, ça ne sert à rien qu’ils m’envoient d’autres émissaires, ils prendront la porte direct !
Mais tous les autres propriétaires ont accepté de céder leurs terrains !
C’est leur problème s’ils se sont tous fait avoir ! Pourtant je les avais prévenus du projet de Monsieur Aulas, mais ils n’ont pas voulu me croire. En tout cas, moi, je ne suis pas fou. Je ne vendrai pas tant que mes terrains ne seront pas constructibles.
Mais vous risquez de vous faire exproprier !
J’ai lu qu’Etienne Tête, qui a décortiqué le rapport Seguin, avait déclaré que j’étais devenu l’homme le plus puissant du projet. Car il parait que ce rapport confirme qu’il ne peut pas y avoir de procédure d’expropriation pour un projet d’initiative privée. Ce qui veut dire qu’on ne peut pas me forcer à vendre. Bref, je fais la pluie et le beau temps !
Combien vous voulez vendre ?
Aucune idée. Je vais faire expertiser le terrain, en tenant compte bien sûr du projet qu’ils veulent faire dessus. Et j’en voudrai le prix qu’on me conseillera : 200, 300, 500 euros le m2... On verra. (1)
Finalement, vous êtes le plus fervent partisan du stade aujourd’hui !
Non, car ils m’ont pris pour un âne, en me disant devant tout le monde en réunion publique qu’ils avaient trouvé un moyen de me foutre dehors. Donc je ne leur ferai aucun cadeau. Si mon prix leur va, tant mieux. Sinon, leur stade ils le feront ailleurs.

(1) Ce qui voudrait dire qu’il toucherait entre 6 et 15 millions d’euros pour ses 3 hectares.



Tags : grand stade |

Commentaires 5

Déposé le 02/11/2015 à 13h51  
Par carton2rouge Citer

Les Viocs Pour Gerland a écrit le 02/11/2015 à 13h03

Bravo Etienne, encore une défaite au poil !

Dès que je l'ai vu j'ai su
les ennuis qui m'attendaient
Il m'a pas déçu

Il fallait me montrer
même si pour ça le ciel
ou l'enfer m'avalait

T'sais, le genre de dossier
qu'on ne peut pas rater
qui te met le pied à l'étrier
Moi Etienne j’vais vous épater.

car

J’ai la branlée de sang
Un effet dissolvant
Les Viocs pour Gerland
Je déraille bon sang

J’ai la branlée dans le sang
Cette histoire je le sens
Ne finira pas sans
défaite au tournant

Il n’y a pas d’autres avocats
qui connaissent mieux le droit qu’moi
Le foot-business c’est mon dada
Le Grand Stade mon combat

Ou veulent en venir ces magistrats
qui ne voient en moi qu'un paria
Qui sont ces politiques
qui me traitent de narcissique

Moi l'écolo-khmer
Je ne me mettrais pas au vert
Parole d’Etienne, je sais qu’un jour
J’finirai triomphant

car

J’ai la branlée de sang
Un effet dissolvant
Les Viocs pour Gerland
Je déraille bon sang

J’ai la branlée dans le sang
Cette histoire je le sens
Ne finira pas sans
défaite au tournant

excellent pour la chorale 3e age !!

Déposé le 02/11/2015 à 13h35  
Par @ jeanglaude Citer

Les Viocs Pour Gerland a écrit le 02/11/2015 à 13h03

Bravo Etienne, encore une défaite au poil !

Dès que je l'ai vu j'ai su
les ennuis qui m'attendaient
Il m'a pas déçu

Il fallait me montrer
même si pour ça le ciel
ou l'enfer m'avalait

T'sais, le genre de dossier
qu'on ne peut pas rater
qui te met le pied à l'étrier
Moi Etienne j’vais vous épater.

car

J’ai la branlée de sang
Un effet dissolvant
Les Viocs pour Gerland
Je déraille bon sang

J’ai la branlée dans le sang
Cette histoire je le sens
Ne finira pas sans
défaite au tournant

Il n’y a pas d’autres avocats
qui connaissent mieux le droit qu’moi
Le foot-business c’est mon dada
Le Grand Stade mon combat

Ou veulent en venir ces magistrats
qui ne voient en moi qu'un paria
Qui sont ces politiques
qui me traitent de narcissique

Moi l'écolo-khmer
Je ne me mettrais pas au vert
Parole d’Etienne, je sais qu’un jour
J’finirai triomphant

car

J’ai la branlée de sang
Un effet dissolvant
Les Viocs pour Gerland
Je déraille bon sang

J’ai la branlée dans le sang
Cette histoire je le sens
Ne finira pas sans
défaite au tournant

t'en as une sacrée couche mon pote

Déposé le 02/11/2015 à 13h31  
Par Merci pour ce moment Citer

"J’ai lu qu’Etienne Tête, qui a décortiqué le rapport Seguin, avait déclaré que j’étais devenu l’homme le plus puissant du projet"
"Inexpropriable"
"Refuse 14€ du m²" pour essayer d'en obtenir 30 plus soit 500€ du m² soit pour 9 hectares 45 millions d'euros".
Ils avaient vraiment fumé de la bonne à l'époque.

Le résultat 7 ans plus tard : "Exproprié avec pertes et fracas pour 1,70€ du m²"

Déposé le 02/11/2015 à 13h03  
Par Les Viocs Pour Gerland Citer

Bravo Etienne, encore une défaite au poil !

Dès que je l'ai vu j'ai su
les ennuis qui m'attendaient
Il m'a pas déçu

Il fallait me montrer
même si pour ça le ciel
ou l'enfer m'avalait

T'sais, le genre de dossier
qu'on ne peut pas rater
qui te met le pied à l'étrier
Moi Etienne j’vais vous épater.

car

J’ai la branlée de sang
Un effet dissolvant
Les Viocs pour Gerland
Je déraille bon sang

J’ai la branlée dans le sang
Cette histoire je le sens
Ne finira pas sans
défaite au tournant

Il n’y a pas d’autres avocats
qui connaissent mieux le droit qu’moi
Le foot-business c’est mon dada
Le Grand Stade mon combat

Ou veulent en venir ces magistrats
qui ne voient en moi qu'un paria
Qui sont ces politiques
qui me traitent de narcissique

Moi l'écolo-khmer
Je ne me mettrais pas au vert
Parole d’Etienne, je sais qu’un jour
J’finirai triomphant

car

J’ai la branlée de sang
Un effet dissolvant
Les Viocs pour Gerland
Je déraille bon sang

J’ai la branlée dans le sang
Cette histoire je le sens
Ne finira pas sans
défaite au tournant

Déposé le 04/09/2009 à 13h13  
Par Phil69 Citer

Il a bien rasion ce monsieur. Faut prendre l'argent là où il est. Mais la construction de ce terrain de jeux sur la commune de Décines n'est pas encore dans la poche. A ce titre, qu'est-ce qu'Aulas et ses sbires feront des terrains qu'ils ont achetés, s'ils ne peuvent pas construire dessus ?

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.