Municipales 2020 : vers un ticket Blache-Blanc pour Lyon et la Métropole ?

Municipales 2020 : vers un ticket Blache-Blanc pour Lyon et la Métropole ?
Etienne Blanc et Pascal Blache - Montage LyonMag

Les marchés ont de tout temps été le terrain de jeu des politiques en campagne.

Le week-end dernier, Étienne Blanc était ainsi aux côtés de Pascal Blache pour inaugurer "le marché autrement" sur les terres du 6e arrondissement. À les voir bras dessus, bras dessous, certains se sont demandés s’ils n’étaient pas déjà en campagne pour les prochaines élections municipales.

Nul n’ignore les ambitions en ce domaine du maire du 6e Pascal Blache qui a créé sa propre association Nouveau Cap Lyon Métropole (NCLM). Prudent, Pascal Blache n’a pas fait acte officiel de candidature pour s’asseoir en 2020 dans le siège occupé actuellement par Georges Képénékian. Annoncer aujourd’hui la couleur serait effectivement s’exposer aux attaques y compris (surtout) dans son propre camp. Tout cela ne l’empêche pas de réunir des équipes (notamment des responsables économiques) qui ont pour mission de préparer avec lui un programme qu’il pourrait défendre le jour venu.

Pour inaugurer son "marché autrement", Pascal Blache n’était pas seul. Il avait à ses côtés Étienne Blanc, l’actuel premier vice-président de la Région. S’il est pour l’instant discret sur ses éventuelles ambitions lyonnaises, Etienne Blanc n’en multiplie pas moins les contacts dans la ville. Issu d’une vieille famille lyonnaise, il déjeune et dîne très régulièrement avec des patrons et des responsables d’associations. Il sait que sa proximité avec Laurent Wauquiez lui permettra s’il décide de se lancer dans l’aventure de compter sur les militants LR locaux.

L’heure n’est pas encore venue de désigner le candidat de la droite à la mairie de Lyon. Rien ne sera décidé avec les élections européennes de l’année prochaine. En attendant, Pascal Blache ne serait dit-on pas contre un ticket avec Etienne Blanc : le maire du 6e partirait à l’assaut de la mairie centrale pendant que le bras droit de Laurent Wauquiez tenterait de conquérir la Métropole. Reste que rien ne dit que ce scénario sera du goût du 1er vice-président d’Auvergne-Rhône-Alpes.

9 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
sans souci le 04/04/2018 à 08:30

pas de parachuté ... Mr BLANC est bien dans ses montagnes......

Signaler Répondre

avatar
winner le 04/04/2018 à 07:25

c'est perdu d'avance.Collomb en 2020 va les tordre.

Signaler Répondre

avatar
jonathan69008 le 03/04/2018 à 17:28

C'est Stéphane Guilland qu'il nous faut. Ancrage local, charisme, compétence, et surtout notoriété.

Signaler Répondre

avatar
Petaudier le 03/04/2018 à 16:08

Hé bien ça roule pour Caroline...

Signaler Répondre

avatar
lolipop le 03/04/2018 à 15:51

Et pourquoi pas une femme ? la politique... un monde de machos aux dents longues !

Signaler Répondre

avatar
LR mérite mieux le 03/04/2018 à 14:13

Le problème, c'est que le Lyonnais moyen n'a jamais entendu parler de ces deux personnes.

Avez-vous essayé de taper Pascal Blache dans Google ? A part le nom d'une charcuterie dans l'Isère, il n'y a pas grand chose (même pas une page Wikipedia...)

Quant au second, ça fait plus de 35 ans qu'il est élu ailleurs qu'à Lyon... Côté ancrage local, on doit pouvoir trouver mieux, non ?

Signaler Répondre

avatar
b to b le 03/04/2018 à 11:12

Belle affiche ! Moi je vote pour !

Signaler Répondre

avatar
LeaLyon8 le 02/04/2018 à 16:05

Guilland va les mettre à l'amende tous les deux !

Signaler Répondre

avatar
Lyonnais06 le 02/04/2018 à 15:34

Si le bilan de Blanc à la région est bon, pourquoi pas...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.