Publicités au sol : le maire de Lyon sommé d'agir

Publicités au sol : le maire de Lyon sommé d'agir
Une publicité au sol d'Aéroports de Lyon devant le métro Garibaldi - DR Plein la Vue

Avec le retour des beaux jours, certains entreprises tentent de nouvelles approches publicitaires pour attirer des clients potentiels.

A Lyon, les publicités au sol, réalisées avec le procédé du clean tag visant à vaporiser la saleté incrustée ou à projeter de l'eau non potable pour y laisser un message ou un logo, sont donc en train de pulluler.

Comme l'a remarqué le collectif anti-pub à Lyon, BMW, Carrefour et même des entreprises plus locales comme Aéroports de Lyon (dont la Métropole de Lyon est actionnaire ndlr) utilisent la publicité au sol dans l'agglomération.

Pourtant, cette méthode n'est ni vraiment encouragée, ni interdite. Pour rappel, en janvier, une expérimentation avait été lancée un mois plus tôt avant d'être brusquement suspendue par Georges Képénekian. Le maire de Lyon expliquait alors vouloir "réduire l'espace dévolu à la publicité". Avant de retourner immédiatement sa veste et de charger la Métropole de Lyon de réaliser une concertation dont on attend toujours les conclusions.

"C'est inadmissible de voir ces publicités au sol dans toute la ville, notamment avec les beaux jours où tout le monde sort, où tout le monde souhaite profiter du soleil, paisiblement, sans ces incessantes injonctions à consommer, réagit Chloé Vasset, membre du collectif anti-pub Plein la vue. (...) La mairie doit demander des comptes à ces grands groupes et aux prestataires qui ne respectent pas les règles communes".

"Ils doivent effacer leurs publicités et il faut envisager des poursuites", continue le collectif dans un communiqué, espérant des sanctions financières contre ces "dégradations".

En attendant que les collectivités ne tranchent, les entreprises en profitent assurément. Au grand dam des anti-pub.

12 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
pas faux le 23/05/2018 à 10:36
nimportequoi a écrit le 22/05/2018 à 16h13

Les gens qui viennent se plaindre de la publicité au sol doivent être les mêmes qui y jettent leurs mégots ou laissent leurs animaux y faire leurs besoins...

Qu'ils luttent déjà contre ces incivilités avant de monter au créneau pour 2-3 pubs qui ne dérangent qu'eux...

Remarque de bon sens. Encore que s'il n'y avait que des mégots. comme incivilités...

Signaler Répondre

avatar
Mégot le 23/05/2018 à 08:58
Ouais c'est ça a écrit le 22/05/2018 à 17h45

L'art de justifier son commentaire par des "arguments" imaginaires. C'est beau.

Vous trouvez ça normal que les gens jettent leurs mégots par terre ?

parce que si ce n'est pas le cas on ne voit jamais vous en plaindre...

Signaler Répondre

avatar
un pour tous le 22/05/2018 à 18:19
Bianca a écrit le 22/05/2018 à 15h15

Le maire de Lyon expliquait alors vouloir "réduire l'espace dévolu à la publicité". Avant de retourner immédiatement sa veste et de charger la Métropole de Lyon de réaliser une concertation.

Une concertation ?
Il ne peut pas penser par lui même ???

La concertation c'est pour gagner du temps, tous les mêmes.

Signaler Répondre

avatar
Ouais c'est ça le 22/05/2018 à 17:45
nimportequoi a écrit le 22/05/2018 à 16h13

Les gens qui viennent se plaindre de la publicité au sol doivent être les mêmes qui y jettent leurs mégots ou laissent leurs animaux y faire leurs besoins...

Qu'ils luttent déjà contre ces incivilités avant de monter au créneau pour 2-3 pubs qui ne dérangent qu'eux...

L'art de justifier son commentaire par des "arguments" imaginaires. C'est beau.

Signaler Répondre

avatar
Petaudier le 22/05/2018 à 16:14

Kep attend les ordres de Sa Collomberie.

Signaler Répondre

avatar
nimportequoi le 22/05/2018 à 16:13

Les gens qui viennent se plaindre de la publicité au sol doivent être les mêmes qui y jettent leurs mégots ou laissent leurs animaux y faire leurs besoins...

Qu'ils luttent déjà contre ces incivilités avant de monter au créneau pour 2-3 pubs qui ne dérangent qu'eux...

Signaler Répondre

avatar
Bianca le 22/05/2018 à 15:15

Le maire de Lyon expliquait alors vouloir "réduire l'espace dévolu à la publicité". Avant de retourner immédiatement sa veste et de charger la Métropole de Lyon de réaliser une concertation.

Une concertation ?
Il ne peut pas penser par lui même ???

Signaler Répondre

avatar
Zorgut le 22/05/2018 à 14:26
rions a écrit le 22/05/2018 à 14h17

le code de la route... quelle blague! il est piétiné tous les jours dans la métropole par certains cyclistes... et jamais sanctionné

Alors que les voitures respectent scrupuleusement le code... Qu'est ce qu'on rigole. ^^

Signaler Répondre

avatar
rions le 22/05/2018 à 14:17
Benjamin PLV a écrit le 22/05/2018 à 14h15

Précision concernant l'article : deux textes au moins interdisent ces publicités au sol :
- le code de l'environnement (art. R581-27),
- le code de la route (art. R418-3).

le code de la route... quelle blague! il est piétiné tous les jours dans la métropole par certains cyclistes... et jamais sanctionné

Signaler Répondre

avatar
Benjamin PLV le 22/05/2018 à 14:15

Précision concernant l'article : deux textes au moins interdisent ces publicités au sol :
- le code de l'environnement (art. R581-27),
- le code de la route (art. R418-3).

Signaler Répondre

avatar
ludik69 le 22/05/2018 à 13:17
aaaa a écrit le 22/05/2018 à 13h09

Si le sol était propre il n y aurai pas de pub je pense

Vous êtes sérieux??

Signaler Répondre

avatar
aaaa le 22/05/2018 à 13:09

Si le sol était propre il n y aurai pas de pub je pense

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.