"Nazis hors de nos rues" : des tensions mais pas d’incidents majeurs durant la manif lyonnaise

"Nazis hors de nos rues" : des tensions mais pas d’incidents majeurs durant la manif lyonnaise
Tensions entre un pro-sionisme et les manifestants - LyonMag

Ce samedi après-midi, plus de 1000 personnes se sont retrouvées dans les rues de Lyon.

LyonMag
LyonMag
Profitant de l’élan de la marée sociale contre Emmanuel Macron, le rassemblement pour la fermeture du Pavillon Noir a permis de réaffirmer le combat de nombreuses associations contre ce local de l’ultra-droite lyonnaise, le Bastion Social.


"Nazis hors de nos rues", "Pas de social avec le Bastion", pouvait-on lire sur les banderoles déployées par les manifestants rassemblés à l’appel du collectif pour la fermeture du Pavillon Noir.

Sur le chemin, des tensions ont été notées, notamment à cause d’un militant pro-israélien qui a harangué le cortège. Les manifestants ont également jeté de la peinture sur la façade de la Chambre de commerce et d’industrie, poussant les forces de l’ordre à sécuriser toutes les banques présentes sur le parcours.

L’accès au Vieux-Lyon, et au Pavillon Noir, avait également été bloqué par la police pour éviter tout affrontement avec quelques membres du Bastion Social venus narguer les militants d’extrême-gauche.

18 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Histoire d’en rire. le 28/05/2018 à 19:20

Les nazis hors de nos rues? Mdr . Quand ils étaient vraiment là. Aucune manifestation d’antifa,mdr. Quel courage ces collabos et leurs descendants.

Signaler Répondre

avatar
rionsunpeu le 28/05/2018 à 19:09
Bad locks ! a écrit le 27/05/2018 à 22h24

Les personnes que vous mentionnez n'ont pas de programme politique à proposer. Ce qui n'est pas le cas de l'extrême droite joueuse de couteau et 100 fois plus nuisibles à long terme.

'Les personnes que vous mentionnez n'ont pas de programme politique à proposer.'

En gros, c'est de l'extrême droite en plus débile...

Signaler Répondre

avatar
Liberté le 28/05/2018 à 18:51
Bad locks ! a écrit le 27/05/2018 à 22h24

Les personnes que vous mentionnez n'ont pas de programme politique à proposer. Ce qui n'est pas le cas de l'extrême droite joueuse de couteau et 100 fois plus nuisibles à long terme.

L’extreme gauche n’a rien à proposer ,à part la destruction,le chaos et la guerre. Les marchés sont les vrais gagnants en étant pire que les deux extrêmes. Moralité,je ne vote pas et j’emmerde tous le monde ,d’un bout à l’autre .

Signaler Répondre

avatar
glandu le 28/05/2018 à 08:29
deux extremisme un seul reprimé a écrit le 27/05/2018 à 15h20

Pour ce deux poids deux mesures l’extrémisme de Droite est réprimé avec violence pour le moindre écart L’extrémisme de gauche semble intouchable même quand il est extrêmement violent ! Dissolution des antifas et aux groupe d’extrême-gauche !

C'est tout simple ces personnages cagoulés pour que leur famille ne les reconnaissent pas vivent des aides de l'Etat de gauche actuel et votent pour lui….

Signaler Répondre

avatar
Bad locks ! le 27/05/2018 à 22:24
Sakura a écrit le 27/05/2018 à 14h25

Il n y a pas que l extrême droite qui joue du couteau. Voir ce qui s est passé à Paris. Comme ce qui se passe a villeurbanne,et vaulx en velin n est pas le fait de l extrême droite.

Et bizarrement ont voit pas l extreme gauche manifester dans ces villes demander le démantèlement de ces bandes, comme on les voit pas vraiment condamner les actions des bad blocks.

Faut dire que les bad block sont le bras armé de l extrême gauche, comme l ultra droite est celui du front national.

Les personnes que vous mentionnez n'ont pas de programme politique à proposer. Ce qui n'est pas le cas de l'extrême droite joueuse de couteau et 100 fois plus nuisibles à long terme.

Signaler Répondre

avatar
saufque... le 27/05/2018 à 19:22
halteauxtartuffes a écrit le 27/05/2018 à 19h15

Alors que la plupart n'ont connu d'autre agression que celles de 'jeunes' ou 'grands frères'. Encore une mobilisation courageuse.

Avec la lutte loisir, on n'a pas fini d'être Charlie !
Un rappel : la presque totalité des violences sont celles d'une communauté raciste et religieuse.

Signaler Répondre

avatar
halteauxtartuffes le 27/05/2018 à 19:15

Alors que la plupart n'ont connu d'autre agression que celles de 'jeunes' ou 'grands frères'. Encore une mobilisation courageuse.

Signaler Répondre

avatar
cacraint le 27/05/2018 à 19:11

L'ultra gauche est devenu le symbole de la violence : anarchistes, black bloc...

Signaler Répondre

avatar
deux extremisme un seul reprimé le 27/05/2018 à 15:20

Pour ce deux poids deux mesures l’extrémisme de Droite est réprimé avec violence pour le moindre écart L’extrémisme de gauche semble intouchable même quand il est extrêmement violent ! Dissolution des antifas et aux groupe d’extrême-gauche !

Signaler Répondre

avatar
Sakura le 27/05/2018 à 14:25
Extremmmm a écrit le 27/05/2018 à 01h21

Deux mineurs agressés au couteau dans le Vieux Lyon : encore la marque de l ...
https://www.rue89lyon.fr › deux...
Cest bien l'extreme droite qui met des coup de couteaux en tout cas

Il n y a pas que l extrême droite qui joue du couteau. Voir ce qui s est passé à Paris. Comme ce qui se passe a villeurbanne,et vaulx en velin n est pas le fait de l extrême droite.

Et bizarrement ont voit pas l extreme gauche manifester dans ces villes demander le démantèlement de ces bandes, comme on les voit pas vraiment condamner les actions des bad blocks.

Faut dire que les bad block sont le bras armé de l extrême gauche, comme l ultra droite est celui du front national.

Signaler Répondre

avatar
tartuffffffffff le 27/05/2018 à 14:04
Extremmmm a écrit le 27/05/2018 à 01h21

Deux mineurs agressés au couteau dans le Vieux Lyon : encore la marque de l ...
https://www.rue89lyon.fr › deux...
Cest bien l'extreme droite qui met des coup de couteaux en tout cas

Ça date de quand ? Faudrait aussi voir dans les années 80... L'extrême gauche, elle, casse et lynche tous les jours.

Signaler Répondre

avatar
Rasle bol 69 le 27/05/2018 à 10:48
Moilyon a écrit le 27/05/2018 à 04h05

Raz le bol de ces fachos d’extrême gauche qui ne savent que salir, dégrader ou casser partout où ils manifestent !

Sauf que dans le cas présent l'intolérance était de l'autre côté... Fascisme contre fascisme; les deux sont à combattre.

Signaler Répondre

avatar
Moilyon le 27/05/2018 à 04:05

Raz le bol de ces fachos d’extrême gauche qui ne savent que salir, dégrader ou casser partout où ils manifestent !

Signaler Répondre

avatar
Extremmmm le 27/05/2018 à 01:21

Deux mineurs agressés au couteau dans le Vieux Lyon : encore la marque de l ...
https://www.rue89lyon.fr › deux...
Cest bien l'extreme droite qui met des coup de couteaux en tout cas

Signaler Répondre

avatar
Tartuffes le 26/05/2018 à 20:32

Qui sont les violents dans l'histoire ? De toute évidence pas ceux qu'on croit .

Signaler Répondre

avatar
CtaFêteBientÔt le 26/05/2018 à 20:07

Quelle poésie;;; et pauvreté argumentaire

Signaler Répondre

avatar
MMMMMDDDDRRRR le 26/05/2018 à 18:55

les fachos-extremo-gauchistes hors de nos rues aussi.

Signaler Répondre

avatar
toto42 le 26/05/2018 à 18:49

même les cortèges du FN sont plus multiethniques.

de bonnes tete de profs et d'enfants de profs, que connaissent-ils aux difficultés de la vie ?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.