TEOM abusive à Lyon : Les Républicains demandent l'ouverture d'une mission d'information

TEOM abusive à Lyon : Les Républicains demandent l'ouverture d'une mission d'information
Photo d'illustration - LyonMag

Ce mercredi matin, on apprenait que le rapporteur public s'était prononcé en faveur d'une annulation de la Taxe d'enlèvement des ordures ménagères (TEOM) votée pour 2016. Le groupe d'opposition LR & Apparentés à la Métropole, dirigé par Philippe Cochet, a par ailleurs demandé l'ouverture d'une mission d'information et d'évaluation.

Les Républicains de Lyon sont sur tous les fronts en ce moment. Après avoir déposé une plainte contre X – plainte qui a débouché sur l'ouverture d'une enquête préliminaire – dans la possible mise à disposition des moyens de la Métropole et de la Ville de Lyon pour la campagne d'Emmanuel Macron, on apprend ce mercredi que le groupe d'opposition qui siège au Grand Lyon s'implique dans le dossier de la TEOM.

Alors que le rapporteur public s'est prononcé en faveur de l'annulation du taux de 2016, le groupe LR & Apparentés a demandé l'ouverture d'une mission d'information et d'évaluation. Une demande formulée le 11 juin et qui doit être soumise au vote lors du prochain conseil le 9 juillet.

Les élus d'opposition estiment dans un communiqué que "la recette de la taxe est supérieure aux besoins de financement du service et [que] la Métropole utilise cet excédent pour combler ses dépenses de fonctionnement sans relation avec le service des ordures ménagères." Ils espèrent ainsi "que cette mission d’information puisse faire toute la lumière sur l’utilisation des impôts prélevés aux Grand-Lyonnais pour traiter leurs ordures ménagères."

Malgré les revers, la Métropole de Lyon continue de faire la sourde oreille pour le moment. Une ligne de conduite qui finira peut-être par changer, comme la Canol, l'association des contribuables lyonnais, l'espère depuis de nombreuses années.

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
mon pseudo le 02/07/2018 à 13:11

je ne comprends pas...

c'est LE dossier que Kimelfeld devrait traiter en priorité.

Il n'était pas au commande quand ça été monté. Il règle un problème hérité de Collomb et le fait de manière propre et républicaine.

faut creuser, non ?

Signaler Répondre

avatar
Jeansais le 28/06/2018 à 08:47

Les LR vont ils réussir " le bac aux ordures"... ?

Signaler Répondre

avatar
poubelle le 28/06/2018 à 08:45

Les Republicains ont raison. C est un racket de Collomb et ses affidés. Rendez l argent aux grands lyonnais

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.