Affaire Preynat : un prêtre appelle le cardinal Barbarin à démissionner

Affaire Preynat : un prêtre appelle le cardinal Barbarin à démissionner
Philippe Barbarin - LyonMag

Pierre Vignon n'est pas un nom encore très connu au sein de l'Eglise française.

Prêtre au diocèse de Valence, il est également juge à l'officialité de Lyon. Ce qui lui a permis de rencontrer les victimes présumées d'agressions sexuelles et de viols de la part de membres du clergé qui pourraient également être jugés par le tribunal ecclésiastique.

A quelques mois du procès, s'il se tient finalement début 2019, de Philippe Barbarin à Lyon pour non-dénonciation d'agressions sexuelles, Pierre Vignon lance un pavé dans la mare. Il a écrit directement au cardinal, archevêque de Lyon, pour lui demander de démissionner "dans les plus brefs délais". "Vous auriez dû la remettre après votre lapsus "Grâce à Dieu, les faits sont prescrits". Je n’insisterai pas sur vos trois reculades pour la connaissance des faits criminels commis par Bernard Preynat ni sur votre attentisme à prendre des décisions. Je n’insisterai pas davantage sur le fait que Bernard Preynat est toujours prêtre et qu’il n’a reçu aucune condamnation sous quelque forme que ce soit", s'emporte Pierre Vignon dans ce texte aujourd'hui relayé dans une pétition.

Cette dernière est lancée par François Devaux, président de l'association de victimes du père Bernard Preynat, la Parole Libérée, ainsi que par Aymeri Suarez Pazos, président de l'AVREF (Aide aux victimes des dérives de mouvements religieux en Europe et à leurs familles).

"Vous seriez enfin à la hauteur de l’évènement"

"Donner votre démission de cardinal et d’archevêque serait bien sûr une mort sociale, mais quelle assomption personnelle en retour ? Vous seriez enfin à la hauteur de l’évènement. Croyez-vous être un serviteur indispensable au Peuple de Dieu jusqu’à la fin de votre mission alors que Jésus nous invite au contraire (Lc 17,10) ? Le siège de saint Pothin et de saint Irénée vaut ce sacrifice puisqu’il sera fait pour le bien de tous et particulièrement des victimes. Vous avez reconnu vous-même des erreurs de gestion. Pourquoi resteriez-vous indéfiniment en place après les avoir commises ?", poursuit Pierre Vignon, s'adressant toujours à Mgr Barbarin. L'archevêque de Lyon ne sera probablement pas entièrement surpris par la démarche, puisque le prêtre de Valence dit s'être déjà entretenu en privé à ce sujet avec lui.

Pierre Vignon encourage enfin d'autres hommes d'Eglise à signer la pétition : "Que chacun le fasse en étant conscient de sa responsabilité à répondre à l’appel du pape François". Appel réalisé après les affaires de pédophilie dans l'Eglise en Pennsylvanie aux Etats-Unis.

50-100 sur 144 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
VRAI le 02/09/2018 à 23:50
Zig a écrit le 02/09/2018 à 22h56

VRAI, vous écrivez "L'abstinence est-elle viable, et des enfants ont-ils à être encadrés par des hommes ayant fait ce choix, par exemple."

Ça ce n'est pas un problème d'abstinence.

La première VRAIE question serait plutôt:
Les enfants doivent-ils être victimes sexuelles d'individus immatures en manque de relations sexuelles ?

Exemple:

Un prêtre fait vœux d'abstinence.
Il constate que ce n'est pas viable.
Il cherche un moyen de rompre son vœux tout en restant prêtre.

Pourquoi au nom de l'abstinence, n'aurait-il que le choix de devenir pédophile ?

Soit il considère qu'avoir une relation sexuelle avec un enfant n'en est pas une !

Soit il est immature pour assumer de rompre son abstinence avec un adulte consentant.

Votre raisonnement est laborieux. Je ne prétend pas que l'abstinence justifie quoi que ce soit. Je pense juste que les parents doivent se poser certaines questions.

Signaler Répondre

avatar
Anne Marie le 02/09/2018 à 23:10
VRAI a écrit le 02/09/2018 à 20h16

Non, mais je ne pense pas qu'étaler les faits sur le web ou les réseaux sociaux soient une réponse adaptée. Et je n'irai pas non plus lancer une pétition marchande.

L'omerta de l'église on a déjà donné sur ce sujet, il est grand temps pour que cela change vraiment de passer à autre chose.

Signaler Répondre

avatar
Zig le 02/09/2018 à 22:56

VRAI, vous écrivez "L'abstinence est-elle viable, et des enfants ont-ils à être encadrés par des hommes ayant fait ce choix, par exemple."

Ça ce n'est pas un problème d'abstinence.

La première VRAIE question serait plutôt:
Les enfants doivent-ils être victimes sexuelles d'individus immatures en manque de relations sexuelles ?

Exemple:

Un prêtre fait vœux d'abstinence.
Il constate que ce n'est pas viable.
Il cherche un moyen de rompre son vœux tout en restant prêtre.

Pourquoi au nom de l'abstinence, n'aurait-il que le choix de devenir pédophile ?

Soit il considère qu'avoir une relation sexuelle avec un enfant n'en est pas une !

Soit il est immature pour assumer de rompre son abstinence avec un adulte consentant.

Signaler Répondre

avatar
VRAI le 02/09/2018 à 20:16
Zig a écrit le 02/09/2018 à 18h54

Si votre voisin bat sa femme tous les jours, vous allez laisser faire car ce n'est pas votre épouse ?

Non, mais je ne pense pas qu'étaler les faits sur le web ou les réseaux sociaux soient une réponse adaptée. Et je n'irai pas non plus lancer une pétition marchande.

Signaler Répondre

avatar
ON NE LÂCHE RIEN!! le 02/09/2018 à 19:41

102 000 signatures

Signaler Répondre

avatar
Zig le 02/09/2018 à 18:54
VRAI a écrit le 02/09/2018 à 18h29

"L'affaire Preynat ne concerne que la communauté catholique"

Il n'y a aucune victime en dehors de cette communauté.
Pour le reste, c'est à la justice de faire son boulot, et à ceux qui adhèrent à cette communauté d'en tirer quelques enseignements. L'abstinence est-elle viable, et des enfants ont-ils à être encadrés par des hommes ayant fait ce choix, par exemple.

Si votre voisin bat sa femme tous les jours, vous allez laisser faire car ce n'est pas votre épouse ?

Signaler Répondre

avatar
VRAI le 02/09/2018 à 18:29
FAUX a écrit le 31/08/2018 à 23h32

"L'affaire Preynat ne concerne que la communauté catholique"

Toute les communautés doivent respecter les lois de la république.
Les viols sur mineurs ainsi que la non dénonciation de ces crimes sont répréhensibles.

"L'affaire Preynat ne concerne que la communauté catholique"

Il n'y a aucune victime en dehors de cette communauté.
Pour le reste, c'est à la justice de faire son boulot, et à ceux qui adhèrent à cette communauté d'en tirer quelques enseignements. L'abstinence est-elle viable, et des enfants ont-ils à être encadrés par des hommes ayant fait ce choix, par exemple.

Signaler Répondre

avatar
Zig le 02/09/2018 à 15:49
nopasaranmégalol a écrit le 02/09/2018 à 15h21

Jules Ferry: « Les races supérieures ont un droit sur les races inférieures ».
C'est vrai, il n'était pas reconnu comme un fervent catholique, il était athée.

C'était un fervent laïc, athé et colonisateur.

Les cathos (et chretiens) ont sauté sur l'occasion pour envoyer des "bataillons" de bonnes-sœurs ou pasteurs prêcher la bonne parole chrétienne auprès des races dites inférieures des colonnies.

Bref ni tout blanc ni tout noir, mais tout de même athé laïc.

Signaler Répondre

avatar
nopasaranmégalol le 02/09/2018 à 15:21
Zig a écrit le 01/09/2018 à 00h08

Le catholicisme est un courant du christianisme.
Dans les écrits, au temps de césar Jésus aurait dit "il faut rendre à César ce qui lui appartient, et à Dieu ce qui lui appartient".
C'est une intention laïc, sans doute, mais juste une intention qui n'a pas empêchée les guerres de religions.

Dans les faits, je pencherais plutôt par la mise en place en France de la laïcité par l'école rendue publique par Jules Ferry.
Qui n'était pas reconnut comme étant avant tout un catholique.

Pour ce qui est de la pédophilie, malheureusement, dans tout les milieux où des adultes peuvent avoir de l'influence sur des enfants, la pédophilie existe.

Dans le milieu du sport, de l'éducation, de la religion, de la famille (inceste et pédophilie).

Preynat est prêtre et il aurait sévit dans le milieu des scouts catho.
Donc oui il est fort probable que ses victimes soient essentiellement catho.

De là à dire que l'affaire Preynat ne concerne que les catho, non je ne partage pas cet avis.
D'autant plus qu'un pédophile s'intéresse aux enfants, et au moment de passer à l'acte, il ne lui demande pas son certificat de baptême.

Ce serait même contraire à la laïcité et la république que d'admettre que certains crimes commit dans un milieux religieux n'ont pas à être jugé hors de ce milieux.

Jules Ferry: « Les races supérieures ont un droit sur les races inférieures ».
C'est vrai, il n'était pas reconnu comme un fervent catholique, il était athée.

Signaler Répondre

avatar
Zig le 01/09/2018 à 00:08
nopasaranmégalol a écrit le 31/08/2018 à 21h31

'C'est que qu'elles que soient les religions, elles ne doivent pas prendre le dessus sur les libertés individuelles.'

L'affaire Preynat ne concerne que la communauté catholique. Ce n'est pas un détail. A ceux qui y adhèrent d'en tirer les conséquences.
Et des trois monothéismes, c'est le catholicisme qui est à l'origine de la laïcité.

Le catholicisme est un courant du christianisme.
Dans les écrits, au temps de césar Jésus aurait dit "il faut rendre à César ce qui lui appartient, et à Dieu ce qui lui appartient".
C'est une intention laïc, sans doute, mais juste une intention qui n'a pas empêchée les guerres de religions.

Dans les faits, je pencherais plutôt par la mise en place en France de la laïcité par l'école rendue publique par Jules Ferry.
Qui n'était pas reconnut comme étant avant tout un catholique.

Pour ce qui est de la pédophilie, malheureusement, dans tout les milieux où des adultes peuvent avoir de l'influence sur des enfants, la pédophilie existe.

Dans le milieu du sport, de l'éducation, de la religion, de la famille (inceste et pédophilie).

Preynat est prêtre et il aurait sévit dans le milieu des scouts catho.
Donc oui il est fort probable que ses victimes soient essentiellement catho.

De là à dire que l'affaire Preynat ne concerne que les catho, non je ne partage pas cet avis.
D'autant plus qu'un pédophile s'intéresse aux enfants, et au moment de passer à l'acte, il ne lui demande pas son certificat de baptême.

Ce serait même contraire à la laïcité et la république que d'admettre que certains crimes commit dans un milieux religieux n'ont pas à être jugé hors de ce milieux.

Signaler Répondre

avatar
FAUX le 31/08/2018 à 23:32
nopasaranmégalol a écrit le 31/08/2018 à 21h31

'C'est que qu'elles que soient les religions, elles ne doivent pas prendre le dessus sur les libertés individuelles.'

L'affaire Preynat ne concerne que la communauté catholique. Ce n'est pas un détail. A ceux qui y adhèrent d'en tirer les conséquences.
Et des trois monothéismes, c'est le catholicisme qui est à l'origine de la laïcité.

"L'affaire Preynat ne concerne que la communauté catholique"

Toute les communautés doivent respecter les lois de la république.
Les viols sur mineurs ainsi que la non dénonciation de ces crimes sont répréhensibles.

Signaler Répondre

avatar
nopasaranmégalol le 31/08/2018 à 21:31
Zig a écrit le 31/08/2018 à 20h52

Je ne contredis pas ces propos.

Mais je ne les comprends tout de même pas, peux-tu développer ?

Je ne vois qu'une seule issue (si j'ai compris le propos).
C'est que qu'elles que soient les religions, elles ne doivent pas prendre le dessus sur les libertés individuelles.

Notamment celle d'être athé.

'C'est que qu'elles que soient les religions, elles ne doivent pas prendre le dessus sur les libertés individuelles.'

L'affaire Preynat ne concerne que la communauté catholique. Ce n'est pas un détail. A ceux qui y adhèrent d'en tirer les conséquences.
Et des trois monothéismes, c'est le catholicisme qui est à l'origine de la laïcité.

Signaler Répondre

avatar
Zig le 31/08/2018 à 20:52
nopasaranmégalol a écrit le 31/08/2018 à 19h29

'Effectivement, nous avons beaucoup à craindre de TOUTES les sortes de religions car aucune ne nous apportera un quelconque paradis sur terre bien au contraire et encore moins au-delà. '

Le religieux doit malgré tout garder une place. Ne serait-ce que par respect de l'autre, et pour éviter de retrouver de bonnes vieilles habitudes colonialistes. Quand on commence à expliquer à l'autre comment il doit vivre, on sait comment ça se termine... C'est d'ailleurs le propos de la laïcité.

Je ne contredis pas ces propos.

Mais je ne les comprends tout de même pas, peux-tu développer ?

Je ne vois qu'une seule issue (si j'ai compris le propos).
C'est que qu'elles que soient les religions, elles ne doivent pas prendre le dessus sur les libertés individuelles.

Notamment celle d'être athé.

Signaler Répondre

avatar
nopasaranmégalol le 31/08/2018 à 19:29
Zig a écrit le 31/08/2018 à 15h40

Effectivement, nous avons beaucoup à craindre de TOUTES les sortes de religions car aucune ne nous apportera un quelconque paradis sur terre bien au contraire et encore moins au-delà.

Nous ferions mieux de faire nous même le ménage dans nos vieilles habitudes toxiques pour nous sortir nous même de l'impasse vers laquelle nous allons.

'Effectivement, nous avons beaucoup à craindre de TOUTES les sortes de religions car aucune ne nous apportera un quelconque paradis sur terre bien au contraire et encore moins au-delà. '

Le religieux doit malgré tout garder une place. Ne serait-ce que par respect de l'autre, et pour éviter de retrouver de bonnes vieilles habitudes colonialistes. Quand on commence à expliquer à l'autre comment il doit vivre, on sait comment ça se termine... C'est d'ailleurs le propos de la laïcité.

Signaler Répondre

avatar
Zig le 31/08/2018 à 15:40
nopasaranmégalol a écrit le 30/08/2018 à 21h05

Si tu es mécréant, tu n'as rien à craindre des curetons !
Par contre tu auras sans doute beaucoup à craindre de ceux qui en prendront la place, même si aujourd'hui il est convenu de se coucher devant eux ou de leur acheter du shit. Quant à la bourgeoisie, c'est elle qui a tout à gagner dans l'histoire, et non le peuple. L'angle d'attaque laisse donc à désirer...

Effectivement, nous avons beaucoup à craindre de TOUTES les sortes de religions car aucune ne nous apportera un quelconque paradis sur terre bien au contraire et encore moins au-delà.

Nous ferions mieux de faire nous même le ménage dans nos vieilles habitudes toxiques pour nous sortir nous même de l'impasse vers laquelle nous allons.

Signaler Répondre

avatar
Kirie eleïson... le 31/08/2018 à 14:16
100 000 "sauveurs-persécuteurs-lyncheurs" a écrit le 30/08/2018 à 17h58

100 000 "sauveurs-persécuteurs-lyncheurs" et fiers de l'être!
Seigneur, pardonne leur car il ne savent pas ce qu'ils font!

101000 "sauveurs-persécuteurs-lyncheurs" maintenant et toujours aussi fiers d'eux... les pauvres qui visiblement n'ont jamais lu l'évangile ne savent pas que ce n'est pas la foule qui crie "à mort!" qui est justicière ou vainqueur en christianisme!

100% solidaire avec Mgr Barbarin dans cette épreuve.

Kirie eleïson, Christe eleïson, Kirie eleïson!

Signaler Répondre

avatar
ON NE LÂCHE RIEN!! le 31/08/2018 à 12:30

101 000 signatures

Signaler Répondre

avatar
nopasaranmégalol le 30/08/2018 à 21:05
Zig a écrit le 30/08/2018 à 18h18

C'est vrai que la populasse dont je fais partie, celle des mécréants, ignorants et autre calamités incultes est FIÈRE de taper sur la très grosse bourgeoisie.
Celle des évêques, cardinaux, papes qui vivent dans le luxe et le mépris des humbles.

Jésus lui même se retournerai dans sa tombe en voyant ce que le Vatican a retenu de son passage parmi les hommes.

Je n'ai pas de leçon à recevoir des exemplaires pro-barbarin - victime lynchée virtuellement sur la toile

Si tu es mécréant, tu n'as rien à craindre des curetons !
Par contre tu auras sans doute beaucoup à craindre de ceux qui en prendront la place, même si aujourd'hui il est convenu de se coucher devant eux ou de leur acheter du shit. Quant à la bourgeoisie, c'est elle qui a tout à gagner dans l'histoire, et non le peuple. L'angle d'attaque laisse donc à désirer...

Signaler Répondre

avatar
rhooo!! le 30/08/2018 à 20:59

avatar
Question? le 30/08/2018 à 20:51
Ils ont la bave aux lèvres... a écrit le 30/08/2018 à 18h02

Ils ont la bave aux lèvres... et ils sont fiers dêtre à plus de 100000 contre un! Ce lynchage est une honte pour leur cause!

Mais alors que penser de barbidule pour son église?

Signaler Répondre

avatar
Zig le 30/08/2018 à 18:18

C'est vrai que la populasse dont je fais partie, celle des mécréants, ignorants et autre calamités incultes est FIÈRE de taper sur la très grosse bourgeoisie.
Celle des évêques, cardinaux, papes qui vivent dans le luxe et le mépris des humbles.

Jésus lui même se retournerai dans sa tombe en voyant ce que le Vatican a retenu de son passage parmi les hommes.

Je n'ai pas de leçon à recevoir des exemplaires pro-barbarin - victime lynchée virtuellement sur la toile

Signaler Répondre

avatar
Convertissez-vous et croyez à l'évangile! le 30/08/2018 à 18:18
Lyonnais06 a écrit le 26/08/2018 à 10h05

J'ai signé cette pétition. Je suis catholique et je n'ai pas envie que ma communauté soit suspecte de près ou de loin d'être de connivence avec des pédophiles, tout simplement.

"Je suis catholique et je n'ai pas envie que ma communauté soit suspecte de près ou de loin d'être de connivence avec des pédophiles, tout simplement."

Fier d'être lâche, fier d'être dans la foule qui crie "A mort!"

Vous croyez vous sauver en vous joignant à la foule hurleuse et lyncheuse, mais vous signez vous-mêmes votre propre condamnation!

Si vous êtes vraiment un catholique, alors il semble que vous ayez grandement besoin de relire les évangiles!

Mais à tous pécheur miséricorde!... pourvu qu'il sorte de son aveuglement!

Seigneur prends pitié de nous et de mon frère.

Fraternellement.

Pour mémoire :

"EVANGILE DE JÉSUS-CHRIST SELON SAINT MATTHIEU
58 Quant à Pierre, il le suivait à distance, jusqu’au palais du grand prêtre ; il entra dans la cour et s’assit avec les serviteurs pour voir comment cela finirait. (..) 69 Cependant Pierre était assis dehors dans la cour. Une jeune servante s’approcha de lui et lui dit : « Toi aussi, tu étais avec Jésus, le Galiléen ! » 70 Mais il le nia devant tout le monde et dit : « Je ne sais pas de quoi tu parles. » 71 Une autre servante le vit sortir en direction du portail et elle dit à ceux qui étaient là : « Celui-ci était avec Jésus, le Nazaréen. » 72 De nouveau, Pierre le nia en faisant ce serment : « Je ne connais pas cet homme. » 73 Peu après, ceux qui se tenaient là s’approchèrent et dirent à Pierre : « Sûrement, toi aussi, tu es l’un d’entre eux ! D’ailleurs, ta façon de parler te trahit. » 74 Alors, il se mit à protester violemment et à jurer : « Je ne connais pas cet homme. » Et aussitôt un coq chanta. 75 Alors Pierre se souvint de la parole que Jésus lui avait dite : « Avant que le coq chante, tu m’auras renié trois fois. » Il sortit et, dehors, pleura amèrement."

Signaler Répondre

avatar
Ils ont la bave aux lèvres... le 30/08/2018 à 18:02

Ils ont la bave aux lèvres... et ils sont fiers dêtre à plus de 100000 contre un! Ce lynchage est une honte pour leur cause!

Signaler Répondre

avatar
100 000 "sauveurs-persécuteurs-lyncheurs" le 30/08/2018 à 17:58

100 000 "sauveurs-persécuteurs-lyncheurs" et fiers de l'être!
Seigneur, pardonne leur car il ne savent pas ce qu'ils font!

Signaler Répondre


avatar
rhooo!! le 29/08/2018 à 20:48
ON NE LÂCHE RIEN!! a écrit le 29/08/2018 à 08h15

97 000 signatures

Par contre, faudra penser à lâcher la bibine et à aller bosser !

Signaler Répondre

avatar
ON NE LÂCHE RIEN!! le 29/08/2018 à 08:15

97 000 signatures

Signaler Répondre

avatar
ON NE LÂCHE RIEN!! le 28/08/2018 à 09:36

94 000 signatures ce matin.

Continuons!!!

Signaler Répondre

avatar
Tout se perd le 27/08/2018 à 12:56
Alfred a écrit le 27/08/2018 à 10h12

C'est plus un os à ronger mais bien toute la bête qui est à dépecer:

https://www.lemonde.fr/ameriques/article/2018/08/26/pedophilie-dans-l-eglise-americaine-un-prelat-accuse-le-pape-d-avoir-couvert-mccarrick_5346389_3222.html

Dire qu'il suffirait simplement de les "soumettre à question" comme l'église l'a fait pendant des siècles, pour qu'on obtienne des aveux circonstanciée et les noms de tout leurs complices.

Signaler Répondre

avatar
Zig le 27/08/2018 à 11:28
Question? a écrit le 27/08/2018 à 09h54

Les droitasses cautionneraient elle les viols sur mineur commis par des membres de son église chérie?

Bien vu.
D'autant plus que l'initiative de la petition vient plutôt de gens non réputés pour être des gauchos!

Signaler Répondre

avatar
Alfred le 27/08/2018 à 10:12
ouaf ouaf a écrit le 27/08/2018 à 09h28

Un nonosse à ronger pour les gauchos frustrés !!!

C'est plus un os à ronger mais bien toute la bête qui est à dépecer:

https://www.lemonde.fr/ameriques/article/2018/08/26/pedophilie-dans-l-eglise-americaine-un-prelat-accuse-le-pape-d-avoir-couvert-mccarrick_5346389_3222.html

Signaler Répondre

avatar
Question? le 27/08/2018 à 09:54
ouaf ouaf a écrit le 27/08/2018 à 09h28

Un nonosse à ronger pour les gauchos frustrés !!!

Les droitasses cautionneraient elle les viols sur mineur commis par des membres de son église chérie?

Signaler Répondre

avatar
ouaf ouaf le 27/08/2018 à 09:28

Un nonosse à ronger pour les gauchos frustrés !!!

Signaler Répondre

avatar
ON NE LÂCHE RIEN!! le 27/08/2018 à 08:37

90 000 signatures ce matin.

Signaler Répondre

avatar
A peur. le 26/08/2018 à 19:34

Malheur,en démissionnant il risquerait d’ouvrir une crèche privée ,un centre aéré,ou une colonie de vacance pour enfants en difficultés. Là,au moins on sait où le trouver.

Signaler Répondre

avatar
C'est si mignon le 26/08/2018 à 18:34

avatar
Lyonnais06 le 26/08/2018 à 10:05
50000 haineux! a écrit le 24/08/2018 à 01h04

50000 haineux qui se cachent derrière leur bonne conscience! Qui sont ses « sauveurs » qui sous prétexte de « défendre des victimes » sont fiers de persecu un homme? Combien parmi ces pétitionnaires ne sont. Que des haine anticathos?

J'ai signé cette pétition. Je suis catholique et je n'ai pas envie que ma communauté soit suspecte de près ou de loin d'être de connivence avec des pédophiles, tout simplement.

Signaler Répondre

avatar
ON NE LÂCHE RIEN!! le 26/08/2018 à 09:22

Près de 85 000 signatures

Signaler Répondre

avatar
Lyonnais06 le 25/08/2018 à 20:19

Après Barbare1, Barabare2 ?

Signaler Répondre

avatar
pourquoipas le 25/08/2018 à 13:47
ON NE LÂCHE RIEN!!! a écrit le 25/08/2018 à 09h26

Plus de 70 000 signatures ce matin......

Les gens s'occupent comme ils peuvent. Dans une semaine, on n'en parlera plus. On ira signer une nouvelle pétition contre le gluten, pour les migrants, ou un truc dans le genre... Ainsi va la vie.

Signaler Répondre

avatar
ON NE LÂCHE RIEN!!! le 25/08/2018 à 09:26

Plus de 70 000 signatures ce matin......

Signaler Répondre

avatar
Zig le 24/08/2018 à 23:07

1/ les auteurs de la pétition ne sont pas actionnaires du site sur laquelle elle a été déposée, ils n'ont aucun lien mercantile avec les gestionnaires du site.

2/ demander à Barbarin de prendre ses responsabilités n'est pas le lyncher, c'est quoi ce délire de persécution ?

3/ c'est étonnant, si Barbarin avait été député, ministre ou autre homme politique, personne se serait opposé à ce prétendu lynchage au contraire.
Mais c'est un homme d'église !

4/ et pourquoi les fidèles de Barbarin ne ferait-il pas une pétition de soutient pour ne pas laisser ce brave homme seul contre 65000 "lyncheurs".
Il serait heureux de ce savoir soutenu.

Signaler Répondre

avatar
ontouchelefond le 24/08/2018 à 22:21
abaslescures a écrit le 24/08/2018 à 20h36

Vous souffrez de troubles mentaux. Allez consulter un psychiatre, vous êtes gravement atteint. Vos bouffées du délire me font peur, sérieux...

' Vos bouffées du délire me font peur, sérieux...'
Préférez 'bouffées délirantes' à 'bouffées du délire', ça vous évitera de passer pour un con. Vous auriez dû passer plus de temps en compagnie des enseignants. Et allez signer la pétition, cela engraisse des gens qui doivent bien se marrer.

Signaler Répondre

avatar
NEXT le 24/08/2018 à 21:03
lynchage a 65000 contre un! a écrit le 24/08/2018 à 18h46

Ce sont toujours de « bonnes âmes » qui lynche en toute bonne conscience... un lynchage c’est une foule contre un seul... les lyncheurs sont 65000 contre un! Le fait que celui qui ai jeté la première pierre soit un prêtre ne change rien... il y a 2000 ans c’était des prêtres qui incitaient la foule à crier « à mort »! Judas était un des douze...

Superbe le coup du martyre...... ......

Mais vous oubliez que dans cette histoire , et comme de nombreuses autres les VRAIS victimes sont les enfants violés, pas les vieux pervers qui se réjouissent de la prescription des actes commis.

Signaler Répondre

avatar
abaslescures le 24/08/2018 à 20:36
lynchage a 65000 contre un! a écrit le 24/08/2018 à 18h46

Ce sont toujours de « bonnes âmes » qui lynche en toute bonne conscience... un lynchage c’est une foule contre un seul... les lyncheurs sont 65000 contre un! Le fait que celui qui ai jeté la première pierre soit un prêtre ne change rien... il y a 2000 ans c’était des prêtres qui incitaient la foule à crier « à mort »! Judas était un des douze...

Vous souffrez de troubles mentaux. Allez consulter un psychiatre, vous êtes gravement atteint. Vos bouffées du délire me font peur, sérieux...

Signaler Répondre

avatar
zag le 24/08/2018 à 19:57
Zig a écrit le 24/08/2018 à 09h02

En face de 65000 signatures, il y a sûrement plusieurs centaines de milliers de fidèles proreligions qui sont prêt à "prêter" leurs propres enfants pour satisfaire l'autorité et l'appétit sexuel de leurs maîtres à penser.

Et cela quelque soit la religion.

Mais heureusement, il y a la prescription, la bonne blague.
Barbarin ainsi échappera sûrement à la justice des hommes.

Qu'il face au moins preuve de bonne conscience et démissionne !

Mais de quel lynchage parlez vous ?
Celui des enfants victimes ?

C'est un site qui vend de la pétition en ligne pour faire du fric, et ça marche plutôt bien pour eux. C'est à peu près tout, et la compassion loisir ne changera rien pour les enfants victimes.

Signaler Répondre

avatar
lynchage a 65000 contre un! le 24/08/2018 à 18:46

Ce sont toujours de « bonnes âmes » qui lynche en toute bonne conscience... un lynchage c’est une foule contre un seul... les lyncheurs sont 65000 contre un! Le fait que celui qui ai jeté la première pierre soit un prêtre ne change rien... il y a 2000 ans c’était des prêtres qui incitaient la foule à crier « à mort »! Judas était un des douze...

Signaler Répondre

avatar
ouimais... le 24/08/2018 à 18:39
Merci a écrit le 24/08/2018 à 08h20

Presque 65 000 signatures.

Merci.
C'est aussi ce que doivent penser les concepteurs du site. La pétition en elle-même, il est par contre probable qu'ils s'en foutent royalement...

Signaler Répondre

avatar
Mama le 24/08/2018 à 09:39
50000 haineux! a écrit le 24/08/2018 à 01h04

50000 haineux qui se cachent derrière leur bonne conscience! Qui sont ses « sauveurs » qui sous prétexte de « défendre des victimes » sont fiers de persecu un homme? Combien parmi ces pétitionnaires ne sont. Que des haine anticathos?

"50000 haineux qui se cachent derrière leur bonne conscience! "
- Un peu de bonne conscience ne ferait pas de mal à bon nombre de cadre ecclésiastique

"Qui sont ses « sauveurs »"
- Des gens qui en ont plus qu'assez de voir une institution religieuse protéger des violeurs d'enfants.

"qui sous prétexte de « défendre des victimes » "
- Défendre des victimes ce n'est pas un prétexte, mais un devoir.

"sont fiers de persecu un homme?"
- Aucune fierté, simplement un besoin de justice et de changement

"Combien parmi ces pétitionnaires ne sont. Que des haine anticathos?"
- L'initiateur de cette pétition est prêtre et sa démarche loin d'être anti catholique.

Signaler Répondre

avatar
Zig le 24/08/2018 à 09:02
50000 haineux! a écrit le 24/08/2018 à 01h04

50000 haineux qui se cachent derrière leur bonne conscience! Qui sont ses « sauveurs » qui sous prétexte de « défendre des victimes » sont fiers de persecu un homme? Combien parmi ces pétitionnaires ne sont. Que des haine anticathos?

En face de 65000 signatures, il y a sûrement plusieurs centaines de milliers de fidèles proreligions qui sont prêt à "prêter" leurs propres enfants pour satisfaire l'autorité et l'appétit sexuel de leurs maîtres à penser.

Et cela quelque soit la religion.

Mais heureusement, il y a la prescription, la bonne blague.
Barbarin ainsi échappera sûrement à la justice des hommes.

Qu'il face au moins preuve de bonne conscience et démissionne !

Mais de quel lynchage parlez vous ?
Celui des enfants victimes ?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.