Lyon : les enfarineurs de David Kimelfeld devant la justice

Lyon : les enfarineurs de David Kimelfeld devant la justice
DR Rebellyon

Le 1er février dernier, le président de la Métropole de Lyon David Kimelfeld avait été enfariné par deux personnes en sortant de la Maison de l'Environnement.

Un geste de contestation pour dénoncer sa politique vis-à-vis des sans-abris et la non-réquisition pour ces derniers des bâtiments vides de la collectivité.

Ce jeudi après-midi, les deux enfarineurs passeront devant les juges du tribunal correctionnel de Lyon où ils sont poursuivis pour violence aggravée.

David Kimelfeld n'avait évidemment pas été blessé par le jet de farine, mais il avait déposé une main courante dans la foulée de son agression.

Pour soutenir les deux prévenus, mais aussi pour organiser "le procès public de la Métropole" qui ne répond toujours pas selon eux aux attentes en matière de logement des plus démunis, le collectif F.A.R.I.N.E se rassemblera dans le même temps devant le tribunal.

17 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Non à LaRem le 21/09/2018 à 10:28
La goch a écrit le 20/09/2018 à 19h15

Restreindre la presse.... Comme Mitterand

Vous pensez que restreindre la presse est une réforme !!!

Signaler Répondre

avatar
La goch le 20/09/2018 à 19:15
Non à LaRem a écrit le 20/09/2018 à 18h26

Citez une réforme de Jupiter qui est de gauche ?
Merci.

Restreindre la presse.... Comme Mitterand

Signaler Répondre

avatar
Non à LaRem le 20/09/2018 à 18:26
Faux ! a écrit le 20/09/2018 à 15h32

La Ripoublique En Marche est un parti de gauche.

Citez une réforme de Jupiter qui est de gauche ?
Merci.

Signaler Répondre

avatar
Faux ! le 20/09/2018 à 15:32
Non à LaRem a écrit le 20/09/2018 à 15h24

Vous écrivez "un élu de gauche" en parlant de monsieur David Kimelfeld.
C'est un ex PS devenu LaREM sous la coupe de monsieur Collomb ; donc c'est un élu de droite.
Les personnes poursuivies ont des idées de gauche et c'est pour cela qu'elles sont envoyées devant le tribunal correctionnel.

La Ripoublique En Marche est un parti de gauche.

Signaler Répondre

avatar
geometrie le 20/09/2018 à 15:28
encore a écrit le 20/09/2018 à 14h25

Si vous étes Français d'origine et que vous étes agé de plus de 65 ans et que vous subissez des violences ayant entrainé un double fracture ouverte de la jambe c'est le méme tarif:plainte classée sans suite
Ce qui prouve bien que si vous étes un homme politique (souvenez vous de Manuel Vals qui avait reçu une gifle)ce n'est plus la méme justice !

au fait, ou en est ou de l affaire ou un homme d'une soixante d année avait frappé violemment une jeune femme parce qu elle avait osé fumé en passant devant la mosquée??
sans suite aussi?

alors est ce parce que la victime est une femme? est ce parce qu elle n est pas connu? est parce que son agresseur est un vieux? est ce parce que son agresseur est musulman?

Signaler Répondre

avatar
Non à LaRem le 20/09/2018 à 15:24
Le juge a écrit le 20/09/2018 à 13h51

C'est bien quand tu es un élu de gauche: si tu es une victime, tu peux être sûr que la Justice sera moins laxiste avec tes agresseurs qu'en temps normal.
Les actes les plus insignifiants deviendront ainsi des crimes abominables sévèrement punis.

Vous écrivez "un élu de gauche" en parlant de monsieur David Kimelfeld.
C'est un ex PS devenu LaREM sous la coupe de monsieur Collomb ; donc c'est un élu de droite.
Les personnes poursuivies ont des idées de gauche et c'est pour cela qu'elles sont envoyées devant le tribunal correctionnel.

Signaler Répondre

avatar
Turing le 20/09/2018 à 14:51
glandu a écrit le 20/09/2018 à 12h25

Salut ma poule, il se base sur des faits de tous les jours.
N'en déplaise au petit gochiste….

Je pensais votre équation plus structurée (intellectuellement)

Signaler Répondre

avatar
encore le 20/09/2018 à 14:25
Foldire. a écrit le 20/09/2018 à 09h04

Un élu enfariné = poursuite pour violence aggravée.
Un citoyen français hétéro d'origine caucasienne agressé physiquement = classement sans suite.

Si vous étes Français d'origine et que vous étes agé de plus de 65 ans et que vous subissez des violences ayant entrainé un double fracture ouverte de la jambe c'est le méme tarif:plainte classée sans suite
Ce qui prouve bien que si vous étes un homme politique (souvenez vous de Manuel Vals qui avait reçu une gifle)ce n'est plus la méme justice !

Signaler Répondre

avatar
cestnormal le 20/09/2018 à 14:08

Encore une fois on constate que si vous étre un homme politique la justice comdamne (pour un peu de farine sur la téte) mais par contre pour une blessure beaucoup plus grave votre plainte est tout simplement classée sans suite si vous étes un citoyen ordinaire!

Signaler Répondre

avatar
Le juge le 20/09/2018 à 13:51

C'est bien quand tu es un élu de gauche: si tu es une victime, tu peux être sûr que la Justice sera moins laxiste avec tes agresseurs qu'en temps normal.
Les actes les plus insignifiants deviendront ainsi des crimes abominables sévèrement punis.

Signaler Répondre

avatar
?????? le 20/09/2018 à 13:33

Ou est le problème ??

Signaler Répondre

avatar
libéral libertaire le 20/09/2018 à 13:32

Expertise psy pour les agresseurs et placement dans un camp, bientôt les goulags et mort à ces ordures de pauvres !

Signaler Répondre

avatar
glandu le 20/09/2018 à 12:25
Turing a écrit le 20/09/2018 à 09h08

Vous vous basez sur une lecture intensive des articles de Lyonmag pour construire votre "équation" ?

Salut ma poule, il se base sur des faits de tous les jours.
N'en déplaise au petit gochiste….

Signaler Répondre

avatar
Non à LaRem le 20/09/2018 à 12:19

Un élu homme de paille de monsieur Collomb se fait enfariner par deux contestataires.
Le procureur poursuit ces lanceurs de farine pour violences aggravées.
Espérons que le juge sera plus indulgent.

Signaler Répondre

avatar
Turing le 20/09/2018 à 09:08
Foldire. a écrit le 20/09/2018 à 09h04

Un élu enfariné = poursuite pour violence aggravée.
Un citoyen français hétéro d'origine caucasienne agressé physiquement = classement sans suite.

Vous vous basez sur une lecture intensive des articles de Lyonmag pour construire votre "équation" ?

Signaler Répondre

avatar
Foldire. le 20/09/2018 à 09:04

Un élu enfariné = poursuite pour violence aggravée.
Un citoyen français hétéro d'origine caucasienne agressé physiquement = classement sans suite.

Signaler Répondre

avatar
Nécessaire le 20/09/2018 à 08:40

cela relève plus de la psychiatrie que de la justice

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.