La mère de Marin lance un kit pour aider les victimes de lésions cérébrales

La mère de Marin lance un kit pour aider les victimes de lésions cérébrales
Audrey Sauvajon, la maman de Marin - LyonMag

C’est "un nouveau combat "qui va être mené par les proches de Marin.

Le Coffret d'Aide aux Patients - LyonMag
Le Coffret d'Aide aux Patients - LyonMag
Le 11 novembre 2016, le jeune Marin, âgé de 20 ans, avait été frappé sur le parvis de la Gare de la Part-Dieu de Lyon. Le jeune homme était resté dans le coma de longues semaines, et souffre aujourd’hui encore de lourdes séquelles physiques, neurologiques et psychologiques.

L’affaire avait horrifié et révolté de nombreuses personnes, qui montraient quotidiennement leur soutien au jeune homme, notamment sur une page Facebook nommée "Je soutiens Marin", aujourd’hui suivie par plus de 202 000 internautes. Pour la maman de Marin, Audrey Sauvajon, cet "accompagnement mis en place l’avait véritablement aidé à se reconstruire". L’équipe de l’association "La tête haute je soutiens Marin" a donc décidé d’élargir leur action au service des victimes de lésions cérébrales et de leurs familles.

Aujourd’hui en France, Audrey Sauvajon déplore "un manque. Les familles sont perdues durant la période du combat qu’est le coma". La gorge nouée, elle exprime "un sentiment d’impuissance ressenti " durant le coma de son fils.

Pour que les familles aujourd’hui touchées par des drames similaires ne souffrent pas d’abandon, un Coffret d’Aide aux Patients cérébrolésés a été créé par l’association. Il rassemble un ensemble d’informations permettant aux familles d’interagir et de réinventer un lien avec son proche afin d’optimiser la récupération de ses facultés. Dans ce coffret, on trouve un livret pour "mettre en lumière le rôle de la musique, des odeurs, des massages ou encore de la méditation". Le document est livré avec une huile de massage, de la pâte à modeler ou encore des échantillons de parfums. Des éléments qui permettront de maintenir le cerveau en activité mais aussi et surtout, selon Audrey Sauvajon, "le sentiment de la famille de ne pas être inutile".

Le kit, qui coute à la fabrication 50 euros, sera offert aux familles dans le besoin. Seuls les frais d’acheminement seront à la charge des demandeurs. Pour récolter les fonds nécessaires à la fabrication de ces coffrets, un dîner de gala sera organisé le 26 octobre prochain dans une salle de Caluire. Benjamin Biolay, parrain de l’association, devrait être présent.

4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
BRAVO le 11/10/2018 à 10:20

Cela va être très utile à l'avenir , surtout que de plus en plus de personne sont victime d' AVC et passe à coté du diagnostique médical .

Signaler Répondre

avatar
angy le 11/10/2018 à 06:27

Top du partage

Signaler Répondre

avatar
GAV le 10/10/2018 à 23:02

Sinon garde à vous à la gare ... bravo à l association , bravo Marin , houou aux politiques ....et encore dommage ce Biolay , ...

Signaler Répondre

avatar
befun le 10/10/2018 à 22:46

extraordinaire! comme quoi dans tout être humain il y a du très bon et du très généreux, bravo à la maman de Marin et au soutien de tous dont benjamin biolay.

bravo!!!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.