"Ce n’était pas du courage, c’était simplement de l’indignation" : Marin revient sur son agression à Lyon

"Ce n’était pas du courage, c’était simplement de l’indignation" : Marin revient sur son agression à Lyon
Marin Sauvajon - DR

Le jeune homme est apparu ce dimanche dans une vidéo de l’association "La tête haute je soutiens Marin".

"Ce n’était pas du courage, c’était simplement de l’indignation". Pour la première fois depuis quatre ans et demi, Marin Sauvajon est revenu publiquement sur l’agression dont il a été victime le 11 novembre 2016 sur le parvis de la gare de la Part-Dieu. L’étudiant avait été violemment été frappé à la tête avec une béquille après avoir pris la défense d’un couple pris à partie par plusieurs individus alors qu’il s’embrassait.

"Quand j’ai vu cette femme avoir peur à l’arrêt de bus, je me suis dit que ça pourrait être ma mère, ma sœur, ma copine et pour ça, j’ai voulu intervenir", déclare-t-il dans un capsule vidéo réalisée dans le cadre de la campagne de lutte contre les violences de l’association "La tête haute je soutiens Marin", dont il est à l’origine avec sa mère.

"C’est en s’entraidant que tous ces drames quotidiens pourraient être évités. En sollicitant des gens, en levant les yeux de son téléphone. Ensemble, chassons la peur de nos rues et gardons la tête haute", ajoute le jeune homme dont l’agresseur a été condamné à 7 ans de prison ferme en 2018.

13 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
JudgeDredd le 13/04/2021 à 13:51
Une baraque à frite a écrit le 13/04/2021 à 08h49

Appel la police la prochaine fois

Le temps qu'ils arrivent, le mal est souvent deja fait.
Bravo a ce jeune homme qui a plus de bu**** que la majorité.

Signaler Répondre

avatar
Une baraque à frite le 13/04/2021 à 08:49

Appel la police la prochaine fois

Signaler Répondre

avatar
Glouglou le 12/04/2021 à 17:39

Povre marin il a ramacé sa ce voit ..bon rétablicemens !

Signaler Répondre

avatar
Oups le 12/04/2021 à 17:33

Ce serai bien que l'on arrête de parler de cette personne, il faut aller de l'avant !!

Signaler Répondre

avatar
Un sacré gone !!! le 12/04/2021 à 16:33

Marin,

Vous êtes modeste, rien d'étonnant pour ceux qui vous connaissent comme moi.
Marin, vous êtes un gone courageux. C'est certain.

En plus de la modestie et du courage, vous avez une soif de vie incroyable et un humour décapant !
Bref, je suis heureux et honoré de vous connaitre.

Le nom de votre association vous résume.
Que Dieu vous protège Marin.

Signaler Répondre

avatar
Mari69 le 12/04/2021 à 15:28

Un vrai héros ????????

Signaler Répondre

avatar
Quelqu'un a du poivre le 12/04/2021 à 14:05
Lili 69 a écrit le 12/04/2021 à 12h46

De quoi tu te mêle marin occupe toi de tes histoires la prochaine fois assume

troll de service , histoire de pimenter les coments

Signaler Répondre

avatar
Terminator le 12/04/2021 à 13:36

Lili
Pauvre fille monsieur MARIN EST PLUS.. COURAGEUX QUE TOI DERRIERE TON COMMENTAIRE... VA RETROUVER TA BANDE DE LÂCHE..... LA EST TA PLACE.... POURVU QUE CELA T ARRIVE PAS PIGNOUF ET JE SUIS POLI....

Signaler Répondre

avatar
Ma le 12/04/2021 à 13:26
Lili 69 a écrit le 12/04/2021 à 12h46

De quoi tu te mêle marin occupe toi de tes histoires la prochaine fois assume

Le jour où vous vous ferez agressé, on prendra des pop-corn en regardant au lieu d’intervenir.

Signaler Répondre

avatar
Lili 69 le 12/04/2021 à 12:46
Antitout a écrit le 12/04/2021 à 11h49

Un bon petit gars ce Martin, on est fiers de lui.

De quoi tu te mêle marin occupe toi de tes histoires la prochaine fois assume

Signaler Répondre

avatar
Antitout le 12/04/2021 à 11:49

Un bon petit gars ce Martin, on est fiers de lui.

Signaler Répondre

avatar
Prout le 12/04/2021 à 11:31

Bravo Marin ce que tu as fait, que ce soit de l'indignation ou du courage, est ADMIRABLE !!!!

Signaler Répondre

avatar
Fourchette TRAORE le 12/04/2021 à 10:22

Victime collatérale du fameux groupe de jeunes.... Ils sont là.... Ils sévissent...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.