Des sas à reconnaissance faciale installés à l’aéroport de Lyon Saint-Exupéry

Des sas à reconnaissance faciale installés à l’aéroport de Lyon Saint-Exupéry
Les premiers sas Paraphe de l'aéroport Lyon Saint-Exupéry - LyonMag

C’est une nouvelle ère pour la sécurité de l’aéroport de Lyon Saint-Exupéry. 

Ce lundi matin ont été inaugurés, en grande pompe, des dispositifs de Parafe, comprenez passage automatisé des frontières extérieures.

Il s’agit de sas à reconnaissance faciale qui, selon le préfet du Rhône délégué à la sécurité David Clavière, "permettent de fluidifier le parcours des passagers à l’aéroport, en réduisant les temps d’attente aux contrôles frontières, puisque le contrôle se fait en 20 secondes. Le nerf de la guerre est de pouvoir être fluide mais avec le bon niveau de contrôle".

Tanguy Bertolus, à la tête des aéroports de Lyon, affirme de son côté que les contrôles sont au final "5 fois plus rapides qu’avec le système traditionnel".

Pour le moment, 10 SAS ont été installés mais 10 autres sont attendus au premier trimestre 2019.

Pour qu’un voyageur passe par un dispositif Parafe, il est indispensable qu’il ait un passeport biométrique. Sinon, il vous faudra passer par la plus fastidieuse file traditionnelle. Au total, 32 nationalités européennes sont éligibles au système digne de Minority Report. 


David Clavière explique qu’un seul agent pourra contrôler 5 sas simultanément : "la technologie c’est bien, mais ce n’est rien sans le travail humain". Les agents de la police aux frontières prendront donc les décisions nécessaires si jamais la machine connaît des difficultés, notamment pour vérifier des visages.

12 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Nostromo le 20/12/2018 à 09:59

Et hop des emplois en moins grâce à un système (de me*de) en plus
On ne parlera pas de la disparition de l'humain en général
Et ils sont contents de couper le petit ruban !
Comme dit 'Oh" les extrêmes se rejoignent entre les crétins en gilets jaunes et les andouilles au ruban rouge
Cette année 2018 me met la gerbe avant le 31

Signaler Répondre

avatar
cocorico malvenu le 19/12/2018 à 20:52

Cette communication est grotesque. Le système Parafe est installé depuis de nombreux mois, mais les portiques, de la marque Gunnebo, sont complètement défaillant. Je me suis retrouvé plusieurs fois coincé plusieurs minutes dans le sas car mes empreintes n'étaient pas reconnues.
Du coup, les portiques sont régulièrement fermés. Alors que dans beaucoup d'autres aéroports (Amsterdam Francfort), tout marche sans problème.

Bref, c'est une véritable honte, il n'y a pas de quoi s'auto-congratuler pour les autorités !!!

Signaler Répondre

avatar
NeMelangeonspastout le 18/12/2018 à 11:34
Hum a écrit le 18/12/2018 à 09h40

Ca fait des mois que ces portiques sont installés, mais jamais en service...
A chaque fois qu'on interrogeait l'aéroport à ce sujet, la réponse automatique donnait pour excuse une ouverture à des horaires fixes.
Mais jamais je n'ai vu ces portiques fonctionner pendant les plages horaires indiquées...
Il était temps que l'aéroport se soucie enfin des temps de contrôle, qui ont fait rater des avions à des milliers de passagers... en plus de faire perdre du temps à chacun.

Il ne faut pas confondre controle aux frontiere et controle des passagers.

Les portiques de l'article servent au controle aux frontieres, donc à l'arrivée ou en correspondance. Geres par la Police

Les controles les plus longs sont ceux des passagers (geres par des societes de securité privée) où on verifie aussi leur bagage a main. La plupart du temps ces controles sont longs car les passagers n'ecoutent pas les consignes, ne preparent pas leurs affaires avant de passer devant l'agent, ou pire tentent de passer avec des objets qu'ils savent interdits (couteaux, grande bouteille) et tentent de negocier.

Signaler Répondre

avatar
Hum le 18/12/2018 à 09:40

Ca fait des mois que ces portiques sont installés, mais jamais en service...
A chaque fois qu'on interrogeait l'aéroport à ce sujet, la réponse automatique donnait pour excuse une ouverture à des horaires fixes.
Mais jamais je n'ai vu ces portiques fonctionner pendant les plages horaires indiquées...
Il était temps que l'aéroport se soucie enfin des temps de contrôle, qui ont fait rater des avions à des milliers de passagers... en plus de faire perdre du temps à chacun.

Signaler Répondre

avatar
Tatonnette le 18/12/2018 à 09:26
Papimouzo a écrit le 17/12/2018 à 20h02

Suis pour c est tout moi je rajouterai qu a la limite prendrent les empreintes digitales ce serait mieux en pluss des caméras mais bon je sais que cela se fera pas car moi je suis un citoyen lambda

C'est bien le cas pourtant

https://www.lyonaeroports.com/medias-aeroports/actualites/parafe!

Signaler Répondre

avatar
delit le 18/12/2018 à 09:13

Il faut rétablir le delit de sale gueule !!

Signaler Répondre

avatar
c'est efficace le 18/12/2018 à 08:31

Il y a beaucoup d'aéroports où ce système existe déjà et effectivement fluidifie les contrôles voyageurs et réduit le temps de passage.

Depuis des années je transite régulièrement par Lisbonne pour me rendre en Afrique et là où auparavant il fallait attendre indéfiniment et rater sa correspondance une fois sur deux le passage se fait maintenant très rapidement et sans problème.

Signaler Répondre

avatar
Papimouzo le 17/12/2018 à 20:02

Suis pour c est tout moi je rajouterai qu a la limite prendrent les empreintes digitales ce serait mieux en pluss des caméras mais bon je sais que cela se fera pas car moi je suis un citoyen lambda

Signaler Répondre

avatar
c’est clair le 17/12/2018 à 17:42

Pas besoin de rentrer la photo de poste monétaire, il ne prendra pas l’avion. Ou alors il le prendra en se déguisant pour pas qu’on reconnaisse.

Signaler Répondre

avatar
oh le 17/12/2018 à 17:41

C’est sûr qu’avec des débilités aussi profonde, la France n’est pas prêt de se relever. Remarque c’est les mêmes débiles qui sont sur les ronds-points en ce moment.

Signaler Répondre

avatar
miko69 le 17/12/2018 à 16:17

Passeport diplomatique pour les terrorises ??? Comment peut on dire des inepties pareilles ???

Signaler Répondre

avatar
ochiotmacron le 17/12/2018 à 15:41

onéreux et inefficaces comme le disais Coluche
les terroriste passent par les frontières terrestres ou disposent de passeports diplomatiques

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.