Lyon : l’épouse de l’ex-patron chinois d’Interpol demande l’asile en France

Lyon : l’épouse de l’ex-patron chinois d’Interpol demande l’asile en France
Hongwei Meng - DR

Quatre mois après l'arrestation de son mari par les autorités chinoises, l'épouse de Meng Hongwei, ex-patron d'Interpol, a annoncé ce vendredi demandé l'asile en France.

Grace Meng, qui est restée vivre à Lyon où se situe le siège d'Interpol, dit se sentir menacée. A nos confrères de Radio France et Libération, elle affirme avoir été victime de deux tentatives d'enlèvement.

Depuis l'arrestation de son mari, elle et ses deux enfants de 7 ans, ont été placés sous protection policière. Cette dernière a indiqué se rendre ce vendredi dans les locaux de l'office français de protection des réfugiés et des apatrides.

Pour rappel, Meng Hongwei a disparu fin septembre, alors qu'il était rentré en Chine. Pékin avait annoncé par la suite l'avoir arrêté car il avait accepté des pots-de-vin. Meng Hongwei avait alors démissionné par courrier de son poste de président d'Interpol. Il a été remplacé depuis par le Sud-Coréen Kim Jong-Yang.

6 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Le gaulois est de retour le 19/01/2019 à 09:16

avatar
Genghis Khan tâche rouge au dos Moghol oulan Bator le 18/01/2019 à 21:25

MAO Et DENG chuteront regime unique en 2055 tout comme Dieppe 1942 prépara Omaha Beach 1944 Certes 2989 tien an men face cancprelat Zong Nan Heim et funeste totalitaire emprise que dénoncez Pierre Do Dinh au peril de sa Vie 'heureusement il a montré la Voie' souvenons nous de massacre de Nankin au cœur Saphir
Ecakra

Signaler Répondre

avatar
C'est papy "Mougeot" le 18/01/2019 à 21:16
Papimouzo a écrit le 18/01/2019 à 17h51

Moi j ai voyagé en Chine et on m a bien fait comprendre qu il ne fallait pas lancer des remarques désobligeantes sur le parti ou son président ce qui me fait dire que c est un beau pays que les habitants sont très accueillants mais dans le fond je ne leur donne pas tord car un pays se respecte point barre et peu importe qui le dirige en tout cas j en ai gardé un bon souvenir

Exactement comme à Lyon.

Signaler Répondre

avatar
Papimouzo le 18/01/2019 à 17:51

Moi j ai voyagé en Chine et on m a bien fait comprendre qu il ne fallait pas lancer des remarques désobligeantes sur le parti ou son président ce qui me fait dire que c est un beau pays que les habitants sont très accueillants mais dans le fond je ne leur donne pas tord car un pays se respecte point barre et peu importe qui le dirige en tout cas j en ai gardé un bon souvenir

Signaler Répondre

avatar
Et ,oui. le 18/01/2019 à 17:11
Tchin tchin a écrit le 18/01/2019 à 16h15

Cette histoire est digne d un mauvais film !! Et certains disent que la France est une dictature !!! Les pauvres enfants vont apprécier de vivre en France plus tard !! Mais comment peut on laisser passer ça !!!

Oui ,une dictature molle.mais , qu’elle soit molle ou qu’elle soit dure nous sommes Tous en dictature.....

Signaler Répondre

avatar
Tchin tchin le 18/01/2019 à 16:15

Cette histoire est digne d un mauvais film !! Et certains disent que la France est une dictature !!! Les pauvres enfants vont apprécier de vivre en France plus tard !! Mais comment peut on laisser passer ça !!!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.