Le meurtrier présumé de Manon jugé à partir de ce mercredi à Villefranche

Le meurtrier présumé de Manon jugé à partir de ce mercredi à Villefranche
Le lycée Louis-Armand, lieu du drame - DR

Les faits remontent au 12 septembre 2016 dans la cour du lycée Louis-Armand à Gleizé.

Manon, jeune lycéenne de 15 ans, avait été poignardée à plusieurs reprises par l’un de ses camarades de classe. Elle était décédée quelques jours plus tard des suites de ses blessures.

Le procès de son meurtrier présumé, aujourd’hui âgé de 17 ans, s’ouvre ce mercredi matin devant le tribunal pour enfants de Villefranche-sur-Saône. Les trois jours d’audience se tiendront à huis-clos. Le délibéré est attendu vendredi.

Les motivations du jeune homme, hospitalisé au Vinatier depuis le drame, restent encore floues. Des expertises psychologiques avaient permis de mettre en avant un discernement "altéré" ouvrant ainsi la voie à un procès.

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Jean Rachid le 07/02/2019 à 11:16

Encore un qui va finir à l'asile psychiatrique et qui va pas payer sa dette j'en ai trop marre de ce pays justice à 3 vitesses les gilet jaune non servi à rien et serviront à rien Macron tu es vraiment une merde PS pour les racistes je suis français

Signaler Répondre

avatar
Zig le 06/02/2019 à 20:04
Papimouzo a écrit le 06/02/2019 à 18h47

Pauvre petite qui est tombée sur un abruti de fils débile dont les parents je l espère paieront la casse car dans ces cas là il ne peut y avoir de justice tolérante !!
Sincères condoléances et courage a ces parents qui vont encore pluss beaucoup pluss souffrirent de cette justice qui ne fera pas son travail car ce n' est pas leurs enfants et comme ils s en lavent les main ?

Papimouzo,

Fidéle à lui même qui fait les question et les réponses avant l'heure.

Un discernement altéré ne rend pas la personne irresponsable de ses actes, donc la justice tranchera d'une manière ou d'une autre pour une peine.

https://www.village-justice.com/articles/alteration-discernement,18276.html

Signaler Répondre

avatar
Papimouzo le 06/02/2019 à 18:47

Pauvre petite qui est tombée sur un abruti de fils débile dont les parents je l espère paieront la casse car dans ces cas là il ne peut y avoir de justice tolérante !!
Sincères condoléances et courage a ces parents qui vont encore pluss beaucoup pluss souffrirent de cette justice qui ne fera pas son travail car ce n' est pas leurs enfants et comme ils s en lavent les main ?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.