Les trottinettes électriques envahissent Lyon avec deux nouvelles marques

Les trottinettes électriques envahissent Lyon avec deux nouvelles marques
Trottinettes électriques TIER - LyonMag

Deux nouvelles marques de trottinettes ont fait leur apparition dans les rues de Lyon ces derniers jours : Wind et Tier.

A Lyon, il y a maintenant cinq marques concurrentes de trottinettes électriques en free floating. Lime était la première, suivie début février de VOI et de Flash. Mais ce week-end, les usagers ont pu découvrir deux nouveaux types de trottinettes sur leur trottoir : celles des entreprises Wind et Tier.

Pour rappel, pour pouvoir les utiliser, il suffit de télécharger l'application du nom de l'entreprise sur son smartphone, de trouver une trottinette à proximité et de scanner son QR Code pour la débloquer. Toutes coûtent 1 euros au déverrouillage, puis 15 centimes par minute.

14 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
shit de m le 28/04/2019 à 19:23

"Les entreprises s’engageraient à retirer la totalité ou la majorité des véhicules chaque soir"
Une plaisanterie quand on sait que les prestataires font recharger les trottinettes par des "juicer" qui les emmènent à domicile pour les brancher sur le courant.
Ce qui retient les politiques d'une loi cadre, c'est que les trottineurs sont leur clientèle électorale : bobos, startup génération, gauche newwave….

Signaler Répondre

avatar
Cancandiraton le 28/02/2019 à 07:08

A quand les poussettes électriques en libre service ?

Signaler Répondre

avatar
Pas pour la France le 27/02/2019 à 21:03

Foutez ces merdes dehors. Ca traîne partout ! Les Français n'ont pas l’éducation nécessaire pour ce genre de service.

Signaler Répondre

avatar
Sakura le 27/02/2019 à 20:44
Honnête citoyen a écrit le 27/02/2019 à 11h20

Il n'y en avait pas assez, on en rajoute une couche!
Lyon et Villeurbanne vont être saturés de ces engins alors que la périphérie est délaissée (ni Bluely, ni VeloV, ni scooter, ni trottinette en dehors de Lyon-Villeurbanne(Venissieux et Tassin à la marge))
A croire que les autres habitants de la métropole ne doivent se déplacer qu'en véhicule particulier, qui coûte cher et pollue! A Lyon on apporte des solutions de "transport propre" a des gens qui ont déjà des alternatives en centre ville, et on laisse les banlieusards sans véritable solution d'avenir!
Dommage

Rien ne vous empêche de charger ces engins dans un véhicule et d aller les,déposer à venissieux, tassin etc.
En.tant que piétonne, vous en remercie par avance..

Signaler Répondre

avatar
Abrutis par les pétards. le 27/02/2019 à 20:32
voiture = cancer a écrit le 27/02/2019 à 18h29

et alors ? on est envahis par ces saloperies de bagnoles et autres utilitaires ou camions, pourquoi on les fait pas dégager ces parasites au lieu de s'acharner sur des pauvres trottinettes ?

La beuh ,elle t’a. Ravagée le cerveau mon pauvre. Et dans ta tête ? Combien de trottinettes ?

Signaler Répondre

avatar
Habitant le 27/02/2019 à 20:11
voiture = cancer a écrit le 27/02/2019 à 18h29

et alors ? on est envahis par ces saloperies de bagnoles et autres utilitaires ou camions, pourquoi on les fait pas dégager ces parasites au lieu de s'acharner sur des pauvres trottinettes ?

Peut etre parce que ca n est pas le sujet??

Avant d imposer ces trotinettes, il faudrait faire en sorte qu elles respectent le code de la route, et que les habitants les acceptent
Aujourdhui c est l anatchie la plus folle! Les habitants n ont pas ete consulter pour savoir si ils en voulaient ou pas? Et dans quelle modalité!

Les gens ne sont pas pour ou contre la voiture, la trotinette, le velo, les bus... Ils veulent de l equité et de la securité dans leur ville (ou ils vivent!)

Signaler Répondre

avatar
voiture = cancer le 27/02/2019 à 18:29

et alors ? on est envahis par ces saloperies de bagnoles et autres utilitaires ou camions, pourquoi on les fait pas dégager ces parasites au lieu de s'acharner sur des pauvres trottinettes ?

Signaler Répondre

avatar
je dis ça... le 27/02/2019 à 15:27

Il va falloir agir...
Rassembler ces trottinettes par dizaines et les immobiliser.
Par exemple...

Signaler Répondre

avatar
googllleeee est ton amiiii le 27/02/2019 à 14:08
Saute trotinnette a écrit le 27/02/2019 à 13h22

Pour une clarté partagée par tous, avez vous les articles de loi correspondants ?

En 2 clicks:

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F308

Signaler Répondre

avatar
maikefailapolice le 27/02/2019 à 13:28
Saute trotinnette a écrit le 27/02/2019 à 13h22

Pour une clarté partagée par tous, avez vous les articles de loi correspondants ?

Code de la route : articles R412-34 à R412-43
Réglementation relative aux piétons

Code pénal : articles 223-1 à 223-2
Mise en danger de la vie d'autrui

ou
https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F308

Signaler Répondre

avatar
Saute trotinnette le 27/02/2019 à 13:22
maikefailapolice? a écrit le 27/02/2019 à 11h41

Comment ces sociétés obtiennent elles l'accord de la municipalité, en sachant qu'elles enfreignent la loi.
Les usagers ne sont sciemment pas informé de la législation, et utilisent les trottoirs ou rues pour circuler.
La loi est pourtant claire : USAGE des trottinettes électrique UNIQUEMENT dans le cadre privé. Les engins de déplacements électriques (hoverboard, gyropodes, monoroue, trottinette électrique) sont interdits sur les voiries publiques (trottoirs et voies de circulation).
Donc il est illégale de laisser circuler des trottinettes électrique en ville.

Pour une clarté partagée par tous, avez vous les articles de loi correspondants ?

Signaler Répondre

avatar
maikefailapolice? le 27/02/2019 à 11:41

Comment ces sociétés obtiennent elles l'accord de la municipalité, en sachant qu'elles enfreignent la loi.
Les usagers ne sont sciemment pas informé de la législation, et utilisent les trottoirs ou rues pour circuler.
La loi est pourtant claire : USAGE des trottinettes électrique UNIQUEMENT dans le cadre privé. Les engins de déplacements électriques (hoverboard, gyropodes, monoroue, trottinette électrique) sont interdits sur les voiries publiques (trottoirs et voies de circulation).
Donc il est illégale de laisser circuler des trottinettes électrique en ville.

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 27/02/2019 à 11:36
Honnête citoyen a écrit le 27/02/2019 à 11h20

Il n'y en avait pas assez, on en rajoute une couche!
Lyon et Villeurbanne vont être saturés de ces engins alors que la périphérie est délaissée (ni Bluely, ni VeloV, ni scooter, ni trottinette en dehors de Lyon-Villeurbanne(Venissieux et Tassin à la marge))
A croire que les autres habitants de la métropole ne doivent se déplacer qu'en véhicule particulier, qui coûte cher et pollue! A Lyon on apporte des solutions de "transport propre" a des gens qui ont déjà des alternatives en centre ville, et on laisse les banlieusards sans véritable solution d'avenir!
Dommage

A croire que ce n'est pas "rentable"...

Signaler Répondre

avatar
Honnête citoyen le 27/02/2019 à 11:20

Il n'y en avait pas assez, on en rajoute une couche!
Lyon et Villeurbanne vont être saturés de ces engins alors que la périphérie est délaissée (ni Bluely, ni VeloV, ni scooter, ni trottinette en dehors de Lyon-Villeurbanne(Venissieux et Tassin à la marge))
A croire que les autres habitants de la métropole ne doivent se déplacer qu'en véhicule particulier, qui coûte cher et pollue! A Lyon on apporte des solutions de "transport propre" a des gens qui ont déjà des alternatives en centre ville, et on laisse les banlieusards sans véritable solution d'avenir!
Dommage

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.