Mgr Barbarin, vedette malgré lui du livre Sodoma sur l’Église

Mgr Barbarin, vedette malgré lui du livre Sodoma sur l’Église
Le cardinal Philippe Barbarin - LyonMag

Frédéric Martel n’est pas tendre avec le Primat des Gaules.

À peine sorti du procès que lui ont fait les victimes du Père Preynat qui lui reprochent de n’avoir pas agi lorsqu’il a été informé, le cardinal Philippe Barbarin découvre qu’il a droit aux "honneurs" du livre événement que vient de publier le journaliste Frédéric Martel sur l’homosexualité au sein de l’Église catholique. Loin d’être un pamphlet qui prend plaisir à simplement livrer des noms en pâture, Sodoma est l’oeuvre d’une enquête de longue haleine.

L’auteur a bossé pendant quatre ans que ce soit à l’intérieur même du Vatican ou dans une trentaine de pays où il a rencontré cardinaux, évêques et prêtres. Son livre n’est en aucune façon une dénonciation de l’homosexualité très répandue chez les hommes d’église, y compris au sommet de la hiérarchie catholique.

Il critique en revanche sans ménagement l’hypocrisie de ceux qui dénoncent le plus fort à l’extérieur les gays et qui eux-mêmes sont des pratiquants particulièrement actifs. Il constate que c’est aussi cette situation qui a abouti à ce que l’Église protège si longtemps les auteurs d’actes de pédophilie.

C’est donc dans cet ouvrage que Philippe Barbarin qualifié de "vaniteux" a droit à une dizaine de pages. Il n’est nullement question de sa vie privée. En revanche le cardinal lyonnais en prend pour son grade, notamment en ce qui concerne son militantisme contre le mariage pour tous.

L’auteur cite ainsi un prêtre influent au sein de la Conférence épiscopale de France : "Nous avons tous été surpris par la pente populiste de Barbarin. Cet anti-intellectualisme ne ressemble pas au catholicisme français. Ici, nous sommes les enfants de Jacques Maritain, de Georges Bernanos et de Paul Claudel, pas de Frigide Barjot ! Le catholicisme français est lettré, pas illuminé ; il y a un courant dévot, très à droite certes, mais même celui-là s’est toujours voulu intellectuel. Barbarin, lui, s’affiche avec une cinglée peroxydée".

Un peu plus loin, on lit : "Monseigneur Aupetit est un évêque qui prend le temps d’écouter. Contrairement au cardinal Barbarin, par exemple, qui n’avait jamais de temps pour les prêtres de son diocèse".

Il est vrai qu’en ce domaine, l’archevêque de Lyon est assez largement critiqué par tous ceux qui sont en contact professionnel avec lui. Et pas seulement les prêtres.

Décrié dans Sodoma, mais aussi dans le film de François Ozon, Grâce à Dieu, Mgr Barbarin connaît un début d’année 2019 très compliquée. Ce jeudi, il connaîtra le jugement du tribunal correctionnel de Lyon, même si aucune peine n’a été requise à son encontre pour les faits de non-dénonciations d’agressions sexuelles reprochés par les victimes du père Preynat.

10 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
CQFD. le 07/03/2019 à 11:30
bentche a écrit le 06/03/2019 à 11h05

Je suis persuadé que si qqun enquête sur nos gouvernants ils sont tous gays aussi !!

Ce n'est ni impossible ni interdit en revanche le gouvernement ne passe pas son temps à cracher sur les homos comme le fait régulièrement le clergé.

Signaler Répondre

avatar
berthe le 07/03/2019 à 11:20

L’église cette entité parfaite qui est propriétaire de la colline de Fourvière prêche pour le royaume des Pauvres :Dieu vous le rendra il a bon dos Dieu !

Signaler Répondre

avatar
bentche le 06/03/2019 à 11:05

Je suis persuadé que si qqun enquête sur nos gouvernants ils sont tous gays aussi !!

Signaler Répondre

avatar
Nostromo le 05/03/2019 à 13:52

Comment ça "Malgré lui" ?
Pour l'avoir vu et entendu en chaire et en os, cet homme est dénué d'empathie, hautin et d'une froideur extrême.
C'est en raison de ces "qualités" qu'il se trouve précisément là où il est.

Signaler Répondre

avatar
Noel le 04/03/2019 à 14:38

Pour des raisons,économiques de succession et de patrimoine l,église catholique à décrète le célibat alors que les protestants plus avisés
On considérés qu,un pasteur pouvait fonder une famille
Du coup,elle concentre beaucoup,de gays
Elle paye ainsi se calculs intéressés

Signaler Répondre

avatar
Margueurite le 04/03/2019 à 12:32

Cet homme est seulement un dictionnaire ambulant , un simple dictionnaire !

Aucune bienveillance , il décline des versets !!!!

Et surtout , il a installé la communauté de l'Emmanuel à Lyon , via l'enseignement catholique , le choix du directeur diocésain .... lequel choisit aussi des membres de la communauté de l'Emmanuel . On ne parle plus de projets pédagogiques , mais d'évangélisation !!!!

C'est le seul objectif de Barbarin ! Le reste n'a pas vraiment d'importance ....

Signaler Répondre

avatar
CQFD. le 04/03/2019 à 12:12

On ne pouvait de toute façon pas s'attendre à mieux de la part de cet homme déconnecté des réalités et totalement sclérosé dans ces certitudes

Signaler Répondre

avatar
Sturlat. le 04/03/2019 à 11:14

... mouais... pas chouette cette attitude du primat des gaules....devenu le primat de "la gaule" de ses curés :))

Signaler Répondre

avatar
Non à LaRem le 04/03/2019 à 10:55

Du moment où vous donnez votre opinion sur la religion, vous êtes insultés par tous les pro-religieux.
Alors vu l'intolérance de ces gens, je dis AMEN.

Signaler Répondre

avatar
impossible le 04/03/2019 à 10:25

Haro sur le baudet.
Et si on parlait plutôt de Preynat, jusque là soigneusement tenu à l'écart du palais de justice ?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.