4,8 millions de visiteurs en un an pour le Grand Hôtel-Dieu

4,8 millions de visiteurs en un an pour le Grand Hôtel-Dieu
LyonMag

Le site va bientôt fêter son premier anniversaire.

L’occasion pour le Grand Hôtel-Dieu de dresser un premier bilan de fréquentation. Depuis son ouverture le 27 avril dernier, l’ancien hôpital de la Presqu’île rénové a attiré 4,8 millions de visiteurs, soit environ 100 000 par semaine. Ce qui, pour un bâtiment aussi bien placé et emblématique, n'est pas vraiment un bilan positif. Nous avions déjà révélé la sinistrose qui touche le centre commercial.

Parmi les boutiques les plus fréquentées, on retrouve sur le podium Citadium, Aroma Zone et AMPM.

Le Grand Hôtel-Dieu se fixe désormais l’objectif de 7 millions de visiteurs par an une fois l’ensemble des commerces ouverts sur une année complète.

A titre de comparaison, le centre commercial Confluence attirait 2,4 millions de visiteurs durant ses 4 premiers mois en 2012, malgré une desserte calamiteuse. Aujourd'hui il atteint la barre des 10 millions de visiteurs.

A noter qu’une fresque géante d’environ 50 mètres de long réalisée avec plus de 1 000 clichés de visiteurs sera dévoilée le jour de l’anniversaire du site le 27 avril prochain.

26 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
positif le 31/03/2019 à 10:24

N’étant pas lyonnais d’origine, mais ayant vu l’Hôtel-Dieu fermé, puis restauré, je reste convaincu que ce magnifique bâtiment n’avait pas d’autre avenir que la destruction ou restauration. Dans un monde climatisé, webisée, sous câble et wifi, la remise au normes tout en gardant l’esprit d’origine est une grande réussite. L’architecture imaginée par Soufflot a été respectée et remise en valeur. Plus de béton ni d’amiante du siècle précédent. Lyonnais, vous avez la mémoire courte. L’hôtel Dieu des années d.avant était noir, sale, glauque. L’architecte, Mr Didier Repellin, vous a offert un bijou à moindre frais. Soyez fier.

Signaler Répondre

avatar
Nestor le 31/03/2019 à 10:11

Belle rénovatio financée par de l'argent privé. Les nouvelles halles de Lyon sont une reussite mais l'espace qui lui a été dédié est trop petit. La cour couverte aurait du être le fleuron de hôtel dieu ; ce n'est helas pas le cas. Ce lieu est raté, il va falloir atrendre la faillitte de ces magasins pour prevoir des bars, cafes et restaurant pour donner vie à cette cour moribonde. Imaginez prendre une bière ou un cafe l'hiver dans lieu du petit balcon (du magasin de deco) surplombant la cour du midi. La verrière nest pas hermétique : ce qui fait que c'est glacial lhiver et une fournaise l'été...On se demande si l'architecte n'a pas séché les cours sur les échanges énergétiques ...

Signaler Répondre

avatar
chris1971 le 31/03/2019 à 08:57

Bel rénovation c est sur, mais pour le reste il n y pas grand chose , mais c est mieux qu’un bâtiment a l’abandon

Signaler Répondre

avatar
1083 le 30/03/2019 à 19:28
Sturlat. a écrit le 30/03/2019 à 08h47

Exactement, c'était un hôpital fonctionnel, mais "l'élu" et président des HCL l'a fait fermer pour d'ambitieux projets immobiliers pour le 2ème arrondissement, vendu pour 99 ans (!) à Eiffage puis racheté par le Crédit Agricole, tout comme l'Antiquaille vendu en 2003 et Débrousse vendu à Vinci en 2007.
Ces 3 hôpitaux de proximité détruits pour la "colonisation", les différentes spécialités de médecines ventilées dans les hôpitaux en périphérie et bien surchargés.

le parcours classique vente des bijous au Crédit Agricole puis revente à un promoteur pour faire quelque chose de standing.
Eh ben cette histoire va se reproduire sur l'ancienne ENBA (école nationale des beaux arts) dans le 1er arrondissement. En tout cas le premier acte la vente à cette banque (à vil prix).
Tout le monde à Lyon s'en fiche et le dénoncer c'est être démagogue (tout comme proposer des avancées sociales c'est être un populiste (de gauche))

Drôle d'époque dominée par la volonté d'une seule classe sociale...

Signaler Répondre

avatar
Bozo le 30/03/2019 à 18:15
hffm a écrit le 30/03/2019 à 11h39

Déjà bien trop de centres commerciaux (intégralement laids et anxiogènes) dans cette ville...alors quand en plus on utilise un monument historique, qui aurait pu accueillir des services publics ou, soyons fous, à nouveau un hôpital plutôt que des magasins pour les bourgeois...

Non y'a jamais assez de centres commerciaux
Faut consommer, acheter, jeter, manger, encore, encore, encore
Le reste n'a aucune importance

Signaler Répondre

avatar
hffm le 30/03/2019 à 11:39

Déjà bien trop de centres commerciaux (intégralement laids et anxiogènes) dans cette ville...alors quand en plus on utilise un monument historique, qui aurait pu accueillir des services publics ou, soyons fous, à nouveau un hôpital plutôt que des magasins pour les bourgeois...

Signaler Répondre

avatar
D. Tram le 30/03/2019 à 11:21
Toi moi et les autres a écrit le 29/03/2019 à 14h25

4.8 millions de visiteurs mais pour combien de boutiques aussi ? 10 millions à Confluence mais pour 100 boutiques...
Le ratio nombre de visiteurs annuel / nbre de boutique est finalement flatteur... et de combien est le ticket moyen en boutique ? Comme disait Mamie, vaut mieux vendre 2 bouteilles de Champagne que 3 caisses de bières...
Bcp d'esprit chagrin pour pas grand chose. Et aucun travail journalistique dans le détail. Ca, ça s'appelle au mieux un édito, au pire une tribune politique...

Ce qu'on pourra regretter c'est d'avoir couvert à grands frais une cours pour n'y placer que des boutiques pour tempes grisonnantes à fort pouvoir d'achat, sans grande vie. C'est là que les restaurants auraient du prendre place, en animant cet espace vide...

Pour les autres, ceux qui pensent qu'ils eut été préférable de laisser courrir des kilomètres de gaines plastiques et de crépi saumon des HCL et n'ont pas souvenir de la mal odorante rue Bellecordière, alors arrière de l'hôpital, faudrait voir à pas avoir la mémoire sélective...

Qui vous l'a confisqué cet édifice ? On vous empêche de vous balader de cours en cours ? Qui a permis de payer pour que vous puissiez franchir ces époques dans une reconversion patrimioniale de cette qualité et à ce prix là ? Faudrait aussi voir à se satisfaire de la réalité : pas un sous d'argent publique.

Pas un sou d'argent public ?? ben voyons...

J'ai visité une fois. Magnifique et lugubre. J'y aurais bien vu un regroupement de pubs, restos, discothèques.Un vrai lieu de vie nocturne en centre-ville, bien insonorisé à travers ses gros murs, facile à surveiller. Le truc qui a toujours manqué à Lyon. Collomb avait dit que cela serait fait à la Confluence en son temps...

Signaler Répondre

avatar
Sturlat. le 30/03/2019 à 08:47
Promoteurs, élus..bis a écrit le 30/03/2019 à 02h03

....en faire un lieu économiquement accessible à l'ensemble des lyonnais et pas seulement une certaine élite pour commencer.

Ensuite, l'Hôtel Dieu était un hôpital fonctionnel il y a encore peu contrairement à ce que vous écrivez, donc rangez votre agressivité car il semble que ce soit vous qui disiez de la m... ;)

Exactement, c'était un hôpital fonctionnel, mais "l'élu" et président des HCL l'a fait fermer pour d'ambitieux projets immobiliers pour le 2ème arrondissement, vendu pour 99 ans (!) à Eiffage puis racheté par le Crédit Agricole, tout comme l'Antiquaille vendu en 2003 et Débrousse vendu à Vinci en 2007.
Ces 3 hôpitaux de proximité détruits pour la "colonisation", les différentes spécialités de médecines ventilées dans les hôpitaux en périphérie et bien surchargés.

Signaler Répondre

avatar
Promoteurs, élus..bis le 30/03/2019 à 02:03
Impressionnant a écrit le 29/03/2019 à 13h47

Arrêtez de dire n’importe quoi! L'Hôtel Dieu était entièrement fermé, en mauvais état, et la collectivité (donc le contribuable) n'avait pas les moyens de le rénover et de le réouvrir. Là, c'est le privé qui a tout rénové à ses frais et qui l'ouvre largement au public. En plus le bâtiment reste propriété des HCL, qui touche un loyer, qui se fait rénover le bâtiment gratos, et n'a plus aucun frais. Qu'est-ce que vous voulez de plus?

....en faire un lieu économiquement accessible à l'ensemble des lyonnais et pas seulement une certaine élite pour commencer.

Ensuite, l'Hôtel Dieu était un hôpital fonctionnel il y a encore peu contrairement à ce que vous écrivez, donc rangez votre agressivité car il semble que ce soit vous qui disiez de la m... ;)

Signaler Répondre

avatar
avhui le 29/03/2019 à 22:05

C'est inadmissible et détestable ce qu'est devenu le mythique Hötel Dieu.
J'y suis née, mon conjoint aussi et de voir ce qu'il y a à la place désormais, c'est écoeurant.
Des boutiques, encore des boutiques, c'est affligeant.
Comme s'il n'y avait pas assez de boutiques partout dans Lyon.
A l'heure de la décroissance obligatoire, c'est absolument pathétique et inadmissible.
Je ne mettrai jamais les pieds dans cette horreur.
Il aurait fallu faire tout autre chose, un truc de vraiment utile socialement mais certainement pas cela.

Signaler Répondre

avatar
cf69 le 29/03/2019 à 19:21

Moi aussi : avis partagé...
Rénovation réussie, par le privé, mise en valeur d'une façade monumentale enfin décrassée, démolition des affreuses annexes en béton, cours et cloître superbes, installation plutôt réussie de belles halles gastronomiques, présence d'un hôtel de classe internationale, belles boutiques (mais je n'ai pas les moyens d'acheter dans chacune d'entre elles) tout ceci est porteur d' attraction commerciale supplémentaire qui, ajoutée au quartier Grôlée enfin rempli de commerces, donne à la presqu'île Lyonnaise une attractivité sans égale (à part Paris, bien sûr...).
La nouvelle Part-Dieu promise pour l'automne 2020 n'a qu'à bien se tenir.
Mais je me désole, moi aussi, de voir certains endroits de ce beau site presque déserts.La fameuse cour anglaise couverte, c'était le seul endroit dont tout le monde parlait pendant les travaux. C'est aujourd'hui l'endroit le plus délaissé. A quand une ou deux boutiques au niveau zéro, de plain-pied donc, derrière les vitrines que l'on voit de l'autre côté, en arrivant devant les escalators ? Il semble que c'est là que devait s'installer une grand enseigne (de jouets ?) Mais King Jouets s'étant installée rue Grôlée, il faut trouver d'autres commerces. Cela devient urgent. Que ce coin est triste...

Signaler Répondre

avatar
Oups le 29/03/2019 à 18:57

L’hotel Dieu qui a vu naître bon nombre de lyonnais et lyonnaise, viens de faire son premier rototo. Bravo, félicitation

Signaler Répondre

avatar
crédible le 29/03/2019 à 17:14
Toi moi et les autres a écrit le 29/03/2019 à 16h56

une leçon d orthographe (coquille sur 'une lettre) sur un post ss un article... ça valait le coup d'intervenir !

Tout ça, c'est pour compenser l'absence de fond ?

"Vous êtes d'un démagogie..."
alors, comment vous y arrivez à ces conclusions ?

Signaler Répondre

avatar
Toi moi et les autres le 29/03/2019 à 16:56

une leçon d orthographe (coquille sur 'une lettre) sur un post ss un article... ça valait le coup d'intervenir !

Tout ça, c'est pour compenser l'absence de fond ?

Signaler Répondre

avatar
Nostromo le 29/03/2019 à 16:49
MATHEU a écrit le 29/03/2019 à 12h34

100000:4=15000??????? NOSTROMO

Parce-qu’il y a 4 jours dans 1 semaine ?

Signaler Répondre

avatar
crédible le 29/03/2019 à 16:28
toi moi et les autres a écrit le 29/03/2019 à 14h37

Vous êtes d'un démagogie... à mélanger tout et n'importe, vous vous décridibilisez...

en voilà des conclusions, comment vous y arrivez à ces conclusions ?
le seul qui se décrédibilise, c'est celui qui ne sait pas écrire décrédibiliser.

Signaler Répondre

avatar
toi moi et les autres le 29/03/2019 à 14:37
1083 a écrit le 29/03/2019 à 14h35

vous voulez dire que quand c'est le privé qui s'en occupe c'est toujours mieux que le public ?
Je ne sais pas... pour les autoroutes l'Histoire nous dit le contraire. En tout cas cette opération n'a pas l'air très lucrative pour les boutiques qui s'y sont installées. Pour une fois le public cad "nous contribuable" avons échappé à ce déboire : tant mieux !

Néanmoins, un article vaut mieux qu'un (mauvais) commentaire :
https://www.la-croix.com/Economie/France/LHotel-Dieu-Lyon-refait-sante-2017-06-21-1200856772

Vous êtes d'un démagogie... à mélanger tout et n'importe, vous vous décridibilisez...

Signaler Répondre

avatar
1083 le 29/03/2019 à 14:35
Impressionnant a écrit le 29/03/2019 à 13h47

Arrêtez de dire n’importe quoi! L'Hôtel Dieu était entièrement fermé, en mauvais état, et la collectivité (donc le contribuable) n'avait pas les moyens de le rénover et de le réouvrir. Là, c'est le privé qui a tout rénové à ses frais et qui l'ouvre largement au public. En plus le bâtiment reste propriété des HCL, qui touche un loyer, qui se fait rénover le bâtiment gratos, et n'a plus aucun frais. Qu'est-ce que vous voulez de plus?

vous voulez dire que quand c'est le privé qui s'en occupe c'est toujours mieux que le public ?
Je ne sais pas... pour les autoroutes l'Histoire nous dit le contraire. En tout cas cette opération n'a pas l'air très lucrative pour les boutiques qui s'y sont installées. Pour une fois le public cad "nous contribuable" avons échappé à ce déboire : tant mieux !

Néanmoins, un article vaut mieux qu'un (mauvais) commentaire :
https://www.la-croix.com/Economie/France/LHotel-Dieu-Lyon-refait-sante-2017-06-21-1200856772

Signaler Répondre

avatar
Toi moi et les autres le 29/03/2019 à 14:25

@Impressionnant Merci ! :)

Signaler Répondre

avatar
Toi moi et les autres le 29/03/2019 à 14:25

4.8 millions de visiteurs mais pour combien de boutiques aussi ? 10 millions à Confluence mais pour 100 boutiques...
Le ratio nombre de visiteurs annuel / nbre de boutique est finalement flatteur... et de combien est le ticket moyen en boutique ? Comme disait Mamie, vaut mieux vendre 2 bouteilles de Champagne que 3 caisses de bières...
Bcp d'esprit chagrin pour pas grand chose. Et aucun travail journalistique dans le détail. Ca, ça s'appelle au mieux un édito, au pire une tribune politique...

Ce qu'on pourra regretter c'est d'avoir couvert à grands frais une cours pour n'y placer que des boutiques pour tempes grisonnantes à fort pouvoir d'achat, sans grande vie. C'est là que les restaurants auraient du prendre place, en animant cet espace vide...

Pour les autres, ceux qui pensent qu'ils eut été préférable de laisser courrir des kilomètres de gaines plastiques et de crépi saumon des HCL et n'ont pas souvenir de la mal odorante rue Bellecordière, alors arrière de l'hôpital, faudrait voir à pas avoir la mémoire sélective...

Qui vous l'a confisqué cet édifice ? On vous empêche de vous balader de cours en cours ? Qui a permis de payer pour que vous puissiez franchir ces époques dans une reconversion patrimioniale de cette qualité et à ce prix là ? Faudrait aussi voir à se satisfaire de la réalité : pas un sous d'argent publique.

Signaler Répondre

avatar
johann le 29/03/2019 à 14:01

et pourtant il a pas vraimment des commercent de bien qui attirent du monde a part le citadium !

Signaler Répondre

avatar
Impressionnant le 29/03/2019 à 13:47
Promoteurs, élus, liaisons dangereuses et gentrification a écrit le 29/03/2019 à 12h29

Je suis partagé...entre me réjouir du flop de ces personnes qui ont confisqué l'Hotel Dieu aux lyonnais ou être consterné par ce formidable gâchis.

Arrêtez de dire n’importe quoi! L'Hôtel Dieu était entièrement fermé, en mauvais état, et la collectivité (donc le contribuable) n'avait pas les moyens de le rénover et de le réouvrir. Là, c'est le privé qui a tout rénové à ses frais et qui l'ouvre largement au public. En plus le bâtiment reste propriété des HCL, qui touche un loyer, qui se fait rénover le bâtiment gratos, et n'a plus aucun frais. Qu'est-ce que vous voulez de plus?

Signaler Répondre

avatar
MATHEU le 29/03/2019 à 12:34

100000:4=15000??????? NOSTROMO

Signaler Répondre

avatar
Promoteurs, élus, liaisons dangereuses et gentrification le 29/03/2019 à 12:29

Je suis partagé...entre me réjouir du flop de ces personnes qui ont confisqué l'Hotel Dieu aux lyonnais ou être consterné par ce formidable gâchis.

Signaler Répondre

avatar
Bill le 29/03/2019 à 11:46

Un bide que l'on peut observer à peu prêt tout le temps ; une catastrophe pour les investisseurs.

Signaler Répondre

avatar
Nostromo le 29/03/2019 à 11:41

100.000 visiteurs par semaine, donc 15.000 par jour !
Ce chiffre me semble complètement délirant
Quelles sont les sources ?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.