Rhônexpress : la Métropole de Lyon et le Sytral annoncent la renégociation du contrat

Rhônexpress : la Métropole de Lyon et le Sytral annoncent la renégociation du contrat
Lyonmag.com

Souvent décrié, le contrat de concession de Rhônexpress va être renégocié entre le Sytral et la Métropole. L'annonce a été faite ce vendredi, à l’occasion de la réunion du Conseil syndical de l'autorité qui gère notamment les TCL.

Pour rappel, ce contrat de concession, qui offrait le monopole de la desserte de l'aéroport St Exupéry, avait été conclu entre le Conseil général du Rhône et Vinci le 1er mars 2007 pour une validité courant jusqu'au 31 décembre 2038. La Métropole de Lyon finançant aujourd’hui l’intégralité des coûts supportés par le Sytral en application du contrat de concession.

La renégociation du contrat aura trois objectifs, à commencer par le développement des solutions pour améliorer la mobilité du quotidien et la desserte de l’est lyonnais au bénéfice des usagers de la ligne de tramway T3 aujourd’hui saturée et afin d’assurer plus de cadencement. La question de la mise en œuvre de solutions alternatives concurrentielles notamment pour la desserte de la plateforme aéroportuaire en assurant la reconnexion des lignes régulières de la CCEL sera également abordée.

Enfin, la priorité annoncée sera de "diminuer les tarifs excessifs pour les usagers".

Une première réunion de travail aura lieu le 30 avril, pour un avenant au contrat espéré d'ici l'automne prochain.

"Si les discussions souhaitées avec les actionnaires de Rhônexpress n’aboutissaient pas dans ce délai, le Sytral et la Métropole de Lyon examineront toutes les solutions juridiques pouvant aller jusqu’à la résiliation du contrat de concession", est-il précisé.

30 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Freddy le 14/04/2019 à 16:45
Dr house a écrit le 14/04/2019 à 08h44

Cette ligne était galère, très long trajet depuis Lyon. Très peu de bus, beaucoup de monde ..

Oui mais un tarif 10 fois moins cher.

Signaler Répondre

avatar
Dr house le 14/04/2019 à 08:44
Bonjour a écrit le 13/04/2019 à 10h15

Il suffit juste de remettre en route la ligne de bus antérieure avec un ticket de bus à 1e60 et dépose devant le terminal.. il n’y a pas besoin de sortir de Saint-Cyr pour rallier Saint-Ex

Cette ligne était galère, très long trajet depuis Lyon. Très peu de bus, beaucoup de monde ..

Signaler Répondre

avatar
Aster69 le 14/04/2019 à 07:43

Si la mobilité des personnes pouvaient gagnée dans cette affaire ce serait vraiment très bien. Saluons nos élus qui se lancent dans ce projet.

Signaler Répondre

avatar
Gab le 14/04/2019 à 00:06

I faut supprimer Rhonexpress et le remplacer par T3.
Il faut rétablir les lignes de bus qui desservent St EX.

Signaler Répondre

avatar
Bozo le 13/04/2019 à 19:10
perrachoisforever a écrit le 13/04/2019 à 16h45

La solution à mon sens: suppression définitive du Rhônexpress au profit d une extension de la ligne T3 (pas forcément toutes les rames), raccordement de la gare SNCF de l aéroport au réseau TER (!). C est quand même fou d avoir une gare sans train. Avec ça, il y aurait de la concurrence, la desserte serait un service public et les prix seraient inférieurs aux tarifs insupportables du Rhônexpress. A Oslo, capitale où les prix sont abominablement élevés, la desserte de l aéroport se fait par train, depuis la gare centrale, pour 10 euros, avec le choix entre les trains locaux réguliers et une ligne dédiée à l aéroport (plus chère). En attendant qu une solution acceptable soit trouvée, heureusement que nous avons en France Blablacar, qui permet d organiser la résistance! et que je ne peux que vous encourager à utiliser.

Bien résumé
Ce scandale Rhône express a tué tout le potentiel que pouvait avoir le lien entre gares Part Dieu / St Ex et aéroport
Mais le vrai coupable n'est pas Vinci qui n'a fait que profiter d'une situation
Le vrai coupable est politique avant tout : Mercier et compagnie
Le plus fou c'est la situation de monopole et l'interdiction de concurrence
Comment cela a t il pu arriver ?

Signaler Répondre

avatar
perrachoisforever le 13/04/2019 à 16:45

La solution à mon sens: suppression définitive du Rhônexpress au profit d une extension de la ligne T3 (pas forcément toutes les rames), raccordement de la gare SNCF de l aéroport au réseau TER (!). C est quand même fou d avoir une gare sans train. Avec ça, il y aurait de la concurrence, la desserte serait un service public et les prix seraient inférieurs aux tarifs insupportables du Rhônexpress. A Oslo, capitale où les prix sont abominablement élevés, la desserte de l aéroport se fait par train, depuis la gare centrale, pour 10 euros, avec le choix entre les trains locaux réguliers et une ligne dédiée à l aéroport (plus chère). En attendant qu une solution acceptable soit trouvée, heureusement que nous avons en France Blablacar, qui permet d organiser la résistance! et que je ne peux que vous encourager à utiliser.

Signaler Répondre

avatar
Sturlat. le 13/04/2019 à 11:52

Alors on va dire un grand merci aux élections qui arrivent en 2020 !!!
Mme Bouzerda et M Kimelfeld, vous êtes élus pour défendre les intérêts du citoyen, pas les intérêts de Vinci et autres privés !!!

Depuis le temps qu'on leur dit à la métropole que ce contrat est purement et simplement illégal au regard du droit des contribuables et des usagers, il aura fallut plus de 12 ans à ces acteurs menteurs (Sytral et Métropole) pour bouger.

Et dans un 2ème temps, la métropole devrait ouvrir l'intégralité des parkings situés à Meyzieu Panettes, afin que plus de personnes puissent laisser leurs voitures en sécurité et prendre le T3, au lieu d'encombrer les routes toutes saturées. Cela aussi leur a été demandé depuis la construction de ces parkings, mais pour l'instant, ces parkings payés par nos impôts restent fermés pour les 75% de leurs capacités et ne servent que les jours matchs de l'OL. Encore une folie pour ce foot !!!

Signaler Répondre

avatar
Bonjour le 13/04/2019 à 10:15

Il suffit juste de remettre en route la ligne de bus antérieure avec un ticket de bus à 1e60 et dépose devant le terminal.. il n’y a pas besoin de sortir de Saint-Cyr pour rallier Saint-Ex

Signaler Répondre

avatar
mulder le 13/04/2019 à 09:45

Rien ne changera, pourquoi réagissent t'ils seulement maintenant ? Les actionnaires se sont bien gavés pendant 10 ans.

Au mieux le prix baissera de 2% en échange d'un allongement de la durée de la concession de 50 ans.

Signaler Répondre

avatar
chaudepatate le 13/04/2019 à 08:27

Jusqu'en 2038 la concession !C'est pire qu"au cimetière !

Signaler Répondre

avatar
MiHeFa69 le 12/04/2019 à 22:46
Perou@LC a écrit le 12/04/2019 à 21h01

En attendant, cela fait déjà 12 ans que Vinci se gave grâce à l'incompétence de nos politiciens. En attendant, Allez hop, tous à Genève pour prendre l'avion (les vols sont moins chers) et le trajet pour aller à cet aéroport depuis Lyon aussi !
Vive la concurrence !

Avec Ouigo, vous rejoignez CDG ou Marseille-Provence au prix d’un aller Rhône-Express.
L’ineffable Rhone-Express en est devenu un obstacle économique au développement de la plateforme de st Exupéry, tant du côté aéroportuaire que TGV !
Il est urgent de casser ce boulet.

Signaler Répondre

avatar
Cravata le 12/04/2019 à 21:56

Couper leur les co**** et pendez-les (Talmud verset 3.14). Ça c’est de la négociation, de la vraie

Signaler Répondre

avatar
Perou@LC le 12/04/2019 à 21:01

En attendant, cela fait déjà 12 ans que Vinci se gave grâce à l'incompétence de nos politiciens. En attendant, Allez hop, tous à Genève pour prendre l'avion (les vols sont moins chers) et le trajet pour aller à cet aéroport depuis Lyon aussi !
Vive la concurrence !

Signaler Répondre

avatar
Sidéré le 12/04/2019 à 20:23

"Le Sytral et la Métropole de Lyon examineront toutes les solutions juridiques pouvant aller jusqu’à la résiliation du contrat de concession"

Enfin cette aberration juridique est posée sur la table.

On démantèle le secteur public car obligation de concurrence et là un monopole de fait est créé, au vu et su de tout le monde.

On n'ose imaginer les tractations en coulisses, avant, pendant et maintenant.

Signaler Répondre

avatar
raymond123 le 12/04/2019 à 19:59

il serait temps en effet on dest fait arnaqué pendant 12 ans merci mr Mercier.il est temps que ce contrat soit renegocié .l approche des élections municipamrs et de la métropole y est sans doute pour quelquechose

Signaler Répondre

avatar
Honnête citoyen le 12/04/2019 à 18:53
Kim a écrit le 12/04/2019 à 18h25

Les soirs et matins la ligne T 3 est saturée et le Rhonexpress est privilégié pour les passages. On est obligé d’attendre 2 voire 3 tram avant d’en prendre 1. RAS LE BOL et MR Kimenfeld veut repartir pour un nouveau mandat de 6 ans à la tête de la Métropole de Lyon....

Pour connaître le sujet, et vous avez dû le remarquer, la ligne T3 est obligée de laisser passer les Rhônexpress à certaines stations, car ils prévoient un trajet inférieur à 30 minutes à leurs clients et peuvent être en mesure de les rembourser si ces 30 minutes sont dépassées!
On privilégie donc les clients privés Rhônexpress au détriment des usagers quotidiens de Décines, Meyzieu et de l'Ain ou de l'Isère installés, ou plutôt entassés, dans le T3!
Et après on veut obliger les gens à laisser leur voiture chez eux pour utiliser les transports publics lors de leurs déplacements, domicile-travail!
Situation ubuesque............

Signaler Répondre

avatar
Kim le 12/04/2019 à 18:25

Les soirs et matins la ligne T 3 est saturée et le Rhonexpress est privilégié pour les passages. On est obligé d’attendre 2 voire 3 tram avant d’en prendre 1. RAS LE BOL et MR Kimenfeld veut repartir pour un nouveau mandat de 6 ans à la tête de la Métropole de Lyon....

Signaler Répondre

avatar
nainou69 le 12/04/2019 à 18:17

Contrat signé par le Conseil Général de M Mercier !!

Signaler Répondre

avatar
ben voyons ! le 12/04/2019 à 18:05

et ces gens là, Monsieur,
ils devraient avoir honte

Mais la honte ne les atteint pas jusqu'au point même de vouloir siéger au conseil constitutionnel

si eux ne comprennent pas, les gilets jaunes voient et comprennent et condamnent ce genre d'élus qui joue CONTRE le peuple et pour l'enrichissement personnel

Signaler Répondre


avatar
le sujet était devenu chaud bouillant patate le 12/04/2019 à 17:55

Le sujet commençait à devenir chaud bouillant - Ils ont eu la pétoche

d'autant que le Département n'avait jamais voulu communiquer sur le contenu et les conditions de ce contrat super juteux aggravé par un monopole absolu, contraire à tout ce qui est acceptable par le dispositif européen

Pour mémoire, une plainte avait été déposée à l'encontre de Michel Mercier, plainte considérée sans suite par le procureur la veille de la nomination de cet éminent élu à la chancellerie
https://www.lyoncapitale.fr/politique/rhonexpress-le-volet-mercier-classe-sans-suite/

Signaler Répondre

avatar
Honnête citoyen le 12/04/2019 à 17:54

Effet d'annonce, ou réelle volonté de changement?
Je suis un peu sceptique sur l'issue de cette renégociation! Ne vous réjouissez pas trop vite, nos Politiques savent faire de grandes annonces pour finalement aboutir à de ridicules décisions!
Une chose est sûre, cela ne peut plus durer ainsi!!!!!

Signaler Répondre

avatar
1083 le 12/04/2019 à 17:46

#encore Vinci

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 12/04/2019 à 17:41

Chiche ils font une "renégociation" transparente, où chaque citoyen pourra voir ce qui se dit dans la négociation ?

(vu que ça concerne chaque citoyen, ce serait la moindre des choses non ?
A moins que les "astuces" n'aiment pas la lumière ?)

:o)

Signaler Répondre

avatar
hatemesz80 le 12/04/2019 à 17:40

La plus grosse escroquerie,c'est un scandale...les personnes qui ont contribué à signer ce contrat devrait être jugés.

Signaler Répondre

avatar
le petit voyageur le 12/04/2019 à 17:38

Savez vous qu'il n'en coûte que 15 € pour aller à Genève Aéroport depuis Lyon Centre en bus!! Surtout n'hésitez pas à regarder Genève pour vos destinations lointaines c'est souvent bien moins cher que depuis Lyon!!

Signaler Répondre

avatar
Nostromo le 12/04/2019 à 17:29

Enfin...
26,70 € l'aller retour, c'est à dire le prix d'un TGV Lyon Marseille en tarif Prems
Un scandale comme celui là il fallait oser
On imagine un long combat juridique vu la rente pour Vinci

Signaler Répondre

avatar
Blabla!! le 12/04/2019 à 17:22

ce contrat est une magouille de devinez qui? et un vol des usagers :aucune autre silution, des prix, comme d'hab,plus qu'excessif..etc..à revoir enfin dans la logique et l'honnèteté

Signaler Répondre

avatar
xavi le 12/04/2019 à 17:03

ah ben il étaittemos que ça bouge. Cela ne peut plus durerune escroquerie pareil.

Signaler Répondre

avatar
je dis ça... le 12/04/2019 à 16:56

Après avoir laissé quelques élus pourris signer ce contrat, la Métropole se saisit enfin du dossier...
Dernier recours ? Mobiliser les Gilets Jaunes pour bloquer la liaison et attirer ainsi l'attention sur ce scandale qui dure depuis bientôt 10 ans...
Vinci se laissera-t-il faire ?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.