Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Michel Tirroloni,Laurent Roussey et Mohamed Tria - LyonMag

La révolution de Lyon-Duchère pour devenir “le grand club populaire” de l’agglomération

Michel Tirroloni,Laurent Roussey et Mohamed Tria - LyonMag

La direction de Lyon-Duchère, club de de football lyonnais évoluant en National, a dessiné ce vendredi les contours de ce qui devrait être à terme le deuxième club professionnel de la Métropole de Lyon.

"D'ici 5 ans, nous serons en Ligue 1 !". Par ces mots, Mohamed Tria, président du club, annonce l'ambition des Rouges et Jaunes. Celui qui a la Duchère dans le cœur se donne deux ans pour monter en Ligue 2, puis trois pour atteindre l'élite.

Pour de tels objectifs, il faut des moyens humains, financier et foncier. Alors le directoire sportif du club emblématique du 9e arrondissement de Lyon est allé chercher un homme d'expérience pour diriger l'équipe.

 

Laurent Roussey sur le banc

 

Pour choisir son entraineur, Mohamed Tria a rencontré quinze candidats potentiels. "Il faut quelqu'un qui a de l'expérience, qui a connu le haut niveau et qui est humainement compatible avec le club", déclare-t-il. Le profil correspond parfaitement à Laurent Roussey selon la direction.

L'ex-joueur stéphanois a eu de nombreuses expériences en tant que coach. Il a entrainé les équipes professionnelles de Sion et Lausanne en D1 suisse ainsi que celle de Saint-Etienne en Ligue 1. Roussey ne viendra pas seul, il constituera un nouveau staff pour prendre la succession de Karim Mokeddem parti à Bourg-en-Bresse.

Alors qu'arrive une nouvelle tête sur le banc, dix joueurs de champs devrait quant à eux être remplacés. Une véritable transformation humaine, qui est en partie due à une nouvelle économie ambitieuse.

 

Financièrement, le budget du club pour la saison prochaine sera de 3 millions d'euros contre les 2 millions cette année. Une telle augmentation a nécessité l'arrivée de nouveaux investisseurs. Il y en aurait trois, dont un est déjà connu : SERFIM. L'entreprise lyonnaise est également un des sponsors majeurs du Lou rugby, ce qui pourrait rapprocher les deux institutions sur un plan sportif.

Cependant, ces investisseurs ont besoin d'une structure. Alors l'AS Duchère abandonne son statut d'association pour devenir une SASP avec à sa tête Mohamed Tria.

L'ex Matmut Stadium d'ici 18 mois ?

 

Bien sûr, club professionnel est synonyme d'infrastructures en bonne et due forme. Mohamed Tria veut voir jouer son équipe sur la pelouse du Matmut Stadium à Vénissieux dans un délai de 18 mois. "L'emménagement dans le stade est logique, nous voulons être le grand club populaire de la Métropole de Lyon", affirme-t-il d'un air humble.

Cette occupation du Stadium sera accompagnée par la création d'un pôle de commerce sportif autour de l'arène. Ce projet rentre dans le cadre de la politique sociale du club. En effet, 1/3 du budget, soit 700 000 €, est consacré au développement humain.

"Le sport est un marqueur de l'évolution d'une ville, dans beaucoup de grande ville européenne développée, il y a au moins deux équipes de football", figure le président duchérois.

Mais Lyon-Duchère est encore loin de jouer dans l'ex antre du LOU, aujourd'hui occupée par des gens du voyage.

 

"Nous voulons évoluer en conservant nos valeurs"

 

Le club s'implique depuis sa création en 1964 dans le développement des quartiers populaires, notamment celui de la Duchère. Avec ces nouveaux horizons, les supporters pourraient craindre un changement moral du club. Nombreux sont ceux qui ont d'ailleurs critiqué sur les réseaux sociaux le changement de nom prévu. A ce sujet, la direction rassure : "malgré le changement de nom, il y aura toujours une mention de la Duchère sur le blason, nous voulons évoluer en conservant nos valeurs".

 

Mais la véritable identité du club, c'est son rôle social. La présidence assure que l'intégration par le sport sera toujours le cheval de bataille du club de la 3e colline de Lyon.

 

Alors, pourra-t-on assister un derby avec l'OL d'ici 5 ans ?



Tags : Lyon Duchère |

Commentaires 6

Déposé le 09/06/2019 à 19h57   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par vrailyonnais Citer

Avant la ligue 1, qu’ils règlent déjà leur souci de match truqué contre Rodez !!!

Déposé le 25/05/2019 à 16h31   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par lol Citer

En fait c est le concept, ce n est plus un club de quartier mais un club de ville. Il peut aller s entraîner et recevoir ou bon lui semble. Perso je trouve leur couleurs vraiment moches.

Déposé le 25/05/2019 à 14h19  
Par C'est du flan. Citer

A Vénissieux?

La Duchère c'est juste a l’opposé géographiquement paye ta popularité entre banlieue ennemie.

Déposé le 25/05/2019 à 14h17  
Par Mdr! Citer

Populaire?

C'est le synonyme de loosers dans le foot c'est ca?

Allez L'ol!

Déposé le 25/05/2019 à 11h28  
Par krist duchere Citer

Tres bien pour ce grand projet mais en changeant de nom et de lieu pour le stadium de Vénissieux faudrait aussi penser à nous rendre nos couleurs SANG ET OR qui existe depuis 1964 a la Duchère et dont beaucoup ont joué et jouent sous ces couleurs
merci
une petition est lancee
http://chng.it/GNVpbk7W

Déposé le 25/05/2019 à 11h27  
Par Massimo Tartaglia. Citer

Souhaitons leur bonne chance.
Pour un football populaire a Lyon, qui soit éloigné du bling bling.
De même , on peut souhaiter un jour que le PFC ou le Red Star montent un jour en L1, pour donner le change au PSG.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.