Lyon : le Sytral dévoile un bus tagué

Lyon : le Sytral dévoile un bus tagué
Le trolleybus tagué de la ligne C3 - DR

Depuis le 26 août, les trolleybus de la ligne C3 ont repris du service.

Dans la flotte de ces bus électriques, un trolleybus ne passera pas inaperçu dans les rues de la Métropole lyonnaise. Ce dernier a été entièrement peint par l’artiste Kalouf, le Lyonnais qui avait déjà signé l’immense fresque du Zoo Big Wall, dans le quartier de la Part-Dieu.

Sur ce bus, "deux animaux s’élancent, offrant une impression de vitesse accrue" d’après le Sytral. D’un côté, on retrouve donc l’animal le plus rapide de la savane, un guépard "au regard vif" et de l’autre côté, un oiseau en vol, "laissant une traînée colorée le long du trolley, qui se fait symbole de l’agilité urbaine, de l’insertion dans la ville et de la mobilité durable". Rien que ça.

Dans un tweet, la présidente du Sytral s’est réjouie de l’arrivée de cette œuvre d’art ambulante. Mais un internaute a répondu à Fouziya Bouzerda : "c’est quand qu’tu vas mettre des paillettes dans le C13 ? Les calculs ne sont pas bons". Une référence à l'humoriste Inès Reg, qui fait le buzz depuis quelques semaines, afin de demander plus de moyens pour la ligne qui va du 3e arrondissement de Lyon à Caluire-et-Cuire.

Le Sytral n’a pas manqué de rétorquer qu'il comptait "acquérir une vingtaine de trolleybus articulés nouvelle génération pour équiper la ligne C13 en 2020, permettant ainsi d’augmenter sa capacité de 50%". Et pour lever tout doute, le syndicat mixte des transports pour le Rhône et l’agglomération lyonnais a précisé que la ligne "n’aura pas de moulures au plafond".

X

Tags :

C3

art

tag

trolleybus

7 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Forza EELV le 12/09/2019 à 14:04

Les encres ne sont pas bio : un bien mauvaise nouvelle pour la planète !

Signaler Répondre

avatar
En même temps... le 11/09/2019 à 21:46
JediKing a écrit le 11/09/2019 à 12h31

Graffé par tagué

Un graffiti c'est un dessin, c'est de l'art
Un tag c'est quand le mec met un coup de peinture pour marquer son territoire comme un chien qui pisse sur un poteau

En même temps c'est plus courant de voir des transports en commun tagués que "graffés" . Il n'y a qu'à voir passer les T.E.R. en Île de France ou dans les Alpes Maritimes. Même les vitres y passent.
La Sncf indique qu'il lui en coût 5 millions d'euros par an pour le nettoyage des voitures...
A ce prix là, on n'a plus envie de faire la distinction entre Tag et Graff...

Signaler Répondre

avatar
novlangue de publicitaire le 11/09/2019 à 21:05

Le dessin est vraiment très beau (tout comme sa fresque à la Part-Dieu), félicitations à l'artiste!

En revanche: "symbole de l’agilité urbaine, de l’insertion dans la ville et de la mobilité durable"... non mais sérieux les marketeux du sytral, rassurez nous, vous-même vous ne croyez pas tout ce que vous racontez???

Signaler Répondre

avatar
Alain 2 le 11/09/2019 à 16:43

L'art comptant pour rien sur les bus !!!

Les bobos vont être ravis.

Signaler Répondre

avatar
FINKI le 11/09/2019 à 12:46

"de l’insertion dans la ville et de la mobilité durable".

Gnagnagna pauvres .... Mais arrêtez, arrêtez !

Signaler Répondre

avatar
JediKing le 11/09/2019 à 12:31

Graffé par tagué

Un graffiti c'est un dessin, c'est de l'art
Un tag c'est quand le mec met un coup de peinture pour marquer son territoire comme un chien qui pisse sur un poteau

Signaler Répondre

avatar
Pigé le 11/09/2019 à 11:49

Ce trolley, et non ce bus comme l'indique faussement le titre, n'est pas tagué, il est peint artistiquement. Ce n'est pas du tout la même chose. Un tag est une peinture sauvage réalisée à l'aérosol qui agresse l'habitant, ce qui n'est ni le cas ici ni celui de la fresque "zoo" peinte à la Part-Dieu sur l'hôtel en déconstruction.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.