Lyon : il s’attache aux grilles de la préfecture

Lyon : il s’attache aux grilles de la préfecture
Photo d'illustration - LyonMag

Les faits se sont déroulés ce mercredi, en fin de journée, cours de la Liberté dans le 3e arrondissement de Lyon.

Pour tenter de voir le préfet Pascal Mailhos, un Villeurbannais âgé de 27 ans s’est attaché aux grilles de la préfecture du Rhône. D’après un témoin, l’individu qui souhaitait obtenir des logements pour les enfants sans toit a utilisé un cadenas de vélo pour s’amarrer aux imposantes grilles. Il tenait des lames de rasoir et menaçait de se trancher la gorge si les autorités n’accédaient pas à sa demande. Les négociations se révélant vaines, la BAC a utilisé le pistolet à impulsion électrique à deux reprises.

Un périmètre de sécurité a été mis en place autour de l’homme simplement vêtu d’un caleçon et d'une cagoule. Il a finalement été libéré grâce à l’action de la police et des sapeurs-pompiers, qui ont utilisé une pince hydrolique. 

Le Villeurbannais a été transporté à l’hôpital Édouard Herriot pour un examen psychiatrique. 

12 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Mô viette le 13/09/2019 à 15:42

Quand je lis certains comlentaires,je me dis que ce monde est rempli d ordures...

Signaler Répondre

avatar
blin le 13/09/2019 à 14:44
folie a écrit le 13/09/2019 à 12h06

qui est le plus fou ? Ce mec ou la société qui laisse des gens à la rue ?

Oui vous avez raison.
Le mal logement provient de cette société folle et inégalitaire.
Le logement est pourtant la base pour chaque individu.
Tout un chacun doit pouvoir se loger décemment et dignement.
C'est une honte cette situation actuelle.

Signaler Répondre

avatar
florot le 13/09/2019 à 14:34
avhui a écrit le 13/09/2019 à 12h38

Voilà un mec qui a les couilles de se bouger, de faire quelque chose, d'alerter, de payer de sa personne et de son temps.
Bravo.
Dans cette société inégalitaire, qui rend fou, on est obligés d'en arriver là.

Entièrement d'accord:
BIen obligé d'en arriver là, c'est malheureusement nécessaire dans cette société actuelle !

Signaler Répondre

avatar
Tous en slip le 13/09/2019 à 14:28
avhui a écrit le 13/09/2019 à 12h38

Voilà un mec qui a les couilles de se bouger, de faire quelque chose, d'alerter, de payer de sa personne et de son temps.
Bravo.
Dans cette société inégalitaire, qui rend fou, on est obligés d'en arriver là.

Il a surtout fait passer ceux qui se battent pour les enfants sans toit pour des gens bien perchés.
Pas sûre que ça serve leur cause.

Signaler Répondre

avatar
Pilou69 le 13/09/2019 à 13:27

Depuis quand on interdit à quelqu'un de se suicider... Et s'il veut prendre les gamins chez lui, laissez le faire.

Signaler Répondre

avatar
hydroscéphalie le 13/09/2019 à 13:18
hydraulique a écrit le 13/09/2019 à 12h47

Moi aussi je veux une pince hydrolique....

t'es un voleur ? 'm'étonne pas de ta présence ici

Signaler Répondre

avatar
hydraulique le 13/09/2019 à 12:47

Moi aussi je veux une pince hydrolique....

Signaler Répondre

avatar
avhui le 13/09/2019 à 12:38

Voilà un mec qui a les couilles de se bouger, de faire quelque chose, d'alerter, de payer de sa personne et de son temps.
Bravo.
Dans cette société inégalitaire, qui rend fou, on est obligés d'en arriver là.

Signaler Répondre

avatar
folie le 13/09/2019 à 12:06

qui est le plus fou ? Ce mec ou la société qui laisse des gens à la rue ?

Signaler Répondre

avatar
Qui ? le 13/09/2019 à 12:01

Qui a remboursé le cadenas rendu inutilisable ?

Signaler Répondre

avatar
Theo le 13/09/2019 à 11:19

Encore un simple fou.
Je me marre.

Signaler Répondre

avatar
volt le 13/09/2019 à 10:52

violence policière gratuite

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.