Tout est déjà prêt pour que Paul Bocuse récupère ses 3 étoiles en 2021

Tout est déjà prêt pour que Paul Bocuse récupère ses 3 étoiles en 2021
Les équipes en cuisine chez Paul Bocuse - LyonMag

Même si les rumeurs tenaces se succédaient depuis des mois, rien ne peut préparer à un tel séisme à Lyon.

Paul Bocuse ne sera bientôt plus un restaurant 3 étoiles, le guide Michelin ayant décidé de sanctionner les équipes de Collonges-au-mont-d’Or après la mort du pape de la Gastronomie.

 

Le 27 janvier, à l’occasion de la publication du guide et de la distribution de ses macarons, Paul Bocuse rejoindra, après 55 ans au firmament, le club des 2 étoiles. Déjà des voix s’élèvent pour dénoncer l’affront réalisé par le Bibendum. Appel au boycott, recherche d’une récompense plus prestigieuse pour séparer le restaurant de Collonges du commun des mortels, tout y passe sur les réseaux sociaux et ailleurs.

 

Si le coup est dur pour les équipes de Vincent Le Roux, nul doute que les voyants sont déjà au vert pour se lancer dès le mois de février à la reconquête du Saint-Graal. Le directeur du restaurant avait lui aussi eu vent des rumeurs, confirmées par l’entretien accordé au guide Michelin à Lyon. Il y avait un besoin de renouveau sur lequel tout le monde s’accordait.

 

 

D’où "la Tradition en mouvement", la stratégie initiée après la mort de Monsieur Paul et qui a déjà permis de refaire la salle où sont accueillis les clients, ainsi que l’organisation des cuisines. La phase 2 est en cours, et a obligé le restaurant à fermer ses portes du 2 au 23 janvier pour permettre de repenser l’étage. Enfin, le sommelier Eric Goettelmann, Meilleur ouvrier de France, a été recruté, ainsi que le champion du monde des desserts glacés en 2018, Benoît Charvet.

De quoi contenter les inspecteurs du Michelin qui viendront en 2020 ? Et ainsi permettre à Paul Bocuse de faire l’ascenseur et retrouver sa 3e étoile en 2021 ?

 

Au restaurant, on avait de toute manière axé la communication sur le client. Lors de notre reportage réalisé en décembre, le chef Olivier Couvin nous indiquait : "La 3e étoile, si on la garde, tant mieux. Mais ce qui compte, c’est la satisfaction du client". Même son de cloche chez Vincent Le Roux qui rappelle que "le client, c’est lui qui nous fait vivre".

17 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
David de Meyzieu le 19/01/2020 à 21:30
Zorro le vrai a écrit le 17/01/2020 à 10h12

Erreur :en 2021 ,les 2 étoiles disparaitront !

On repère l’expert ! Mais on repère aussi celui qui n’a jamais mis les pieds à l’auberge : trois chefs Meilleur Ouvrier de France, un sommelier au top, un responsable des desserts au top mondial, un accueil unique. Une cuisine de tradition certes mais parfaitement exécutée. Des plats que l’on ne trouve qu’à l’Auberge : le filet de sole Fernand Point, la soupe VGE, la volaille Mère Fillioux, le loup en croûte. Ces plats sont des merveilles qui marquent à vie.

Signaler Répondre

avatar
Seppel le 18/01/2020 à 13:52

Question...un restaurant 1etoile perd son etoile .CEst normal. Quand un 3 etoiles en perd une ce nest pad normal......pourqoi...

Signaler Répondre

avatar
Joe le mytho le 18/01/2020 à 13:00
Tituso a écrit le 17/01/2020 à 21h33

J y allé il y a 2 ans invité par un client
Lorsque le serveur nous a servi le plat principal il s est tout d abord trompé de convive et a essuyé avec le doigt une goutte de sauce qui etait sur le bord de l assiette . Pour un restaurant 3 etoiles et un menu a 180 euros...Tout est dit

Ah oui moi aussi j'y étais ce jour-là, je m'en souviens

Signaler Répondre

avatar
Error 404 le 18/01/2020 à 08:26
rhooo!!! a écrit le 17/01/2020 à 22h28

'(certainement l'esprit français).'


Ça ne veut rien dire votre charabia !

Au contraire, je crois comprendre ce que veut dire "Impressionnant"
En gros que dans notre pays, nous refusons tout jugement, classement, évaluation et ceci de plus en plus tôt
Ça commence à l'école primaire où la mauvaise note n'est plus acceptée, ni par l'élève (pauvre petit) ni par les parents du présumé génie
Ça se poursuit à l'université, dépotoir accueillant tous ceux à qui personne n'a osé dire que leur niveau ne permettait pas de faire des études
Et ça se finit avec les gilets jaunes qui revendiquent le même salaire que celui qui s'est donné de la peine
Dans société qui sacralise à ce point la médiocrité depuis une cinquantaine d'années, le retrait d'une étoile est comme un tsunami.
Alors on rentre dans le déni, tellement confortable pour chacun et d'ailleurs très visible sur ce forum
C'est plus clair comme ça ?

Signaler Répondre

avatar
rhooo!!! le 17/01/2020 à 22:28
Impressionnant a écrit le 17/01/2020 à 18h44

Ce qui est paradoxal ce que certains dénigrent le Michelin tout en lui accordant de l'importance.
Le guide est là pour réévaluer chaque année la qualité des établissements. Pourquoi les étoiles seraient des acquis? (certainement l'esprit français).
Si il ne change jamais ses notations, on lui reproche aussi. Il faut savoir ce que l'on veut.
Il lui reste tout de même 2 étoiles ce qui est déjà très bien. Et puis cela permettra certainement de donner une motivation supplémentaire à l'établissement pour récupérer rapidement la 3ème.

'(certainement l'esprit français).'


Ça ne veut rien dire votre charabia !

Signaler Répondre

avatar
Tituso le 17/01/2020 à 21:33

J y allé il y a 2 ans invité par un client
Lorsque le serveur nous a servi le plat principal il s est tout d abord trompé de convive et a essuyé avec le doigt une goutte de sauce qui etait sur le bord de l assiette . Pour un restaurant 3 etoiles et un menu a 180 euros...Tout est dit

Signaler Répondre

avatar
sisitoto le 17/01/2020 à 20:23

Boycottons la sortie du Guide Michelin et cleurs pseudo inspecteur en col blanc qui ne connaissent rien la gastronomie bravo et courage à l'équipe de Collonges-au-Mont-d'Or les lyonnais vous resteront fidèles

Signaler Répondre

avatar
Libres! le 17/01/2020 à 18:58
Zorro le vrai a écrit le 17/01/2020 à 10h12

Erreur :en 2021 ,les 2 étoiles disparaitront !

On s'en cogne des étoiles et des guides gastronomiques qui reflètent uniquement le gout de celui ou celle qui y a mangé gratos ce jour là aux frais du guide en question.
Que les restaurateurs envoient bouler tout ces guides débiles d'un autre âge, et qu'il nous fassent du bon manger, point barre.

Signaler Répondre

avatar
Impressionnant le 17/01/2020 à 18:44

Ce qui est paradoxal ce que certains dénigrent le Michelin tout en lui accordant de l'importance.
Le guide est là pour réévaluer chaque année la qualité des établissements. Pourquoi les étoiles seraient des acquis? (certainement l'esprit français).
Si il ne change jamais ses notations, on lui reproche aussi. Il faut savoir ce que l'on veut.
Il lui reste tout de même 2 étoiles ce qui est déjà très bien. Et puis cela permettra certainement de donner une motivation supplémentaire à l'établissement pour récupérer rapidement la 3ème.

Signaler Répondre

avatar
Error 404 le 17/01/2020 à 18:09

Pourtant c'était assez prévisible non ?
Comment cette institution peut elle survivre à la mort de celui qui l'avait ultra personnalisée, jusqu'au mauvais goût d'un personnage certes talentueux, mais aussi terriblement mégalo
Haaaaa la statue de Monsieur Paul dans le joli limonaire LOL
Regardez le cas de Bernard Loiseau et de sa Côte d'Or qui elle aussi a perdu sa 3ème étoile
Et tant d'autres avant et après lui
Quant à Marc Veyrat... évitons le sujet c'est préférable tant le personnage est odieux, prétentieux, fat...
C'est quand même curieux comme tout le monde trouve normal de gagner la 3ème étoile alors que sa perte est toujours un scandale
Le Michelin a bon dos

Signaler Répondre

avatar
Zorro le vrai le 17/01/2020 à 10:12

Erreur :en 2021 ,les 2 étoiles disparaitront !

Signaler Répondre

avatar
vrailyonnais le 17/01/2020 à 09:31

Je ne suis pas un suppôt de Bocuse et je ne suis pas allé à l’Auberge de Collonges depuis pas mal d’années, mais je suis choqué par cette décision, avec les travaux qui ont été entrepris et l’équipe formée par le Patriarche qui continue son Histoire. Michelin fait d’excellents pneus, souvent innovants, mais le guide Michelin est de + en + boudé par le Public, alors il fait mousser en créant des polémiques destinées à faire parler de lui. D’autres guides existent, valorisons les! J’appelle à une levée unanime et solennelle de toute la profession de la Restauration pour demander fortement à ce Guide scélérat de retirer leur établissement du dit-guide et lui interdire de leurs donner étoiles et commentaires. BOYCOTT !!!

Signaler Répondre

avatar
BEURRE au cul. le 17/01/2020 à 09:28
Grand gognand a écrit le 17/01/2020 à 09h23

La critique est aisée mais l'art est difficile...
Ce faux guide trouve ainsi une bonne occasion de faire parler de lui...
il n'aurait jamais oser enlever une étoiles du vivant du "pape de la gastronomie"

La gastronomie de l’oligarchie grassouillette FRANÇAISE,une HONTE. C’est l’AUTOSATISFACTION de la minorité chauvine .

Signaler Répondre

avatar
Grand gognand le 17/01/2020 à 09:23

La critique est aisée mais l'art est difficile...
Ce faux guide trouve ainsi une bonne occasion de faire parler de lui...
il n'aurait jamais oser enlever une étoiles du vivant du "pape de la gastronomie"

Signaler Répondre

avatar
Exocet le 17/01/2020 à 08:22

Certains croient encore au guide Michelin qui n’est plus qu’un ramassis de copinage ça fait pas mal de temps que je ne fais plus confiance à cette soi disant « bible »

Signaler Répondre

avatar
c'est ça la vérité le 17/01/2020 à 04:43

Paul n'est plus là pour engraisser les soi disant visiteurs incognito des guides gastro !

Signaler Répondre

avatar
Fredolapointe le 16/01/2020 à 21:55

Vincent Le Roux vient de changer ses pneus pour des Hankook

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.