Palmarès des lycées : quels sont les meilleurs établissements dans le Rhône ?

Palmarès des lycées : quels sont les meilleurs établissements dans le Rhône ?
Photo d'illustration - LyonMag

Comme chaque année à la même période, le ministère de l’Education Nationale publie ce classement.

Sont pris en compte dans la réalisation de ce palmarès des meilleurs lycées : le taux de réussite au bac, le taux de mentions ou encore le taux d’accès seconde-baccalauréat.

Dans le Rhône, c’est une nouvelle fois le lycée François Rabelais de Dardilly qui prend la première place des établissements publics que ce soit les lycées généraux et technologiques (99% de taux de réussite au bac et 53% de mentions) mais également des établissements professionnels (98% de réussite et 57% de mentions).

Complètent le top 5 des lycées généraux et technologiques dans le public : le lycée Louis Armand à Villefranche (97% de taux de réussite et 62% de mentions), la Cité Scolaire Internationale dans le 7e arrondissement de Lyon (97% de taux de réussite), le lycée du Parc dans le 6e (96% de taux de réussite) et le lycée René Cassin de Tarare (96% de taux de réussite).

Au niveau du privé, le lycée ORT dans le 8e arrondissement s’impose devant le lycée Don Bosco dans le 5e et le lycée Saint Thomas d’Aquin Veritas d’Oullins. Tous affichent un taux de réussite de 100% au baccalauréat.

8 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
ancien élève le 17/03/2021 à 20:08

Trop facile d'avoir de faux bons résultats avec si peu d'élèves et des notes surévaluées...mais pour le post bac, c'est plus la même, et tout le monde le sait.Fuyez ce lycée.

Signaler Répondre

avatar
Hypocrisie le 19/03/2020 à 11:29

Ces chiffres n'ont aucune valeur. Ce qu'il faudrait exposer c'est la valeur ajoutée, c'est à dire la réussite des élèves par rapport au taux attendu compte tenu de critères sociaux.

Je signale que ces chiffres existent.

En effet, des établissements privés n'enorgueiilissent de 100 % de réussite sachant qu'ils éjectent ceux qui ne "conviennent" pas à cet objectif et des lycées publics sont très sélectifs grâce à des options rares leur permettant de recruter les meilleurs.

Signaler Répondre

avatar
Larutap le 19/03/2020 à 10:29

Ce mode calcul est sujet à caution . Il ne prends pas en compte les catégories socio-professionnelles et la sélection à l'entrée par le prix (pour les établissements privés ) Il ne prends pas compte le nombre de candidats parfois peu important comme à l'ORT, ou à Rabelais , voir Tarare . Il donne trop d'importance au nombre d'années pour obtenir le bac . Pour certains élèves , il faudra 4 ans pour obtenir le bac ,pour d'autres parce que venant des catégories socio-professionnels aisés et étant moins formaté pour cet apprentissage qui ne prends en compte dans la notation ce que l'élève ne maitrise pas plutôt que ce qu'il maitrise . La réforme du bac et le contrôle continue devrait permettre cette égalité ...mais les enseignants et leurs organisations syndicales ne l'entendent pas de cette oreille .

Signaler Répondre

avatar
jackbauer le 19/03/2020 à 06:33

Il serait bien de publier le lien du classement

Signaler Répondre

avatar
Gabrielle Ange le 18/03/2020 à 15:13
Un prof a écrit le 18/03/2020 à 12h45

Il est facile aussi de ne pas suffisamment, voir ne pas travailler du tout et de prendre la place de quelqu’un qui travail et qui s’investi. À méditer. Il me semble normal de « mouiller le maillot », et de vivre des périodes compliquées par ce que le niveau de travail et des exigences demandées sont plus importantes qu’au bac. Si vous avez réussi votre BTS, et que vous avez fait des efforts importants, vous vous êtes investis, remis à niveau dans certaines matières, vous pourrez dire, sans honte, que vous avez réussi avec beaucoup de mérite ! Et qu’aujourd’hui vous avez le niveau et le diplôme requis pour éventuellement poursuivre vos études. Cordialement.

Je me permets qq corrections : voire... travaille... s'investit ... avec le respect dû à votre personne !

Signaler Répondre

avatar
Un prof le 18/03/2020 à 12:45

Il est facile aussi de ne pas suffisamment, voir ne pas travailler du tout et de prendre la place de quelqu’un qui travail et qui s’investi. À méditer. Il me semble normal de « mouiller le maillot », et de vivre des périodes compliquées par ce que le niveau de travail et des exigences demandées sont plus importantes qu’au bac. Si vous avez réussi votre BTS, et que vous avez fait des efforts importants, vous vous êtes investis, remis à niveau dans certaines matières, vous pourrez dire, sans honte, que vous avez réussi avec beaucoup de mérite ! Et qu’aujourd’hui vous avez le niveau et le diplôme requis pour éventuellement poursuivre vos études. Cordialement.

Signaler Répondre

avatar
Bonjour le 18/03/2020 à 12:22

Et c’est une catastrophe une fois en études supérieures. Du bachotage sans trop de réflexion

Signaler Répondre

avatar
Brisée le 18/03/2020 à 12:19

J’ai vécu un enfer au lycée ORT en BTS, c est facile d’avoir un taux de réussite important, en incitant ceux qui sont susceptible de ne pas avoir leur examen à partir..

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.