Le centre du Vinatier lance une étude sur l'impact du confinement sur le sommeil et la dépression

Le centre du Vinatier lance une étude sur l'impact du confinement sur le sommeil et la dépression
Lyonmag.com

Le centre du Vinatier veut étudier les conséquences du confinement sur le sommeil et sur la dépression.

C'est le docteur Mylène Lefebvre qui a lancé ce protocole clinique. Plusieurs thèmes sont abordés dans ce questionnaire, notamment le rythme de travail avant et après le confinement, les rythmes de sommeil, la santé et l'humeur.

"Ces mesures de confinement modifient le fonctionnement habituel des personnes et notamment les rythmes veille / sommeil, pouvant ainsi générer des états de souffrance psychique", précise l'équipe de recherche en début de questionnaire.

L'objectif est mettre en avant les conséquences du confinement sur les modifications des rythmes veille / sommeil et leur impact potentiel sur la santé psychique. 

A noter que l'enquête est anonyme.

7 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Vauxois le 09/05/2020 à 18:53
jaimepaslyon a écrit le 09/05/2020 à 11h02

Le confinement n'a rien à voir. C'est la vie lyonnaise qui est déprimante, ou plutôt les gens. 8 ans à vivre ici dont 4 sous AD alors que jamais pris auparavant

Viens à Vaulx tu serra mieux qu'à Lyon mon pote.

Signaler Répondre

avatar
Que des folles ... le 09/05/2020 à 16:02

MDR, le vinatier va devoir s’agrandir et multiplier par milles c’est places en internats..

Signaler Répondre

avatar
Calahann le 09/05/2020 à 14:39
Wallah a écrit le 09/05/2020 à 10h49

A vaulx en velin, ils font de l'insomnie et ils comptent les cocktails molotov pour s'endormir

Nous , nous comptons tes idioties injustifiées depuis un pti moment.
Va donc à Vaulx pour leurs signifier tes idées.....Si les mamies ont du Molotov car, tu mets toute une ville dans le même sac, je te donnerai raison.

Signaler Répondre

avatar
candidats le 09/05/2020 à 11:33

Les conséquences sont très visibles sur nos politiciens, qui déraillent complètement. Le Vinatier devrait étudier les cas de Gégé et de Kiki dit le Khmer vert. Ils font n'importe quoi, il est grand temps de les interner et de mettre du neuf à la place !

Signaler Répondre

avatar
jaimepaslyon le 09/05/2020 à 11:02

Le confinement n'a rien à voir. C'est la vie lyonnaise qui est déprimante, ou plutôt les gens. 8 ans à vivre ici dont 4 sous AD alors que jamais pris auparavant

Signaler Répondre

avatar
Wallah le 09/05/2020 à 10:49

A vaulx en velin, ils font de l'insomnie et ils comptent les cocktails molotov pour s'endormir

Signaler Répondre

avatar
flics bus le 09/05/2020 à 10:37

J'ai bcp de compassion pour le personnel du Vinat , car , avec le confinement en plus , et de nouvelles arrivées , provoquées par cet état de fait ; les vacances vont être courtes pour ces infirmiers ; courage à vous .

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.