Jean-Michel Aulas "surpris" par le départ de Grégory Coupet

Jean-Michel Aulas "surpris" par le départ de Grégory Coupet
Jean-Michel Aulas - LyonMag

Le Dijon FCO a officialisé mercredi l’arrivée de l’ancien portier lyonnais.

Ce départ inattendu n’a pas manqué de faire réagir dans les heures qui ont suivi l’annonce. Ce jeudi, c’est Jean-Michel Aulas qui a pris les paroles. "C’est évidemment un sujet traité par Juninho qui va s’exprimer. Nous avons été surpris car l’objectif mercredi était de lui remettre une prolongation pour un an. Il a estimé que l’OL avait tardé pour le prolonger. Ce que je sais est qu’il doit partir. Nous le remplacerons comme d’habitude comme on le fait toujours par si possible quelqu’un qui a toutes ses qualités et d’autres complémentaires", a déclaré le président de l’OL à l’AFP.

Concernant le potentiel successeur de Grégory Coupet, c’est le nom de Fabrice Grange, entraîneur des gardiens de l’ASSE, qui revient le plus souvent. "Les retours de Saint-Etienne ne sont jamais très appréciés des supporters mais il est quelqu’un de bien. Je l’aime beaucoup. Je crains que son passage à Saint-Etienne ait posé quelques problèmes. C’est Juninho qui prendra la décision. Je dis un avis de ce que je lis sur les réseaux sociaux", a assuré Jean-Michel Aulas.

5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
gniafron le 23/05/2020 à 16:45

Aula surpris!, c'est tombé comme un couperet !

Signaler Répondre

avatar
VIadimir le 21/05/2020 à 22:48

Il aurait fallu embaucher Poutine pour gérer l' OL.
Un coup de pression, un séjour en Sibérie pour Coupet et il serait rentré dans le droit chemin.

Signaler Répondre

avatar
william's le 21/05/2020 à 20:08

Perplexe sur le fait que le premier concerné Anthony Lopes ne sait pas fait entendre ,.bizarre ou cela devait être acté depuis un moment car cette prolongation posé le mercredi 20 et nous sommes le 21 vient plutot des bruits de changement d'air que Coupet a distillé et que l'on s'est empressé de faire une offre de prolongation pour se couvrir ;
Coupet est aussi sans doute fautif : a 6 mois de la fin de son contrat pourquoi n'est il pas allé voir le boss et lui dire "Alors qu'est ce qu'on fait maintenant "

Signaler Répondre

avatar
Rrrrr le 21/05/2020 à 17:24

Pauvre monsieur Aulas vive le syndrome d hubris

Signaler Répondre

avatar
Thomas Fancouche le 21/05/2020 à 16:58

Prolongation d'un an, c'est comme s'il était foutu à la porte

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.