Métropolitaines : le candidat a fait 0,96% des voix le 15 mars, il dépose un recours pour reporter le second tour

Métropolitaines : le candidat a fait 0,96% des voix le 15 mars, il dépose un recours pour reporter le second tour
Photo d'illustration - LyonMag

Ces élections municipales et métropolitaines 2020 ont connu leur lot de recours.

Des maires sortants battus, des candidats contaminés par le coronavirus et Christian Dadat. Ce dernier, tête de liste UPR pour les élections métropolitaines dans la circonscription Villeurbanne, a décidé d’attaquer la tenue du second tour à la date du 28 juin. Il a ainsi déposé un recours devant le tribunal administratif de Lyon. Selon lui, il vaudrait mieux refaire toute l’élection au printemps 2021, en même temps que les élections départementales et régionales.

Pourtant, Christian Dadat n’est pas qualifié pour le second tour. Avec son score de 0,96% des voix, il est même très loin de la fameuse barre des 10% nécessaires.

Tête de liste UPR dans le 8e arrondissement de Lyon pour les municipales, Patrice Cali préparerait la même démarche. Lui aussi n’est pas qualifié pour le scrutin du 28 juin avec 1,13% des voix.

Selon eux, les alliances effectuées (sic), le changement des programmes lié au coronavirus et la situation sanitaire faussent totalement ce second tour.

5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
dubliner le 15/06/2020 à 09:40
oui pas contre a écrit le 15/06/2020 à 00h39

Ces élus n’ont pas tord. Le premier tour avec une participation à à peine 38% ne peut pas refléter une population . Ces élections n’auraient pas dû avoir lieu en mars. Et là on les impose en juin alors c’est pour économiser de l’argent et éviter d’avoir trop à rembourser... C’est du granguignolesque ! Si y a des clusters après le 18 juin il ne faudra pas s’étonner ... Le courage c’est le report.

et la tort... tue ?

Signaler Répondre

avatar
oui pas contre le 15/06/2020 à 00:39

Ces élus n’ont pas tord. Le premier tour avec une participation à à peine 38% ne peut pas refléter une population . Ces élections n’auraient pas dû avoir lieu en mars. Et là on les impose en juin alors c’est pour économiser de l’argent et éviter d’avoir trop à rembourser... C’est du granguignolesque ! Si y a des clusters après le 18 juin il ne faudra pas s’étonner ... Le courage c’est le report.

Signaler Répondre

avatar
Pas faux le 11/06/2020 à 10:15

Sur le fond ils ont pas totalement tord. Cette election de rime a rien !!
Peu de monde sont aller voter au 1er tour, et peu aussi iront au 2eme tour.
Sans parler des arrangements d'entre 2 tours qui nous obligent a voter pour des partis que nous ne soutenons pas ..

Signaler Répondre

avatar
De toute façon le 11/06/2020 à 10:09

ce 1er tour est une farce de démocratie, taux record d'abstention, des maires se glorifiant d'être élu avec maxi 38% de votants! donc eux le minimum de citoyen..un gag..voir rillieux, caluire..etc..vous parlez d'un succès..il fallait Tout refaire..mais on brouille..les magouilles !

Signaler Répondre

avatar
démos démos le 11/06/2020 à 09:45

tout le monde triche dans cette démocratie

elle est à refondre totalement.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.