Elections à Lyon, sèchement battus, ils disparaissent de la circulation

Elections à Lyon, sèchement battus, ils disparaissent de la circulation
Fouziya Bouzerda et David Kimelfeld, ici avec Gérard Collomb, ont laissé des plumes dans la bataille - LyonMag

Une carrière politique, ça ne tient à pas grand chose.

Et la vague verte a entraîné un coup de balai sur Lyon et son agglomération ce dimanche à l’occasion du second tour des élections municipales et métropolitaines. Certains élus, parfois très influents, se retrouvent du jour au lendemain sans mandat d’envergure.

C’est le cas par exemple de Fouziya Bouzerda. Présidente du Sytral, elle se rêvait en maire de Lyon avant que Yann Cucherat ne soit finalement désigné par Gérard Collomb et la République en Marche. Candidate sur les listes du 9e arrondissement et de la circonscription Lyon-Ouest, elle paye les pots cassés des très mauvais scores de Gérard Collomb. Fouziya Bouzerda ne sera durant le mandat que simple conseillère du 9e arrondissement, et ne verra pas le conseil municipal de Lyon, ni celui de la Métropole !

Ils sont plusieurs parmi les fidèles de l’ancien ministre de l’Intérieur qui ne verront pas le conseil municipal ce mandat : Louis Pelaez, Richard Brumm ou encore Roland Bernard. Si les deux premiers se consoleront avec un mandat de conseiller métropolitain, le dernier sera simple conseiller du 2e arrondissement.

Chez David Kimelfeld, c’est également l’hécatombe. Candidat à la présidence de la Métropole, l’ancien maire du 4e arrondissement ne sera pas au conseil municipal ! Tandis que son pendant aux municipales, Georges Képénékian, lui ne verra pas le conseil métropolitain !
Pour Loïc Graber, ancien adjoint à la Culture, c’est la double peine : ni conseil municipal, ni Métropole. Les anciens adjoints au maire Michel Le Faou, Guy Corazzol, Anne Brugnera ne sont plus élus au conseil municipal. Tandis que Karine Dognin-Sauze disparaît également de la circulation : pas d’Hôtel de Ville ni d’Hôtel de la Métropole pour l’ancienne adjointe et vice-présidente.

A droite également, Stéphane Guilland peut, ironiquement, remercier Etienne Blanc de s’être allié avec Yann Cucherat. Jusque là leader des Républicains à Lyon, Stéphane Guilland a perdu son siège au conseil municipal.

Nous ne sommes jamais à l'abri de pressions sur des élus pour qu'ils démissionnent afin de promouvoir les laissés pour compte influents derrière eux. Ce sera un point à scruter ces prochaines jours.

Pour beaucoup d’entre eux, les prochaines semaines vont vraiment être difficiles. Car il y a cette petite mort dû à l’absence de siège d’élus. Mais derrière chaque mandat se cache aussi des indemnités. Or, pour certains, on parle là d’une division sévère de leur pouvoir d’achat pour les six prochaines années.

39 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Merci pour ce moment le 01/07/2020 à 14:29

"Elle paye les pots cassés des très mauvais scores de Gérard Collomb. " Faux, elle est aussi en grande partie responsable de ces scores minables aux 2 scrutins municipal et métropolitain. Personne ne voulait d'elle.
Reste plus qu'à la virer du Sytral, ce qui ne saurait tarder puisque le président est forcément issu des équipes nouvellement élues à la métro. Merci mme pour ce pied !

Signaler Répondre

avatar
feu vert feu rouge le 30/06/2020 à 21:20

D'ailleurs la circulation aussi va disparaitre de Lyon (mais pas les bouchons !).

Signaler Répondre

avatar
Vive l’abstention... le 30/06/2020 à 20:53

Depuis que je ne vote plus , je me sent beaucoup mieux et serein . Je plains ceux justement qui ont des convictions politiques qui les remplis de méchanceté, de jalousie,´de haine ect...

Signaler Répondre

avatar
Duc de pouille le 30/06/2020 à 20:11
karl max a écrit le 30/06/2020 à 19h27

si ce n'est que personne n'avait de retraite dans les années 1800...
Les premières retraites (cheminots, militaires, fonctionnaires) datent de 1850 et la retraite n'est généralisée qu'en 1910 avec un départ à 65 ans (âge atteint alors par 8% de la population) !

Karl markx
Depuis les années 1800. Donc 1850 fait parti de. Ces années monsieur

Signaler Répondre

avatar
karl max le 30/06/2020 à 19:27
Duc de pouille a écrit le 29/06/2020 à 12h06

A chacun sa façon de gagner sa vie !!!!
Nous c est petite retraite et eux ce sera grosse voir très grosses retraites bref rien de nouveau depuis les années 1800. .....

si ce n'est que personne n'avait de retraite dans les années 1800...
Les premières retraites (cheminots, militaires, fonctionnaires) datent de 1850 et la retraite n'est généralisée qu'en 1910 avec un départ à 65 ans (âge atteint alors par 8% de la population) !

Signaler Répondre

avatar
Vert dur le 30/06/2020 à 06:51

Allez hop ! Au « goulag « tous ces politicards corrompus

Signaler Répondre

avatar
Antonin le 30/06/2020 à 00:53

Ah, noooon !!!
Je commence à chialer !!!


C'est pas vraiiii !!!

Signaler Répondre

avatar
kazimir le 29/06/2020 à 21:31

ah oui les indemnités, çà va leur faire mail, retour à la vraie vie. Comment va faire Broumm pour payer les 4 pneus de sa Ferrari ?Bravo les Lyonnais pour ce coup d'état électoral et vive les verts

Signaler Répondre

avatar
on va les plaindre le 29/06/2020 à 16:24

Hier soir j’ai voulu voir les tetes des élus à la mairie du 8 après avoir vu ma grand-mère à l’EPAD il y avait un GUILLAND en coup de vent ,un LEFOU qui rase un mur, une FONDEUR pince fesses ni discours ni buffet . Durant mes passages à l’épad qui jouxte un marché je les avais vu distribué des tracts encore moins PELAEZ celui qui est sur un panneau On va pas les plaindre de reprendre le boulot ils se sont gavés pendant des décennies .

Signaler Répondre

avatar
heritage le 29/06/2020 à 15:13
agathon a écrit le 29/06/2020 à 15h08

sécurisée ?
Vous rêvez...

j aime bien ton humour!
les derniers faits divers montrent que ca ne peut pas être pire! Dans le programme de Doucet, il y a notamment le renfort de la police municipale

Doucet n étant pas un politicard, je ne pense pas qu il soit en contact avec les mafias locales soutenu pour maintenir la fameuse "paix sociale"

laissons leur le temps de diriger la ville et la metropole


je repete, tout ce qui arrive est dénoncé par les habitants depuis des années sans que ni Collomb, ni les LR ni les autres ne réagissent!

Signaler Répondre

avatar
agathon le 29/06/2020 à 15:08
Un bobo parmi tant d'autres a écrit le 29/06/2020 à 09h05

Si c'est le prix à payer pour vivre dans une ville apaisée, verte, respirable et sécurisée, je suis d'accord.

sécurisée ?
Vous rêvez...

Signaler Répondre

avatar
Duc de pouille le 29/06/2020 à 12:06

A chacun sa façon de gagner sa vie !!!!
Nous c est petite retraite et eux ce sera grosse voir très grosses retraites bref rien de nouveau depuis les années 1800. .....

Signaler Répondre

avatar
Vacuité le 29/06/2020 à 12:02
ménage de printemps a écrit le 29/06/2020 à 09h48

Bouzerda paie les pots de sa propre incompétence et de son ambition sans mesure. Cela va lui être salutaire de revenir dans le réel.

et petite satisfaction supplémentaire : elle va retrouver sa place de conseillère d'arrondissement de l'opposition comme elle l'était dans le 3ème durant le mandat de 2008-2014....
Peut être que cela lui permettra de revenir à la réalité et de se souvenir que : vanitas vanitatis...

Signaler Répondre

avatar
khmers bruns le 29/06/2020 à 10:56
Désolation a écrit le 29/06/2020 à 08h35

Le positionnement de Lyon Mag ne fait aucun doute.
Ce qui me désole c'est la facilité avec laquelle les gens sont prêts à sacrifier leur liberté et leur prospérité. Quand on pense que les verts doivent surtout leur élections aux bobos (donc plutôt aisés et intellectuellement supérieurs), qui n'ont peut-être pas compris qu'il y a l'extrême-gauche avec...
Et malgré leur discours rassurant, l'économie réelle (non subventionnée et qui fait tourner la machine) est le cadet des soucis des verts...Certains vont déchanter dans les mois et années à venir.

"Et malgré leur discours rassurant, l'économie réelle (non subventionnée et qui fait tourner la machine)"
vous voulez parler des entreprises qui vivent de la commande publique ?
faites moi rire vous n'y connaissez rien !

De toute façon si vous n'êtes pas content vous pourrez changer d'équipe municipale dans 6 ans et croire à d'autres fariboles comme le libre marché, la concurrence libre et parfaite et la croissance illimitée !
Pour l'instant ce crédo n'est pas convaincant, "on" en teste un autre et on verra bien.

Signaler Répondre

avatar
ménage de printemps le 29/06/2020 à 09:48

Bouzerda paie les pots de sa propre incompétence et de son ambition sans mesure. Cela va lui être salutaire de revenir dans le réel.

Signaler Répondre

avatar
cala âne le 29/06/2020 à 09:34
FrançoisP a écrit le 29/06/2020 à 03h46

Quelles que soient les sensibilités politiques, c'est quand même très violents pour des élus qui perdent tout du jour au lendemain...

rassure toi mon poto, ils n'ont perdu que la face, car ils ont déjà tout prévu à l'arrière, et en plus ils ont une avocate de formation, alors elle aura du boulot à les défendre, et leurs rdv d'affaires ne seront plus chez bocuse, mais au kébab du coin
mais quel bonheur, quel bonheur de les savoir dehors, Collomb, Buffet, Bouzerda, Kimelfeld, Le Faou le traitre etc..

Signaler Répondre

avatar
cala âne le 29/06/2020 à 09:29
Khmer noir a écrit le 29/06/2020 à 09h05

En effet. Vous verrez les Lyonnais se promener dans la rue avec le regard visé sur le trottoir... il y aura une interdiction de marcher sur les insectes qui partagent la planète avec nous.

Eteignez cette cigarette. Elle pollue.

Gros malus pour l'utilisation de la voiture pour se rendre au travail. Préparez-vous pour des trajets de trente kilomètres aller-retour ou plus par journée en vélo.

Interdiction d'utiliser le chauffage au gaz ou au mazout. Apprenez le tricotage pour prévoir des pulls massifs faits de la laine recyclée.

Boucheries et charcuteries introuvables.

La Place George Floyd perdra la statue équestre du tyran Lou14, il y aura à sa place une statue allégorique de la Dame Nature.

ooo, poto, ouvre les yeux ce matin, tout le monde est parti bosser avec le sourire, sourire à la fois de l'éjection de tous les magouilleurs et sourire d'un avenir radieux qui enfin leur appartient, et toi tu peux consoler tes potes les fachos bleus qui n'auront plus un centime de l'argent des lyonnais

Signaler Répondre

avatar
sdefret le 29/06/2020 à 09:12

Hate de retrouver mes copains fachos sur lyonmag qui vont nous refaire le coup du péril vert

Signaler Répondre

avatar
Khmer noir le 29/06/2020 à 09:05
schit a écrit le 29/06/2020 à 08h33

le naïfs vont découvrir le despotisme de verts associés à FI. Ils vont pas être déçus

En effet. Vous verrez les Lyonnais se promener dans la rue avec le regard visé sur le trottoir... il y aura une interdiction de marcher sur les insectes qui partagent la planète avec nous.

Eteignez cette cigarette. Elle pollue.

Gros malus pour l'utilisation de la voiture pour se rendre au travail. Préparez-vous pour des trajets de trente kilomètres aller-retour ou plus par journée en vélo.

Interdiction d'utiliser le chauffage au gaz ou au mazout. Apprenez le tricotage pour prévoir des pulls massifs faits de la laine recyclée.

Boucheries et charcuteries introuvables.

La Place George Floyd perdra la statue équestre du tyran Lou14, il y aura à sa place une statue allégorique de la Dame Nature.

Signaler Répondre

avatar
Un bobo parmi tant d'autres le 29/06/2020 à 09:05
Désolation a écrit le 29/06/2020 à 08h35

Le positionnement de Lyon Mag ne fait aucun doute.
Ce qui me désole c'est la facilité avec laquelle les gens sont prêts à sacrifier leur liberté et leur prospérité. Quand on pense que les verts doivent surtout leur élections aux bobos (donc plutôt aisés et intellectuellement supérieurs), qui n'ont peut-être pas compris qu'il y a l'extrême-gauche avec...
Et malgré leur discours rassurant, l'économie réelle (non subventionnée et qui fait tourner la machine) est le cadet des soucis des verts...Certains vont déchanter dans les mois et années à venir.

Si c'est le prix à payer pour vivre dans une ville apaisée, verte, respirable et sécurisée, je suis d'accord.

Signaler Répondre

avatar
Maktoub 7 le 29/06/2020 à 08:52
Gerard n’oublie pas a écrit le 29/06/2020 à 08h38

Que tu nous dois 500 000 euros. Prépare le chéquier et ton oreiller pour Corbas!!

Vous rêvez ? Il jouera le malade imaginaire , comme Balkany , et ça fonctionnera ! De toutes façons , à son âge , il n'ira pas au cachot ; il fera de la prison " domiciliaire" , comme ils disent . Un petit bracelet électronique et GG pourra toujours se faire bronzer au bord de sa piscine , coulant une vieillesse heureuse , avec une retraite dorée de Minister of Police ......

Signaler Répondre

avatar
hubris le 29/06/2020 à 08:40
Non à LaRem a écrit le 29/06/2020 à 04h50

La roue tourne enfin.

Licenciés comme de nombreux citoyens !
L'hubris annoncé par Gégé l'a frappé ainsi que ces collègues!

Signaler Répondre

avatar
Gerard n’oublie pas le 29/06/2020 à 08:38

Que tu nous dois 500 000 euros. Prépare le chéquier et ton oreiller pour Corbas!!

Signaler Répondre

avatar
trax le 29/06/2020 à 08:35
Non à LaRem a écrit le 29/06/2020 à 04h50

La roue tourne enfin.

la roue tourne encore. Et pour les naïfs le réveil risque d'être difficile !

Signaler Répondre

avatar
Désolation le 29/06/2020 à 08:35

Le positionnement de Lyon Mag ne fait aucun doute.
Ce qui me désole c'est la facilité avec laquelle les gens sont prêts à sacrifier leur liberté et leur prospérité. Quand on pense que les verts doivent surtout leur élections aux bobos (donc plutôt aisés et intellectuellement supérieurs), qui n'ont peut-être pas compris qu'il y a l'extrême-gauche avec...
Et malgré leur discours rassurant, l'économie réelle (non subventionnée et qui fait tourner la machine) est le cadet des soucis des verts...Certains vont déchanter dans les mois et années à venir.

Signaler Répondre

avatar
hubris le 29/06/2020 à 08:34
Crash a écrit le 29/06/2020 à 05h56

J’adore la « chute », le tout dernier paragraphe de l’article :)))
Ne nous apitoyons pas : ils ont bien profité, et ils ne sont toujours pas à plaindre... Mais tout de même, ça fait plaisir ce retour à une certaine réalité terre à terre.

Gégé adoubé par Raymond Barre, au siècle dernier, a fait une élection de trop. Il n'a pas su organiser à temps sa succession comme d'autre à Marseille...

Signaler Répondre

avatar
schit le 29/06/2020 à 08:33
oups!! a écrit le 29/06/2020 à 08h32

Adieu!!!...à jamais...!!..ouf...Lyon enfin libéré!

le naïfs vont découvrir le despotisme de verts associés à FI. Ils vont pas être déçus

Signaler Répondre

avatar
schit le 29/06/2020 à 08:32
Epsilon a écrit le 29/06/2020 à 08h19

Ca va faire du bien à tout le monde. Y’a plein de choses à construire qui ne sortent pas d’un délire du XIXeme siècle...

Gégé adoubé par Raymond Barre, au siècle dernier, a fait une élection de trop. Il n'a pas su organiser à temps sa succession comme d'autre à Marseille...

Signaler Répondre

avatar
boro le 29/06/2020 à 08:32
FrançoisP a écrit le 29/06/2020 à 03h46

Quelles que soient les sensibilités politiques, c'est quand même très violents pour des élus qui perdent tout du jour au lendemain...

Comme d'autres licenciés !

Signaler Répondre

avatar
oups!! le 29/06/2020 à 08:32

Adieu!!!...à jamais...!!..ouf...Lyon enfin libéré!

Signaler Répondre

avatar
diahrée le 29/06/2020 à 08:31

Gégé adoubé par Raymond Barre, au siècle dernier, a fait une élection de trop. Il n'a pas su organiser à temps sa succession comme d'autre à Marseille...

Signaler Répondre

avatar
incroyable le 29/06/2020 à 08:30
FrançoisP a écrit le 29/06/2020 à 03h46

Quelles que soient les sensibilités politiques, c'est quand même très violents pour des élus qui perdent tout du jour au lendemain...

on ne va quand meme pas pleurer pour eux!!!!!!!!!!!!!!!!

Signaler Répondre

avatar
Un peu d’air sur Lyon ! le 29/06/2020 à 08:25
FrançoisP a écrit le 29/06/2020 à 03h46

Quelles que soient les sensibilités politiques, c'est quand même très violents pour des élus qui perdent tout du jour au lendemain...

J’espère que c’est une plaisanterie.
Ces gens vont enfin devoir travailler. Ne les plaignons pas : la caste s’autoprotège ils trouveront rapidement des sinécures.

Signaler Répondre

avatar
Epsilon le 29/06/2020 à 08:19

Ca va faire du bien à tout le monde. Y’a plein de choses à construire qui ne sortent pas d’un délire du XIXeme siècle...

Signaler Répondre

avatar
Lyonnais06 le 29/06/2020 à 07:09

Stéphane Guilland n'a pas couil... Il s'est couché devant Blanc. bien fait pour lui, il ne mérite pas mieux.

Signaler Répondre

avatar
Renouveau le 29/06/2020 à 06:49

Dans le tas, Graber fait un peu figure de victime. Il n’a jamais brillé par sa politique culturelle, mais il est droit. Enfin, autant qu’on puisse l’être dans le domaine politique.

Espérons que NPG allie exigences et droiture, laquelle suppose aussi de ne pas faire emprise sur les acteurs culturels eux-mêmes, privés ou publics. Pour cela, il faut aussi que ces derniers aient une vision.

Un changement de directeur des affaires culturelles serait aussi le bienvenu.

Signaler Répondre

avatar
Crash le 29/06/2020 à 05:56

J’adore la « chute », le tout dernier paragraphe de l’article :)))
Ne nous apitoyons pas : ils ont bien profité, et ils ne sont toujours pas à plaindre... Mais tout de même, ça fait plaisir ce retour à une certaine réalité terre à terre.

Signaler Répondre

avatar
Non à LaRem le 29/06/2020 à 04:50

La roue tourne enfin.

Signaler Répondre

avatar
FrançoisP le 29/06/2020 à 03:46

Quelles que soient les sensibilités politiques, c'est quand même très violents pour des élus qui perdent tout du jour au lendemain...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.