Un député du Rhône demande "une prime pour les personnes intervenant à domicile"

Un député du Rhône demande "une prime pour les personnes intervenant à domicile"
Bernard Perrut - LyonMag

Bernard Perrut, député de la 9e circonscription du Rhône et ancien maire de Villefranche-sur-Saône, souahite rendre hommage aux personnes intervenant à domicile en leur accordant une prime.

"L’action des personnes qui interviennent à domicile doit être considérée au-delà de la crise sanitaire, car c’est chaque jour que des femmes et des hommes, reconnus pour leurs compétences professionnelles, leurs qualités humaines et leur dévouement, accompagnent des personnes âgées, des personnes fragiles et isolées, des personnes en situation de handicap. C’est dire l’importance de leur mission à l’heure où 87% des français espèrent vieillir à domicile", a-t-il déclaré dans un communiqué.  

"Ils méritent par conséquent nos remerciements et notre reconnaissance, mais cette dernière doit être concrète", juge Bernard Perrut pour qui "une prime ne peut être différée plus longtemps, quelles que soient les discussions entre l’Etat et les départements". L’homme politique a sollicité une nouvelle fois le gouvernement.

X
10 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Récupération le 20/06/2020 à 07:56

Ces personnes font un travail qu’elles ont choisies qui n’est pas particulièrement difficile elles sont rémunérées pour comme des millions de Français,aucun travail n’est inutile .

Signaler Répondre

avatar
Générosité le 20/06/2020 à 07:44

Facile d’être généreux avec l’argent des autres quand on est député et qu’on touche 4000 euros par mois...

Signaler Répondre

avatar
pode le 19/06/2020 à 21:44
Tzigue a écrit le 18/06/2020 à 19h00

On ne va pas donner une prime à chaque fois que quelqu'un fait son boulot !

Exemple vécut, il y a des établissements publics ou les fonctionnaires, même ceux qui travaillent sur du technique (du matériel, des machines, de l'entretien du bâtiment... ) sont ceux chez eux depuis le 16 mars en télé-travail.

Au lieu de faire du "présentiel" ils font du "rienfairentiel" à la maison, avec l'accord des chefs.

Et pourtant, on le sait bien tout ne se fait pas derrière un écran.

Donc, pour encourager les présents, on devrait aussi leurs donner une prime, pourquoi pas !

Ou, enlever par exemple des jours de congés aux faux télé-travailleurs!

Il y a un moment, il faut être honnête.

joli effet de manche ! on vous parle d'une prime pour des personnels souvent précaires et sous payés qui n'ont pas arrêté de travailler et qui ont continué à garder des enfants ou à faire le ménage chez des personnes âgées et vous changer de sujet pour évoquer d'éventuels personnes payées à ne rien faire...

Signaler Répondre

avatar
insertmorecoins le 19/06/2020 à 19:34

Moi ce que je vois de cette crise et de ces primes , c'est que j'ai bossé tout le confinement et walou , le directeur se dit d'accord pour nous verser la prime ,très gentil ce monsieur en même temps il ne se mouille pas trop comme c'est pas lui qui est en haut de la pyramide et prend les décisions (l'entreprise fait partie d'un groupe) bah on attend et on sait qu'on va rien avoir car il semble bien tard pour prendre cette décision.
En attendant même les gens au RSA ont reçu une prime covid, bah oui rester chez soi à rien faire c'est dur , j'en sais quelque chose je l'ai déjà touché le RSA mais j'en susi vite sorti , alors oui ceux qui ont percu le rsa pendant la crise ça devait pas être la joie mais je ne plaindrais pas ceux qui en jouissent advitam car c'est un choix de vie , je peux vous dire que ça fait jaser dans notre entreprise et ce n'est sûrement pas la seule dans ce cas.
Je ferais bien grève mais les collègues sont des ...des ...ce sont des gens bien disciplinés !
Jamais je ne me suis mis à ma fenêtre pour applaudir les caissieres et les infirmiers , moi quand je rentrais à l'usine il n'y avait pas une foule pour faire la ola à chaque ouvrier entrant..On fait un travail pour vivre , pas pour la gloiree , sinon on ferait dans la politique par exemple.
Les caissières ont vite reçu leur prime histoire de les faire taire et leur faire digérer de ne pas pouvoir se confiner et s'exposer à ce virus et de maintenir les bénéfices de l'entreprise.
Quelle hypocrisie.

Signaler Répondre

avatar
QUOI ? le 19/06/2020 à 05:29

Et moi ,aurais je le droit de toucher du fric,sachant que je suis resté cloitré dans mon couvent comme les moines pendant plusieurs jours ? Du grand n'importe quoi ces politiciens !!! Et s'agissant de notre fric bien sûr ...

Signaler Répondre

avatar
moi aussi une prime le 18/06/2020 à 21:14

Je suis accidenter du travail

Signaler Répondre

avatar
Duc de pouille le 18/06/2020 à 20:28

Con. tribuables
Réponse. Impôts de solidarité comme pour la fameuse vignette pour aider nos vieux qui n en ont pas vu la couleur.......

Signaler Répondre

avatar
Cassandre le 18/06/2020 à 19:46

Je suis tout à fait d accord ces personnes sont très présentes dans le quotidien des personnes et sont souvent les oubliés comme dans les centres d hebergements d handicapes.

Signaler Répondre

avatar
Tzigue le 18/06/2020 à 19:00

On ne va pas donner une prime à chaque fois que quelqu'un fait son boulot !

Exemple vécut, il y a des établissements publics ou les fonctionnaires, même ceux qui travaillent sur du technique (du matériel, des machines, de l'entretien du bâtiment... ) sont ceux chez eux depuis le 16 mars en télé-travail.

Au lieu de faire du "présentiel" ils font du "rienfairentiel" à la maison, avec l'accord des chefs.

Et pourtant, on le sait bien tout ne se fait pas derrière un écran.

Donc, pour encourager les présents, on devrait aussi leurs donner une prime, pourquoi pas !

Ou, enlever par exemple des jours de congés aux faux télé-travailleurs!

Il y a un moment, il faut être honnête.

Signaler Répondre

avatar
con-tribuable le 18/06/2020 à 18:33

Depuis le covid on a l'impression que l'argent coule à flots.....Mais qui va payer, à la fin ?

Assez d'annonces populistes, Macron a déjà trop débité de promesses impossibles et par trop électorales.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.