Législatives : la liste des candidats investis par les Républicains dans le Rhône

Législatives : la liste des candidats investis par les Républicains dans le Rhône
Philippe Cochet et Alexandre Vincendet prêts à prendre leur revanche en 2022 - LyonMag

On connaît désormais la liste des personnalités investies par les Républicains pour candidater dans les 14 circonscriptions du Rhône aux législatives 2022.

Ce mardi, la commission nationale d’investiture a tranché, faisant quelques malheureux mais aussi des surprises. Ce sont sept hommes et six femmes qui ont été investis. Et il est à noter que plusieurs maires, élus ou réélus il y a seulement un an, tenteront déjà de quitter leur mandat pour rejoindre la capitale et l’Assemblée Nationale.

1ère circonscription du Rhône :
Sur ce territoire où est actuellement élu l’ancien maire du 5e arrondissement Thomas Rudigoz (LREM), c’est Anne Prost qui a été investie. Elle devra toutefois gérer la candidature dissidente de Jean-Stéphane Chaillet, adjoint au maire du 2e arrondissement.

2e circonscription :
Myriam Fogel-Jedidi, ancienne élue du 1er arrondissement et qui avait récemment rejoint l’émission Lyon Politiques de LyonMag, est investie dans cette circonscription difficilement gagnable par la droite.

3e circonscription :
Béatrice de Montille, l’une des révélations de la droite au conseil municipal, tentera de succéder à Jean-Louis Touraine, l’actuel député LREM.

4e circonscription :
Sans surprise, c’est le maire du 6e arrondissement Pascal Blache qui a été missionné par les Républicains pour récupérer ce territoire normalement acquis à la droite mais conquis par la République en Marche et Anne Brugnera en 2017.

5e circonscription :
C’est probablement le territoire où les coups seront les plus violents durant la campagne. Philippe Cochet essayera de récupérer son mandat de député qu’il avait perdu au profit de Blandine Brocard (élue avec LREM mais aujourd’hui MoDem). S’il venait à redevenir parlementaire, il quitterait sa mairie de Caluire-et-Cuire. "Je verrai en temps voulu la suite à donner à cette belle marque de confiance", a-t-il toutefois tempéré sur les réseaux sociaux.

6e circonscription :
A Villeurbanne, la situation est pour le moment floue. Il n'y a plus aucun élu de droite au conseil municipal. Aucun candidat n'est encore investi par la CNI pour affronter Bruno Bonnell (LREM). La circo sera probablement offerte à un partenaire du parti lors de la présidentielle.

7e circonscription :
Comme avec Philippe Cochet dans la 5e circo, Alexandre Vincendet n’a pas digéré sa courte défaite de 2017 face à Anissa Khedher. Il y a cinq ans, l’ambiance avait été délétère. Elle le sera à nouveau l’année prochaine. En cas de victoire, le maire de Rillieux-la-Pape, également président des Républicains du Rhône, abandonnerait sa municipalité.

8e circonscription :
Nathalie Serre, députée sortante, sera confrontée pour la première fois au vote des électeurs. Elle avait récupéré ce mandat après la démission de Patrice Verchère.

9e circonscription :
Pas de surprise ici aussi, puisque l’ancien maire de Villefranche-sur-Saône et actuel député Bernard Perrut tentera de conserver sa circonscription du Beaujolais.

10e circonscription :
En 2017, Sophie Cruz avait échoué à garder le territoire dans le giron familial. La compagne du député sortant Christophe Guilloteau (mais qui ne se représentait pas puisqu’il est président du Département du Rhône) s’était inclinée face à Thomas Gassilloud (LREM). Elle a été investie pour une opération reconquête en 2022.

11e circonscription :
En 2017, Georges Fenech perdait sa circonscription face à Jean-Luc Fugit (LREM). L’an prochain, c’est Paul Vidal, maire de Toussieu, qui ira au charbon avec l’étiquette LR. Il se rêvait sénateur, il sera peut-être député.

12e circonscription :
Dauphin désigné de Michel Terrot (député de 1988 à 2017), Jérôme Moroge avait été balayé par Cyrille Isaac-Sibille (MoDem mais soutenu par LREM) aux dernières législatives. On attend avec impatience le second round l’an prochain. En cas de victoire, Jérôme Moroge quitterait sa mairie de Pierre-Bénite.

13e circonscription :
Beaucoup attendaient Philippe Meunier, ancien député de la circonscription. C’est finalement Gilles Gascon, maire de Saint-Priest au profil moins clivant, qui a été investi. Il sera opposé à la députée LREM sortante, Danièle Cazarian. Suite à la parution de cet article, Philippe Meunier nous précise qu'il n'était pas candidat à l'investiture : "A cause de la très mauvaise loi sur le cumul, il faut faire des choix. Et j'ai une très belle délégation à la Région, donc j'ai vite choisi. Ca ne m'empêchera pas de m'investir sur les questions de défense et sur les sujets nationaux. Mon objectif est que Laurent Wauquiez soit élu Président de la République".

14e circonscription :
Sur ce territoire, la droite a toujours eu du mal à faire émerger des candidats. Et encore plus à l’emporter. En 2022, c’est Réjane Cloupet qui partira au casse-pipes. Candidate à la mairie de Corbas en 2020, elle avait perdu et avait démissionné lors du tout premier conseil municipal…

X
22 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
AUP69 le 15/11/2021 à 20:08
Bonnes nouvelles a écrit le 28/10/2021 à 09h58

Enfin de vrais députés qui pourront défendre les habitants. Les sortants En Marche et Modem ont été totalement inexistants et absents des territoires. Vivement Juin.

euh ... pas tout à fait d'accord avec vous : sur la 10ème, notre député a fait un travail remarquable. Et pourtant je suis plutôt de la famille Centre/LR, mais là, il aura ma voix ! Par ailleurs, sa future concurrente qui venait d'être ré-élue à la Région vient de se voir confiée la présidence de l'agence AuRA Orientation ... un peu de stabilité dans les parcours permettrait sans doute d'être plus efficace, non ?

Signaler Répondre

avatar
Scoop le 31/10/2021 à 17:32

Philippe Meunier à la retraite, non il va aller avec Zemmour.

Signaler Répondre

avatar
Un Corbasien pris pour un c** le 30/10/2021 à 15:08

Rejane Cloupet?? les LR veulent continuer à alimenter la machine à perdre à Corbas ??
@Lyon Mag, Rejane CLOUPET n'a pas "démissionné lors du tout premier conseil municipal" car elle n'a même pas siégé une seule fois...sa demission a été reçue dès le lendemain du 1er Tour !!

Bref, j'ai voté pour elle et le regrette ! elle n'assume pas et veut juste un poste et les indemnités...Arriviste!

Heureusement que les jeunes de l'alternative pour Corbas qui ont repris le flambeau ont eux du caractère !

Signaler Répondre

avatar
Equité le 29/10/2021 à 12:37

et sinon 4 femmes sur 14 circo les républicains ont encore du mal avec la parité

Signaler Répondre

avatar
Saint Germain Mt d Or le 29/10/2021 à 07:40

Très bonne nouvelle. Nous allons pouvoir élire des députés proches et visibles car je n ai jamais vue la députée sortante Brancar

Signaler Répondre

avatar
toutou le 28/10/2021 à 18:35

les mêmes maires qui se plaignaient du manque de concertation et de démocratie de la part des écologistes à la métropole font exactement ce qu'ils reprochent aux autres enndésignant sans aucune concertation et en total manque de démicratie en désignant les futurs candidats dans leur petit coin sans demander un quelquonque avis aux adherents.

Signaler Répondre

avatar
Rigolo le 28/10/2021 à 16:17

ces 2 là, c’est Laurel et Hardy de la droite lyonnaise !!! A mourir de rire !!!

Signaler Répondre

avatar
Tristane le 28/10/2021 à 15:59
Palais Bourbon a écrit le 28/10/2021 à 14h56

Ils servent à faire des lois et à contrôler les actions du Gouvernement.
Le reste c'est de la politique politicienne (ou la tambouille poru les ripou-blicains).

Ils sont la pour nous représenter!
Et comment le faire correctement en refusant de rencontrer les habitants de sa circonscription ?...
A l'image du président , les députés LREM élus par hasard ne sont pas à l'image du pays mais complètement hors sol.
Je me suis trompée en 2017 et nous seront nombreux en 2022 à bien voter.

Signaler Répondre

avatar
Palais Bourbon le 28/10/2021 à 14:56
Tristane a écrit le 28/10/2021 à 11h59

Dehors les députés fantômes et particulièrement la mienne .
Habitante de saint Cyr elle n a jamais accepté de me recevoir. Ce n est pas son rôle m a t on répondu...
A quoi servent ces députés alors ?
.

Ils servent à faire des lois et à contrôler les actions du Gouvernement.
Le reste c'est de la politique politicienne (ou la tambouille poru les ripou-blicains).

Signaler Répondre

avatar
Kader le 28/10/2021 à 12:17
Le vaudou a écrit le 28/10/2021 à 11h31

Une belle brochette de loosers
Le président LR de la fédération du Rhône devrait déjà s'occuper de la ville dans laquelle il a été élu et tailler ses dents pointues.
Depuis qu'il a été élu a la tête de Rillieux-La-Pape les habitants vivent un calvaire entre les incendies de véhicules et les incivilités et l'insécurité grandissante dans cette ville

Je confirme

Signaler Répondre

avatar
Tristane le 28/10/2021 à 11:59

Dehors les députés fantômes et particulièrement la mienne .
Habitante de saint Cyr elle n a jamais accepté de me recevoir. Ce n est pas son rôle m a t on répondu...
A quoi servent ces députés alors ?
.

Signaler Répondre

avatar
Murois le 28/10/2021 à 11:34
félicitations d'un sanpriot a écrit le 28/10/2021 à 11h11

je me félicite que les LR proposent à Gilles GASCON l'investiture pour les législatives. C'est un Maire travailleur, engagé pour sa ville et proche des gens. Des sujets locaux, comme le projet d'élargissement de l'autoroute A46 complètement hallucinant, sont à porter en urgence au niveau national. Aussi je souhaite qu'il accepte d'y aller !

Un député sanpriot...ça aurait de la gueule ! Du jamais vu même. C'est très bien. Souhaitons qu'il accepte le combat à mener pour servir les intérêts des habitants de l'Est lyonnais. Y'en a besoin :
manque de transports quand les écolos voudraient que l'on aille bosser dans la Métropole en vélo avec leur ZFE à la noix, insécurité galopante, cadre de vie à préserver...etc.... !

Signaler Répondre

avatar
Le vaudou le 28/10/2021 à 11:31

Une belle brochette de loosers
Le président LR de la fédération du Rhône devrait déjà s'occuper de la ville dans laquelle il a été élu et tailler ses dents pointues.
Depuis qu'il a été élu a la tête de Rillieux-La-Pape les habitants vivent un calvaire entre les incendies de véhicules et les incivilités et l'insécurité grandissante dans cette ville

Signaler Répondre

avatar
félicitations d'un sanpriot le 28/10/2021 à 11:11

je me félicite que les LR proposent à Gilles GASCON l'investiture pour les législatives. C'est un Maire travailleur, engagé pour sa ville et proche des gens. Des sujets locaux, comme le projet d'élargissement de l'autoroute A46 complètement hallucinant, sont à porter en urgence au niveau national. Aussi je souhaite qu'il accepte d'y aller !

Signaler Répondre

avatar
Les Rigolos (LR) le 28/10/2021 à 11:04

Quelle belle brochette!!! LR, un parti qui a constamment trahi ses électeurs et qui est devenu aujourd'hui un parti de centre-gauche, dont les cadres sont prêts à renier toutes leurs promesses au moment opportun (pour eux!), pour courir à la soupe chez Macron! On a bien vu ce qu'il en était avec les Gérald Darmanin, Edouard Philippe et autres Thierry Solleres...
Heureusement, les chances sont désormais fortes pour que Zemmour soit notre nouveau président et que le mouvement politique qui s'en suivra balaie enfin tous ces guignols de LR. Aujourd'hui, nous avons besoin de fraîcheur, de sincérité, d'honnêteté et d'efficacité. Nous ne voulons plus de tripatouillages des appareils politiques, de culture du laxisme avec l'immigration et la délinquance, d'arrangements avec les uns et les autres pour obtenir ou conserver des postes et, surtout, nous ne voulons plus entendre parler de détournement d'argent public, dans un pays où les honnêtes gens sont écrasés d'impôts

Signaler Répondre

avatar
Fantôme de Corbas le 28/10/2021 à 11:01

Mme CLOUPET investie ? quelle mascarade ! Elle a perdu la Mairie de Corbas en 2020 n'a pas digéré sa défaite et a quitté le Conseil Municipal... ses anciens colistiers apprécieront.

Signaler Répondre

avatar
interrogation le 28/10/2021 à 10:27

Comment un maire fraîchement élu peut-il dès lors proposer des projets à la population quand sa seule ambition est d'être "promu" député et d'abandonner le poste de maire ?
L'interdiction du cumul des mandats met cruellement en évidence un certain état d'esprit...

Signaler Répondre

avatar
Aladin le 28/10/2021 à 10:19

À la soupe

Signaler Répondre

avatar
Romi le 28/10/2021 à 10:06

Pourquoi vouloir « promouvoir » tous ces médiocres à l’assemblée alors qu’ils ont déjà montré leur incapacité et déjà été battus ?

Signaler Répondre

avatar
Bonnes nouvelles le 28/10/2021 à 09:58

Enfin de vrais députés qui pourront défendre les habitants. Les sortants En Marche et Modem ont été totalement inexistants et absents des territoires. Vivement Juin.

Signaler Répondre

avatar
NEXT le 28/10/2021 à 08:42

Parfaite brochette de repris de justesse !!!

Signaler Répondre

avatar
Zorro de Caluire le 28/10/2021 à 08:15

Est-ce que le déjà condamné Philippe Cochet chercherait une immunité parlementaire au cas où ?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.