Décès d'un vendangeur dans le Beaujolais

Décès d'un vendangeur dans le Beaujolais
photo d'illustration - Lyonmag.com

Un jeune vendangeur de 30 ans a été retrouvé inanimé dans son lit ce mercredi matin.

Ce saisonnier travaillait dans un domaine viticole de Saint Lager. Une autopsie a été ordonnée pour préciser les circonstances du décès, précise le Progrès.

La semaine dernière déjà, un Polonais de 38 ans avait perdu la vie après un malaise dans les vignes à Gleizé.

Tags :

vendangeur

deces

11 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Antibourge le 30/08/2020 à 19:44
galinette a écrit le 26/08/2020 à 17h34

Ces travaux demandent trop d'efforts continus , en pleine chaleur , c'est aussi inhumain, que ces pauvres bougres, qui font des livraisons en scooter ou vélo , à n'importe quelles heures du jour ou de la nuit ,ces travaux de forces ( entres autres ) et sous payés , devraient êtres interdits .. L'esclavage n'a toujours pas disparu en France . La preuve .

Et vous êtes les premiers à vous faire livrer chez vous et à boire du vin qui a été récolté par ces pauvres bougres comme vous le dîtes si bien en attendant vous êtes bien installé dans votre petit confort de bourgeois !!!!

Signaler Répondre

avatar
Dry Life le 28/08/2020 à 07:55
zili a écrit le 27/08/2020 à 09h17

Tu es un gros malade !!! le vin ça se boit , bien sur , avec modération , on déguste , on apprécie , on ne se saoule pas la gueule !! ... ton propos est très excessif .

TOUS les faits divers dans ces pages sont marqués par la consommation de l'alcool sans exception. Femmes battues, accidents de la route, agressions gratuites dans la rue.... tous liés avec l'alcool. J'en ai marre de payer pour les poivrots de toutes origines avec leur 'addiction' et leurs greffes de foie.

Signaler Répondre

avatar
MDR le 27/08/2020 à 09:42

Respirez les vapeurs du vin .....Ce n'est pas bon pour la santé!Buvez du jaune de Marseille

Signaler Répondre

avatar
zili le 27/08/2020 à 09:17
DryLife a écrit le 26/08/2020 à 23h52

L'alcool, un mal social fondamental en France. Quand je vois une bouteille du vin, je vois la mort.

Tu es un gros malade !!! le vin ça se boit , bien sur , avec modération , on déguste , on apprécie , on ne se saoule pas la gueule !! ... ton propos est très excessif .

Signaler Répondre

avatar
DryLife le 26/08/2020 à 23:52

L'alcool, un mal social fondamental en France. Quand je vois une bouteille du vin, je vois la mort.

Signaler Répondre

avatar
karl max le 26/08/2020 à 22:44
ambroise croizat a écrit le 26/08/2020 à 22h04

svp ne parlez pas de "charges sociales" mais de "cotisations sociales" la finalité n'est pas la même et les mots ont un sens.
merci

J'irai même plus loin :
Sur nos feuilles de paie (pour ceux qui ont la chance d'en avoir une), il y a un "salaire brut" en haut et un "salaire net" en bas, dans les deux cas, c’est du salaire.

Un "salaire net" qu’on touche et que l’on consomme tout de suite. Et un "salaire brut" constitué d’une partie de "cotisations sociales" : c’est une part de salaire socialisé, mutualisé, mise dans un pot commun et redistribuée à chacun selon ses besoins.

Cela veut dire que chacun cotise pour celui qui est dans le besoin lorsqu’il est malade, en accident du travail ou maladie professionnelle, au chômage, en charge de famille nombreuse, en difficulté de logement, ou encore en retraite.

C’est un prélèvement volontaire et progressif, avec redistribution solidaire.

Signaler Répondre

avatar
ambroise croizat le 26/08/2020 à 22:04
salariés a écrit le 26/08/2020 à 18h05

La mode est aux employés sans salaire pour ne pas payer de charges sociales ! Les livreurs en vélo sont dans ce cas ainsi sur la majorité des commerciaux dans les agences immobilières ! Ils travaillent comme des salariés mais ne le sont pas !

svp ne parlez pas de "charges sociales" mais de "cotisations sociales" la finalité n'est pas la même et les mots ont un sens.
merci

Signaler Répondre

avatar
Condoléances le 26/08/2020 à 19:42

Qu'il repose en paix...

Signaler Répondre

avatar
salariés le 26/08/2020 à 18:05

La mode est aux employés sans salaire pour ne pas payer de charges sociales ! Les livreurs en vélo sont dans ce cas ainsi sur la majorité des commerciaux dans les agences immobilières ! Ils travaillent comme des salariés mais ne le sont pas !

Signaler Répondre

avatar
galinette le 26/08/2020 à 17:34

Ces travaux demandent trop d'efforts continus , en pleine chaleur , c'est aussi inhumain, que ces pauvres bougres, qui font des livraisons en scooter ou vélo , à n'importe quelles heures du jour ou de la nuit ,ces travaux de forces ( entres autres ) et sous payés , devraient êtres interdits .. L'esclavage n'a toujours pas disparu en France . La preuve .

Signaler Répondre

avatar
Les noms ? le 26/08/2020 à 17:28

les morts anonymes, où personne ne demandera "le prénom et le nom" parce que politique ça n'a pas d'intérêt.

Si triste...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.