Port du masque à Lyon et Villeurbanne : la décision du tribunal devant le Conseil d’Etat

Port du masque à Lyon et Villeurbanne : la décision du tribunal devant le Conseil d’Etat
Image d’illustration- LyonMag

L’arrêté de la préfecture avait été retoqué par le tribunal administratif ce vendredi.

Maintenant c’est l’Etat qui s’emmêle. Ce dernier souhaite faire annuler la décision du tribunal administratif. Le Conseil d’Etat examinera cette demande ce dimanche à 11h. "Dimanche 6 septembre à 11h, le Conseil d’État examinera la demande de l’État d’annuler les décisions en référé des tribunaux administratifs de Lyon et de Strasbourg, concernant le port obligatoire du masque sur la voie publique".

Ce vendredi, la justice avait enjoint le préfet du Rhône à modifier le texte d'ici le mardi 8 septembre à midi. Sinon, l'arrêté, entré en vigueur le 1e septembre, serait tout simplement suspendu. Le préfet du Rhône avait pris "acte de cette décision" et les services de la Préfecture avaient indiqué qu'il allait "ajuster son arrêté afin qu'il permette de répondre aux demandes des juges, à savoir des adaptations horaires et géographiques".

Pour l’instant, l’arrêté est toujours en vigueur, jusqu’à ce mardi. Le port du masque est donc toujours obligatoire sur les communes de Lyon et Villeurbanne.

49 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Pije le 08/09/2020 à 07:04
Les traitres a écrit le 07/09/2020 à 01h40

Comme d'habitude j'avais raison.

Le conseil d'état ne contredit jamais le gouvernement.

Le port du masque est validé.

Il faut être bien bête pour croire qu'un conseil d'état rempli d'énarques contredirait le gouvernement.

Voila donc la preuve que la justice en France n'est pas impartiale et indépendante.

Le gouvernement est plus fort que les juges.

Merci de regarder un peu l'historique récent des décisions du conseil d'état et vous trouverez des décisions à l'encontre du gouvernement

Signaler Répondre

avatar
Pije le 08/09/2020 à 07:01
Nodevmomo a écrit le 06/09/2020 à 20h13

Je n'ai aucune compétence médiale et je me contente de répéter ce que je lis dans la presse :
- Les masques lavables ont une efficacité dérisoire ( ils sont d'ailleurs interdits en avion)
- Il n'y a jamais eu le moindre cluster dans le monde entier détecté en extérieur.

Je n'ai jamais dit que porter le masque était un facteur aggravant. J'ai dit que dans les conditions dans lesquels il était imposé, il est totalement inutile.

Mon message ne concerne pas les masques imposés en intérieur ( masques chirurgicaux) car dans ces cas là au contraire, cela parait cohérent.

Merci professeur pour vos éléments
A part affirmer des faits sans vérification vos arguments restent proches de ceux des anti masques.

Signaler Répondre

avatar
Pije le 08/09/2020 à 06:56
@pigé ? a écrit le 06/09/2020 à 15h22

Le précédent arrêté était au contraire très clair, car il prévoyait des panneaux d'explication tout autour des zones concernées (avec notamment l'affichage des heures où le masque était obligatoire).

Il était du coup très facile de se rendre compte qu'on entrait dans un secteur avec port du masque obligatoire.

Quand à ceux qui ne respectent volontairement pas ces règles, c'est un autre problème.

On a vu le résultat !!!
Arrêtez de vous masquer les yeux ça ne sert à rien.

Signaler Répondre

avatar
Les traîtres le 07/09/2020 à 07:36
Vive l’abstention a écrit le 07/09/2020 à 05h27

Ils existent grâce à vous !! Le jour où plus personne ne votera , alors ils comprendront, qu’ils ne sont PLUS rein que des IMPUISSANTS et des IMPOSTEURS comme ils l’ont Toujours été .

Votre affirmation est fausse.

Il y aura toujours au moins une personne qui vote, Macron élu par une personne sera toujours Macron, arrogant, anti français avec tous les pouvoirs que lui confèrent la 5 ème République.

Signaler Répondre

avatar
Vive l’abstention le 07/09/2020 à 05:27
Macron ne fera rien a écrit le 06/09/2020 à 18h53

Le conseil d'état a donné raison au gouvernement pour les zone de non épandage.

On sait qu'elle sera la réponse pour le masque.

Le conseil d'état (rempli d'énarque) se range toujours du coté du gouvernement

Ils existent grâce à vous !! Le jour où plus personne ne votera , alors ils comprendront, qu’ils ne sont PLUS rein que des IMPUISSANTS et des IMPOSTEURS comme ils l’ont Toujours été .

Signaler Répondre

avatar
Les traitres le 07/09/2020 à 01:40
Pije a écrit le 06/09/2020 à 08h42

Un peu d'éducation civique et un peu de lecture des décisions du conseil d'état vous montrerait bien au contraire qu'il est plus souvent un censeur des actions de nos gouvernants.

Comme d'habitude j'avais raison.

Le conseil d'état ne contredit jamais le gouvernement.

Le port du masque est validé.

Il faut être bien bête pour croire qu'un conseil d'état rempli d'énarques contredirait le gouvernement.

Voila donc la preuve que la justice en France n'est pas impartiale et indépendante.

Le gouvernement est plus fort que les juges.

Signaler Répondre

avatar
rak cochon le 07/09/2020 à 01:32
Macron ne fera rien a écrit le 06/09/2020 à 18h53

Le conseil d'état a donné raison au gouvernement pour les zone de non épandage.

On sait qu'elle sera la réponse pour le masque.

Le conseil d'état (rempli d'énarque) se range toujours du coté du gouvernement

Je vous parie qu'à Bron , Vaulx , Venissieux , Tonkin , voir St Priest , très peu de gens mettent le masque !
Mais là , la patrouille fait l 'autruche : trop risqué ......

Signaler Répondre

avatar
bien d'accord ! le 06/09/2020 à 21:32
Piéton. a écrit le 06/09/2020 à 15h42

Mais personne ne t'oblige à consommer de l'eau ou de l'électricité ni à porter quoique ce soit pour sortir.

Par contre à Villeurbanne et Lyon et pas ailleurs (Bron, Vénissieux,...) il est obligé de porter un masque pour mettre le pied dehors.

Ne nous faites pas croire que vous assez stupide pour ne pas voir la différence !

vous êtes certain que l'on a le droit de sortir nu dans la rue ! demain j'essaye !

Signaler Répondre

avatar
Pilou69 le 06/09/2020 à 20:29
ziech 5 a écrit le 06/09/2020 à 14h03

Eh Pilou69 , dans les quartiers , dans les cités , il est pas obligatoire ? Bizarre , non , car il y a aussi des quartiers surpeuplés , non ?
Là , on n 'interdit pas , puisque , inapplicable ......

Mais personne ne vérifie dans les quartiers uniquement pour la paix sociale ! Ne pas mettre le feu !

Signaler Répondre

avatar
Pilou69 le 06/09/2020 à 20:26
Weak a écrit le 06/09/2020 à 11h34

On devrait prendre l’identité de chaque personne ne portant pas de masque. En cas d’hospitalisation suite au COVID :
Personne non prioritaire et elle devra régler 100% des frais hospitaliers.
Mais pour faire ça il faudrait un gouvernement qui prenne un peu plus exemple sur les gouvernements autoritaires

Alors faite la même chose avec ceux qui non rien à faire sur le territoire français !

Signaler Répondre

avatar
Nodevmomo le 06/09/2020 à 20:13
Pije a écrit le 06/09/2020 à 08h40

Espérons juste que la protection des personnes les plus fragiles l'emportera sur le confort de quelques uns.

Allez faire un tour chez nos voisins espagnols qui acceptent les mesures sans râler sans cesse et s'autodisciplinent sans que les autorités s'en mêlent.

Merci pour votre étalage de compétences médicales mais je ne comprends pas comment avec les chiffres actuels deviennent de plus en plus mauvais. Seriez vous en train de nous dire que le port de masque est un facteur aggravant.

Je n'ai aucune compétence médiale et je me contente de répéter ce que je lis dans la presse :
- Les masques lavables ont une efficacité dérisoire ( ils sont d'ailleurs interdits en avion)
- Il n'y a jamais eu le moindre cluster dans le monde entier détecté en extérieur.

Je n'ai jamais dit que porter le masque était un facteur aggravant. J'ai dit que dans les conditions dans lesquels il était imposé, il est totalement inutile.

Mon message ne concerne pas les masques imposés en intérieur ( masques chirurgicaux) car dans ces cas là au contraire, cela parait cohérent.

Signaler Répondre

avatar
Chausse-trappe le 06/09/2020 à 19:47
Suspens intolérable a écrit le 05/09/2020 à 21h02

Houlàlà ! J’attends avec impatience la platitude démago que notre maire va nous sortir si le conseil d’Etat maintient l’arrêté dans sa forme actuelle...
De toute façon, c’est une win-win situation pour lui : si maintien, il passe pour le type coooooool qui est opposé au pouvoir étatique / si retoquage, il passe pour le mec lucide qui avait raison depuis le début (limite ça l’exonère pour le Ninkasi).
Tain, on va s’emmerder pendant 6 ans...

Pas si sûr que ce soit win-win... C’était flagrant ces derniers jours que l’effet de simplification de l’arrêté fonctionnait, avec un meilleur respect du port du masque y compris dans les zones où il était déjà précédemment obligatoire.
Après cette démonstration, si Lyon revient au « bordel » antérieur, ce sera difficile à assumer pour les promoteurs dudit « bordel »...
Il se peut donc que ce soit en fait une lose-lose situation.

Signaler Répondre

avatar
Des tas de mensonges le 06/09/2020 à 19:37
LIBERTÉ a écrit le 06/09/2020 à 09h12

VIve la liberté !

Vous devriez faire de la politique.

Signaler Répondre

avatar
Macron ne fera rien le 06/09/2020 à 18:53

Le conseil d'état a donné raison au gouvernement pour les zone de non épandage.

On sait qu'elle sera la réponse pour le masque.

Le conseil d'état (rempli d'énarque) se range toujours du coté du gouvernement

Signaler Répondre

avatar
Piéton. le 06/09/2020 à 15:42
bien d'accord ! a écrit le 06/09/2020 à 14h43

Porter des vêtements c'est contre nature ! On ne devrait pas obliger les gens à le faire !

PS : eau courante, électricité, médicaments... sont aussi contre nature !

Mais personne ne t'oblige à consommer de l'eau ou de l'électricité ni à porter quoique ce soit pour sortir.

Par contre à Villeurbanne et Lyon et pas ailleurs (Bron, Vénissieux,...) il est obligé de porter un masque pour mettre le pied dehors.

Ne nous faites pas croire que vous assez stupide pour ne pas voir la différence !

Signaler Répondre

avatar
@pigé ? le 06/09/2020 à 15:22
Pije a écrit le 06/09/2020 à 09h01

Pour moi, de ne pas être capable de prendre du recul sur les résultats du précédent arrêté dont il se gargarisait mais qui était totalement inapplicable dans les faits : des horaires différenciés suivant les zones, des zones aux contours alambiqués.

Il se serait grandi en ayant juste l'honnêteté de reconnaitre que c'était le foutoir et que les chiffres n'ont pas montré l'efficacité d'un tel dispositif.

Mais non Il s'enlise dans un discours plutôt que de prendre de réelles décisions et de les faire appliquer.

Comment peut il passer avec ces collègues passer outre les textes comme par exemple le soir des élections au NINKASI.

Le précédent arrêté était au contraire très clair, car il prévoyait des panneaux d'explication tout autour des zones concernées (avec notamment l'affichage des heures où le masque était obligatoire).

Il était du coup très facile de se rendre compte qu'on entrait dans un secteur avec port du masque obligatoire.

Quand à ceux qui ne respectent volontairement pas ces règles, c'est un autre problème.

Signaler Répondre

avatar
aoilpé le 06/09/2020 à 14:54
bien d'accord ! a écrit le 06/09/2020 à 14h43

Porter des vêtements c'est contre nature ! On ne devrait pas obliger les gens à le faire !

PS : eau courante, électricité, médicaments... sont aussi contre nature !

Oui , " porter des vétements est contre nature" , tous à poil !!!!!! Mais avec le masque , bien-sur !!

Signaler Répondre

avatar
bien d'accord ! le 06/09/2020 à 14:43
rak cochon a écrit le 06/09/2020 à 12h20

En vertu du droit de respirer normalement ! Point barre !

Porter des vêtements c'est contre nature ! On ne devrait pas obliger les gens à le faire !

PS : eau courante, électricité, médicaments... sont aussi contre nature !

Signaler Répondre

avatar
logique le 06/09/2020 à 14:20

« Abondance de biens ne nuit pas «  C’est aussi valable pour les protections.

Signaler Répondre

avatar
cher le 06/09/2020 à 14:09

Le conseil d’état qui se réunit un dimanche à 11 h. Après la messe... et juste avant un bon gueuleton a nos frais.

Signaler Répondre

avatar
ridicule le 06/09/2020 à 14:08

Et on en parle quand des policiers qui verbalisent les cyclomotoristes qui ne portent pas de masque sous leur casque ???????

Signaler Répondre

avatar
ziech 5 le 06/09/2020 à 14:03
Pilou69 a écrit le 06/09/2020 à 09h27

Vous avez entièrement raison. Le préfet ne connaît que Lyon Villeurbanne (pollution, covid...).. les restrictions devraient être pour l'ensemble de la métropole !

Eh Pilou69 , dans les quartiers , dans les cités , il est pas obligatoire ? Bizarre , non , car il y a aussi des quartiers surpeuplés , non ?
Là , on n 'interdit pas , puisque , inapplicable ......

Signaler Répondre

avatar
Rasle bol 69 le 06/09/2020 à 13:11
Jy2mmm a écrit le 06/09/2020 à 12h38

« C'est le ministre de la Santé, Olivier VÉRAN, qui a fait appel ». Alors que ça ne changerait pratiquement rien concernant la propagation du virus surtout dans toutes les rues peu fréquentées où le virus, on en est certain, n’est pas là, alors que la situation actuelle est totalement stupide avec, quand vous êtes par exemple non masqué en terrasse d’un restaurant, des piétons qui passent masqués à quelques mètres de vous, des cyclistes qui, même quand ils vont à 2 à l’heure, ne sont pas masqués alors que si le virus est présent dans la rue pour les piétons il l’est aussi pour les cyclistes et les joggeurs, eux aussi non masqués, qui non seulement exhalent autour d’eux tout l’air de leurs poumons mais aussi diffusent toute la sueur de leur corps, puisque tout ceci est stupide il faut se contenter de recommander le port du masque dehors, ceux qui le porteront étant ainsi protégés et revenir pour les grandes villes à la situation qui a précédé le délire de la généralisation de l’obligation partout, en se contentant de l’imposer dans les quartiers touristiques très fréquentés. Mais Olivier VÉRAN, Jean CASTEX et Emmanuel MACRON veulent nous « ennuyer » un maximum et pour rien en nous obligeant à porter un masque toute la journée, y compris à l’extérieur, c’est-à-dire dès que nous sortons de chez nous le matin, dans la rue puis dans les transports en commun, puis dans la rue, puis pendant toute notre journée de travail, puis en fin d’après-midi à nouveau dans la rue et dans les transports en commun, puis dans la rue pour aller faire des courses au supermarché puis dans le supermarché puis dans la rue et dans divers magasins. Alors n’oublions pas qu’il n’y a que dans les dictatures où l’on se permet d’« ennuyer » les gens pour rien.

Il s'agit de remettre les pendules à l'heure entre une mesure de sécurité publique et les fantasmes de quelques citoyens qui ne pensent qu'à leur confort personnel.

Signaler Répondre

avatar
Jy2mmm le 06/09/2020 à 12:38

« C'est le ministre de la Santé, Olivier VÉRAN, qui a fait appel ». Alors que ça ne changerait pratiquement rien concernant la propagation du virus surtout dans toutes les rues peu fréquentées où le virus, on en est certain, n’est pas là, alors que la situation actuelle est totalement stupide avec, quand vous êtes par exemple non masqué en terrasse d’un restaurant, des piétons qui passent masqués à quelques mètres de vous, des cyclistes qui, même quand ils vont à 2 à l’heure, ne sont pas masqués alors que si le virus est présent dans la rue pour les piétons il l’est aussi pour les cyclistes et les joggeurs, eux aussi non masqués, qui non seulement exhalent autour d’eux tout l’air de leurs poumons mais aussi diffusent toute la sueur de leur corps, puisque tout ceci est stupide il faut se contenter de recommander le port du masque dehors, ceux qui le porteront étant ainsi protégés et revenir pour les grandes villes à la situation qui a précédé le délire de la généralisation de l’obligation partout, en se contentant de l’imposer dans les quartiers touristiques très fréquentés. Mais Olivier VÉRAN, Jean CASTEX et Emmanuel MACRON veulent nous « ennuyer » un maximum et pour rien en nous obligeant à porter un masque toute la journée, y compris à l’extérieur, c’est-à-dire dès que nous sortons de chez nous le matin, dans la rue puis dans les transports en commun, puis dans la rue, puis pendant toute notre journée de travail, puis en fin d’après-midi à nouveau dans la rue et dans les transports en commun, puis dans la rue pour aller faire des courses au supermarché puis dans le supermarché puis dans la rue et dans divers magasins. Alors n’oublions pas qu’il n’y a que dans les dictatures où l’on se permet d’« ennuyer » les gens pour rien.

Signaler Répondre

avatar
rak cochon le 06/09/2020 à 12:20
galinette a écrit le 06/09/2020 à 09h52

Porter un masque ! c'est contre nature. On ne devrait pas obliger les gens à le faire.

En vertu du droit de respirer normalement ! Point barre !

Signaler Répondre

avatar
Weak le 06/09/2020 à 11:34

On devrait prendre l’identité de chaque personne ne portant pas de masque. En cas d’hospitalisation suite au COVID :
Personne non prioritaire et elle devra régler 100% des frais hospitaliers.
Mais pour faire ça il faudrait un gouvernement qui prenne un peu plus exemple sur les gouvernements autoritaires

Signaler Répondre

avatar
Madis le 06/09/2020 à 11:32
Pije a écrit le 06/09/2020 à 08h44

Apprenez à lire !!!

Je cite la dernière phrase de l'article :
"Pour l’instant, l’arrêté est toujours en vigueur, jusqu’à ce mardi. Le port du masque est donc toujours obligatoire sur les communes de Lyon et Villeurbanne."

Merci ! La milice des bon cotoyens veille.

Signaler Répondre

avatar
galinette le 06/09/2020 à 09:52

Porter un masque ! c'est contre nature. On ne devrait pas obliger les gens à le faire.

Signaler Répondre

avatar
Pilou69 le 06/09/2020 à 09:27
Zig a écrit le 05/09/2020 à 20h12

Vous avez une vision en miroir il me semble.

Les fantasmé de certains sont de ceux qui veulent nous imposer le masques.

A 5h du matin à Villeurbanne par exemple, dans un quartier endormir, qu'elle charge virale représente un travailleur matinale qui sort sans masque et qui ne croise personne ?

Aucune !

Pourquoi alors vouloir imposer le masques TOUT LE TEMPS ?

Autre e emple, j'habite Bron, à la limite de Villeurbanne, dans un quartier fortement peuplé... mais leassur n'est pas obligatoird, je parcours 5m, je suis à Villeurbanne, il devient obligatoire !

C'est débile non !

Vous avez entièrement raison. Le préfet ne connaît que Lyon Villeurbanne (pollution, covid...).. les restrictions devraient être pour l'ensemble de la métropole !

Signaler Répondre

avatar
LIBERTÉ le 06/09/2020 à 09:12

VIve la liberté !

Signaler Répondre

avatar
Pije le 06/09/2020 à 09:01
Nodevmomo a écrit le 05/09/2020 à 23h02

Et en gros, vous lui reprochez quoi?

Pour moi, de ne pas être capable de prendre du recul sur les résultats du précédent arrêté dont il se gargarisait mais qui était totalement inapplicable dans les faits : des horaires différenciés suivant les zones, des zones aux contours alambiqués.

Il se serait grandi en ayant juste l'honnêteté de reconnaitre que c'était le foutoir et que les chiffres n'ont pas montré l'efficacité d'un tel dispositif.

Mais non Il s'enlise dans un discours plutôt que de prendre de réelles décisions et de les faire appliquer.

Comment peut il passer avec ces collègues passer outre les textes comme par exemple le soir des élections au NINKASI.

Signaler Répondre

avatar
Pije le 06/09/2020 à 08:44
Madis a écrit le 05/09/2020 à 19h35

Du coup faut porter le masque ou pas ?

Apprenez à lire !!!

Je cite la dernière phrase de l'article :
"Pour l’instant, l’arrêté est toujours en vigueur, jusqu’à ce mardi. Le port du masque est donc toujours obligatoire sur les communes de Lyon et Villeurbanne."

Signaler Répondre

avatar
Pije le 06/09/2020 à 08:42
Les traîtres a écrit le 05/09/2020 à 18h45

Depuis le temps que je dis qu'on est plus en démocratie.
Le conseil d'État est rempli d'enarques et de haut fonctionnaire . Son président est le premier ministre.

Le peuple n'a aucun pouvoir, même les décisions de justice peuvent être annulées par le gouvernement.

Et a l'école ils apprennent aux enfants qu'en France la justice est libre et indépendante du gouvernement.
Berk

Un peu d'éducation civique et un peu de lecture des décisions du conseil d'état vous montrerait bien au contraire qu'il est plus souvent un censeur des actions de nos gouvernants.

Signaler Répondre

avatar
Pije le 06/09/2020 à 08:40
Nodevmomo a écrit le 05/09/2020 à 18h39

Forcément!

Cet obligation du port d'un masque a pour unique objectif de permettre à la grande distribution de pouvoir écouler ses stocks.

Le gouvernement avait réagi trop tard, mais trop fort en les incitant à acheter des masques lavables ( et totalement inutiles) par centaines de million, alors que le gros de l'épidémie était passée

Donc c'était évident que les incompétents responsables de ces décisions utiliseraient tout leur pouvoir pour faire passer leur incompétence pour de la clairvoyance

Espérons juste que la protection des personnes les plus fragiles l'emportera sur le confort de quelques uns.

Allez faire un tour chez nos voisins espagnols qui acceptent les mesures sans râler sans cesse et s'autodisciplinent sans que les autorités s'en mêlent.

Merci pour votre étalage de compétences médicales mais je ne comprends pas comment avec les chiffres actuels deviennent de plus en plus mauvais. Seriez vous en train de nous dire que le port de masque est un facteur aggravant.

Signaler Répondre

avatar
Pije le 06/09/2020 à 08:36
Macron a écrit le 05/09/2020 à 18h11

Ça y est !!! Macron reprend la main sur la justice ! Le conseil d’état a déjà les instructions pour annuler les 2 jugements !! Le fait du prince ‘

Non c'est tout simplement nos institutions qui permettent de vérifier la bonne application du droit.
Un peu d'éducation civique ne nuirait pas à votre culture.

Signaler Répondre

avatar
Nodevmomo le 05/09/2020 à 23:02
Suspens intolérable a écrit le 05/09/2020 à 21h02

Houlàlà ! J’attends avec impatience la platitude démago que notre maire va nous sortir si le conseil d’Etat maintient l’arrêté dans sa forme actuelle...
De toute façon, c’est une win-win situation pour lui : si maintien, il passe pour le type coooooool qui est opposé au pouvoir étatique / si retoquage, il passe pour le mec lucide qui avait raison depuis le début (limite ça l’exonère pour le Ninkasi).
Tain, on va s’emmerder pendant 6 ans...

Et en gros, vous lui reprochez quoi?

Signaler Répondre

avatar
@suspens le 05/09/2020 à 22:27
Suspens intolérable a écrit le 05/09/2020 à 21h02

Houlàlà ! J’attends avec impatience la platitude démago que notre maire va nous sortir si le conseil d’Etat maintient l’arrêté dans sa forme actuelle...
De toute façon, c’est une win-win situation pour lui : si maintien, il passe pour le type coooooool qui est opposé au pouvoir étatique / si retoquage, il passe pour le mec lucide qui avait raison depuis le début (limite ça l’exonère pour le Ninkasi).
Tain, on va s’emmerder pendant 6 ans...

Il faut bien reconnaitre une certaine habileté politique de notre nouveau maire sur cette séquence politique.

A ce rythme, rien ne dit que vous ne l'aimerez pas d'ici la fin de son mandat.

Signaler Répondre

avatar
Suspens intolérable le 05/09/2020 à 21:02

Houlàlà ! J’attends avec impatience la platitude démago que notre maire va nous sortir si le conseil d’Etat maintient l’arrêté dans sa forme actuelle...
De toute façon, c’est une win-win situation pour lui : si maintien, il passe pour le type coooooool qui est opposé au pouvoir étatique / si retoquage, il passe pour le mec lucide qui avait raison depuis le début (limite ça l’exonère pour le Ninkasi).
Tain, on va s’emmerder pendant 6 ans...

Signaler Répondre

avatar
galinette le 05/09/2020 à 20:52

Les labos devraient tester uniquement les patients, dont leur médecin aura prescrit un test sur ordonnance. J'ai une connaissance qui c'est fait faire le test au moins 3 fois , et qui n avait aucun symptômes , c'est prendre la place de qui est vraiment malade. Il faut que le ministre arrête de faire tester les gens à outrance. .

Signaler Répondre

avatar
Explication de texte le 05/09/2020 à 20:44
Faut lire a écrit le 05/09/2020 à 20h05

Ben oui, AU MOINS jusqu'à mardi...

Vous êtes sympa. J’ai failli répondre qu’on était confinés jusqu’au printemps...

Signaler Répondre

avatar
Retourne à l'école, gros beta le 05/09/2020 à 20:34
Les traîtres a écrit le 05/09/2020 à 18h45

Depuis le temps que je dis qu'on est plus en démocratie.
Le conseil d'État est rempli d'enarques et de haut fonctionnaire . Son président est le premier ministre.

Le peuple n'a aucun pouvoir, même les décisions de justice peuvent être annulées par le gouvernement.

Et a l'école ils apprennent aux enfants qu'en France la justice est libre et indépendante du gouvernement.
Berk

Vous ignorez visiblement complétement comment fonctionne le Conseil d’État.

Signaler Répondre

avatar
Preston le 05/09/2020 à 20:31

Vous avez totalement raison

Signaler Répondre

avatar
Zig le 05/09/2020 à 20:12
Rasle bol 69 a écrit le 05/09/2020 à 18h38

Il s'agit de remettre les pendules à l'heure entre une mesure de sécurité publique et les fantasmes de quelques citoyens qui ne pensent qu'à leur confort personnel.

Vous avez une vision en miroir il me semble.

Les fantasmé de certains sont de ceux qui veulent nous imposer le masques.

A 5h du matin à Villeurbanne par exemple, dans un quartier endormir, qu'elle charge virale représente un travailleur matinale qui sort sans masque et qui ne croise personne ?

Aucune !

Pourquoi alors vouloir imposer le masques TOUT LE TEMPS ?

Autre e emple, j'habite Bron, à la limite de Villeurbanne, dans un quartier fortement peuplé... mais leassur n'est pas obligatoird, je parcours 5m, je suis à Villeurbanne, il devient obligatoire !

C'est débile non !

Signaler Répondre

avatar
Faut lire le 05/09/2020 à 20:05
Madis a écrit le 05/09/2020 à 19h35

Du coup faut porter le masque ou pas ?

Ben oui, AU MOINS jusqu'à mardi...

Signaler Répondre

avatar
Madis le 05/09/2020 à 19:35

Du coup faut porter le masque ou pas ?

Signaler Répondre

avatar
Les traîtres le 05/09/2020 à 18:45

Depuis le temps que je dis qu'on est plus en démocratie.
Le conseil d'État est rempli d'enarques et de haut fonctionnaire . Son président est le premier ministre.

Le peuple n'a aucun pouvoir, même les décisions de justice peuvent être annulées par le gouvernement.

Et a l'école ils apprennent aux enfants qu'en France la justice est libre et indépendante du gouvernement.
Berk

Signaler Répondre

avatar
Nodevmomo le 05/09/2020 à 18:39

Forcément!

Cet obligation du port d'un masque a pour unique objectif de permettre à la grande distribution de pouvoir écouler ses stocks.

Le gouvernement avait réagi trop tard, mais trop fort en les incitant à acheter des masques lavables ( et totalement inutiles) par centaines de million, alors que le gros de l'épidémie était passée

Donc c'était évident que les incompétents responsables de ces décisions utiliseraient tout leur pouvoir pour faire passer leur incompétence pour de la clairvoyance

Signaler Répondre

avatar
Rasle bol 69 le 05/09/2020 à 18:38

Il s'agit de remettre les pendules à l'heure entre une mesure de sécurité publique et les fantasmes de quelques citoyens qui ne pensent qu'à leur confort personnel.

Signaler Répondre

avatar
Macron le 05/09/2020 à 18:11

Ça y est !!! Macron reprend la main sur la justice ! Le conseil d’état a déjà les instructions pour annuler les 2 jugements !! Le fait du prince ‘

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.