Université Lyon 1 face au Covid-19 : 10 millions d'euros débloqués, des tests proposés aux étudiants

Université Lyon 1 face au Covid-19 : 10 millions d'euros débloqués, des tests proposés aux étudiants
Le campus de la Doua - LyonMag

Comme chaque établissement, l'université Lyon 1 se prépare pour la rentrée.

Au total, 10 millions d'euros ont été débloqués pour garantir la meilleure situation sanitaire possible aux étudiants et aux personnels. Trois millions d'euros ont d'ailleurs servi à l'acquisition de matériel sanitaire, puisque des lots de 10 masques lavables réutilisables, ainsi que des gels hydroalcooliques et lingettes seront fournis à chaque 46 000 étudiants et 5000 personnels de Lyon 1.

Le Centre de Santé de l'université sera également chargé, dès le 1er octobre, de proposer des tests aux étudiants afin de prévenir au mieux une éventuelle propagation du Covid-19.

Des consignes strictes comme le port obligatoire du masque ou la distanciation physique durant les cours seront appliquées pour garantir le déroulement de l'enseignement en présentiel.

Enfin, les BU de Lyon 1 étendront leurs horaires d'ouverture de 7h à minuit en semaine et de 8h à minuit le week-end.

8 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
ouais bon ! le 13/10/2020 à 17:16

Si on PROPOSE des tests aux étudiants , c'est comme pisser dans un violon pour faire de la musique !! Il faut tout simplement OBLIGER ces tests qui ne prennent que 5 minutes ( et bien sur les renouveler toutes les semaines ) ... Sinon c'est 10 millions d'euros jetés par la fenétre !

Signaler Répondre

avatar
Anna1301 le 13/10/2020 à 17:05
France 21e siècle a écrit le 10/09/2020 à 06h43

J’imagine à peine ce que ce doit être dans les autres universités lyonnaises. Avec des TCL qui préfèrent déployer l’offre nocturne le week-end pour les fêtards (parce que ça rapporte financièrement et politiquement), plutôt que d’investir dans la sécurité sanitaire de l’existant... Il y a de forts risques que Lyon soit de nouveau soumis à des mesures très restrictives dans les semaines qui viennent.
Peut-être que l’administration des universités pensent que ce n’est pas très grave si leurs jeunes étudiants sont contaminés. Mais, en plus du peu de considération pour la santé de ces jeunes, c’est oublier qu’ils ne vivent pas h24 sur les campus.

En milieu universitaire (Lyon 1) et de plus en colocation à 4 personnes, dommage qu'avec fièvre et nez qui coule le principe de précaution ne soit pas de mise : le service médical refuse de faire un test si moins de 3 symptômes sont identifiés...

Signaler Répondre

avatar
France 21e siècle le 10/09/2020 à 06:43
Luisa a écrit le 09/09/2020 à 21h55

Bsr.distanciation physique stricte... faux le protocole interne comme la circulaire ministérielle précisent dans la mesure du possible... et il suffit de venir voir que dans ctn cours ce n est pas le cas.quant aux masques et au kit hyg. Tout le monde n est pas encore équipé de cette offre et toutes les salles n ont pas de lingettes ou al. sans compter les salles en sous sol ou sans fenêtre...
Parfois même les enseignant.es avaient previsionné une organisation respectant les distances mais leur responsables de composante obligent à Opérer différemment et souvent les distanciations ne sont pas tenables...

J’imagine à peine ce que ce doit être dans les autres universités lyonnaises. Avec des TCL qui préfèrent déployer l’offre nocturne le week-end pour les fêtards (parce que ça rapporte financièrement et politiquement), plutôt que d’investir dans la sécurité sanitaire de l’existant... Il y a de forts risques que Lyon soit de nouveau soumis à des mesures très restrictives dans les semaines qui viennent.
Peut-être que l’administration des universités pensent que ce n’est pas très grave si leurs jeunes étudiants sont contaminés. Mais, en plus du peu de considération pour la santé de ces jeunes, c’est oublier qu’ils ne vivent pas h24 sur les campus.

Signaler Répondre

avatar
Luisa le 09/09/2020 à 21:55

Bsr.distanciation physique stricte... faux le protocole interne comme la circulaire ministérielle précisent dans la mesure du possible... et il suffit de venir voir que dans ctn cours ce n est pas le cas.quant aux masques et au kit hyg. Tout le monde n est pas encore équipé de cette offre et toutes les salles n ont pas de lingettes ou al. sans compter les salles en sous sol ou sans fenêtre...
Parfois même les enseignant.es avaient previsionné une organisation respectant les distances mais leur responsables de composante obligent à Opérer différemment et souvent les distanciations ne sont pas tenables...

Signaler Répondre

avatar
+Lyonnaise+ le 09/09/2020 à 09:02
Zig a écrit le 09/09/2020 à 05h17

C'est une Université spécialisée dans les domaines des sciences et technologies, de la santé et des sciences du sport, donc pas uniquement de la médecine.

Bien entendu, les budgets n'étant pas extensibles à souhait, les 10 millions mit en place pour la covid ont été pris sur d'autres budgets de fonctionnement.

C'est un choix de priorité qui diffère d'une université à l'autre.

Claude Bernard est avant tout connu à Lyon (et en France) pour sa faculté de médecine, mais c’est comme vous voulez...

Signaler Répondre

avatar
Zig le 09/09/2020 à 05:17
Bravo a écrit le 08/09/2020 à 18h13

Où l'on voit que Claude Bernard est une fac de médecine... Prenez-en de la graine, les autres.

Maintenant, pour ce qui relève des compétences de la Métropole et de la Ville (transports en commun etc), bah désolés les étudiants... Voyez avec nos chers élus locaux. Apparemment, ils pensent qu'en matière de santé, le point de vue médical est une opinion parmi d'autres...

Surtout, bon courage à vous tous pour la poursuite de vos belles études ! On vous souhaite le meilleur.

C'est une Université spécialisée dans les domaines des sciences et technologies, de la santé et des sciences du sport, donc pas uniquement de la médecine.

Bien entendu, les budgets n'étant pas extensibles à souhait, les 10 millions mit en place pour la covid ont été pris sur d'autres budgets de fonctionnement.

C'est un choix de priorité qui diffère d'une université à l'autre.

Signaler Répondre

avatar
Bravo le 08/09/2020 à 18:13

Où l'on voit que Claude Bernard est une fac de médecine... Prenez-en de la graine, les autres.

Maintenant, pour ce qui relève des compétences de la Métropole et de la Ville (transports en commun etc), bah désolés les étudiants... Voyez avec nos chers élus locaux. Apparemment, ils pensent qu'en matière de santé, le point de vue médical est une opinion parmi d'autres...

Surtout, bon courage à vous tous pour la poursuite de vos belles études ! On vous souhaite le meilleur.

Signaler Répondre

avatar
Q le 08/09/2020 à 18:13

lyon mag. Il est encore grand temps pour vous de changer de camp avant que l'apocalypse arrive le 3 novembre réfléchissez bien être collaborateur ou avec le peuple.wwg1wga

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.