La présidente du conseil de l'ordre des médecins du Rhône visée par une plainte

La présidente du conseil de l'ordre des médecins du Rhône visée par une plainte
photo d'illustration - Lyonmag.com

L'association France Lyme a porté plainte pour violation du secret médical, constitution illégale de fichiers à caractères médicaux et mise en danger délibérée.

Une plainte qui vise la présidente du Conseil de l'ordre des médecins du Rhône ainsi que six médecins conseil de la CPAM de la région.

France Lyme estime que des fichiers de malades ont été constitués pour mener des actions disciplinaires contre les médecins traitants de ces derniers. Parmi eux, le professeur Paul Trouillas, convoqué devant la chambre disciplinaire de l'ordre des médecins pour pratique médicale susceptible de relever de la dangerosité lors de sa prise en charge de patients atteints de la maladie de Lyme.

L'association dénonce une chasse aux sorcières.

10 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
magouille &co le 16/11/2020 à 20:34

Petits arrangements entre amis .... tout sera arrangé et étouffé.... la présidente continuera à toucher un salaire fictif sans problème...

Signaler Répondre

avatar
la roue tourne le 15/11/2020 à 21:30

Après avoir porté plainte contre des médecins sans raison valable maintenant la présidente sera ce que c est !!! Mais bon l ordre des médecins connaît du monde ...

Signaler Répondre

avatar
Pauvre France. le 14/11/2020 à 10:06
France défigurée a écrit le 13/11/2020 à 17h49

Je ne suis pas certain que le conseil de l'ordre des medecins soit totalement impartial et serein dans ses décisions....surtout depuis 3 ans.

Effectivement, le Pr Raoult en est une victime.

Signaler Répondre

avatar
Le monde merveilleux de la Science le 13/11/2020 à 20:25
Rigolons,ça fait du bien a écrit le 13/11/2020 à 15h20

1 copine à Raoult ? L'ordre des médecins est bien demandé en ce moment

C’est plutôt le contraire. Cela survient après que Peronne, soutien de Raoult, ait été écarté de la fédération française contre les maladies à tiques. Par ailleurs, Trouillas faisait ces jours-ci l’objet d’un article de LM, dans lequel il s’avérait être un défenseur de l’usage de l’hydroxychloroquine. Tout ce petit monde évolue dans la même galaxie et a des soucis avec les autorités médicales, de même qu’avec leurs confrères spécialistes. Dans le tas, seul Raoult peut se prévaloir des mêmes connaissances que ses détracteurs les plus sérieux sur la question du SARS-CoV-2. Les autres ne sont pas qualifiés.
Cette plainte ressemble donc plutôt à des représailles du camps adverse à celui que vous pointez. Ou alors, c’est une drôle de coïncidence...

A mon humble avis, un coup de comm motivé par la vengeance, et qui ne mènera sûrement à rien.

Signaler Répondre

avatar
France défigurée le 13/11/2020 à 17:49

Je ne suis pas certain que le conseil de l'ordre des medecins soit totalement impartial et serein dans ses décisions....surtout depuis 3 ans.

Signaler Répondre

avatar
Précisions le 13/11/2020 à 16:31

C'est dommage, maintenant pour être médecin reconnu, il faut avoir un avocat et des amis haut placés (surtout en politique...). Après comme dans tout il y a des brêles.

Signaler Répondre

avatar
Pr Raoult le 13/11/2020 à 15:54
Rigolons,ça fait du bien a écrit le 13/11/2020 à 15h20

1 copine à Raoult ? L'ordre des médecins est bien demandé en ce moment

Raoult c'est différent...il a nargué Micron et les lobbies pharmaceitiques avec son médicament trop efficace et trop bon marché...
Ca ne se fait pas, en république bananière.

Signaler Répondre

avatar
Rigolons,ça fait du bien le 13/11/2020 à 15:20

1 copine à Raoult ? L'ordre des médecins est bien demandé en ce moment

Signaler Répondre

avatar
Cosa medoca le 13/11/2020 à 15:18

avatar
AVocats le 13/11/2020 à 14:48

Les avocats sont de tres bons conseilleurs ...

Argent Argent Argent

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.