Covid-19 : un taux de positivité divisé par deux à Lyon

Covid-19 : un taux de positivité divisé par deux à Lyon
photo d'illustration - Lyonmag.com

Si les chiffres pourraient repartir à la hausse après les fêtes de fin d'années, les indicateurs de l'épidémie de Covid-19 sont plutôt stables ce mardi à Lyon.

Selon les HCL, 335 personnes sont actuellement hospitalisées pour cause de coronavirus, soit 12 patients supplémentaires en une semaine. Malgré tout, la pression continue de baisser dans les services de réanimation. Le taux d'occupation globale est passé de 90,8% à 87% cette semaine, dont 42,5% de patients Covid+.

Concernant les passages aux urgences liés à l'épidémie, ils sont passés sous la barre des 16% (15,90% contre 16,03% la semaine dernière). Les appels aux Samu pour des symptômes liés au coronavirus ont eux légèrement progressé pour atteindre les 7,3%, contre 6,8% il y a sept jours.

Enfin, sur les 10 050 tests réalisés, seuls 476 sont revenus positifs. Le taux de positivité a ainsi été divisé par deux, s'établissant à 4,7% cette semaine. Il était de 8% la semaine précédant Noël à Lyon.

15 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Dénominateur gonflé le 29/12/2020 à 20:58

Beaucoup asymptomatiques se font tester préventivement, avant de se retrouver en famille ou entre amis pour la soirée du 31.

J'en fais parti. Je m'en doutais un peu, mais je suis bien négatif !

Du coup, ça biaise évidement temporairement les statistiques. On y verra plus clair à partir de début janvier.

Signaler Répondre

avatar
Venividivinci le 29/12/2020 à 20:27
Q a écrit le 29/12/2020 à 13h29

Allez les blaireaux pro.covid. A vos claviers on attend vos commentaires en pleine dictature.

J en veux de la dictature ..juste pour que certains comprennent. ..

Signaler Répondre

avatar
Q le 29/12/2020 à 20:12
Q sans le I a écrit le 29/12/2020 à 13h47

Trump a été élu

Bientôt ne t'inquiète pas.

Signaler Répondre

avatar
Q le 29/12/2020 à 19:06
germain a écrit le 29/12/2020 à 16h29

Pinochet, Staline, Ceausescu, et consœur ça te parle. Avant de parler de dictature, tournes 7 fois ta langue dans ta bouche !!!

Et toi petit cerveau, tu a été la bas ?

Signaler Répondre

avatar
O'Blair le 29/12/2020 à 18:42
Q a écrit le 29/12/2020 à 13h29

Allez les blaireaux pro.covid. A vos claviers on attend vos commentaires en pleine dictature.

C'est pour nous faire croire que le covid n'est pas une invention et qu'on va peut-être en sortir. Mais dans une semaine la machine va s'emballer.

Signaler Répondre

avatar
Liberté chérie .... le 29/12/2020 à 17:28
germain a écrit le 29/12/2020 à 16h29

Pinochet, Staline, Ceausescu, et consœur ça te parle. Avant de parler de dictature, tournes 7 fois ta langue dans ta bouche !!!

Les pro covid ont la liberté de faire et de ne pas faire !Alors,petit Q avant de parler de dictature,va faire un tour ,soi en Chine,en Corée du nord,en Turquie etc etc .....Bon vent

Signaler Répondre

avatar
germain le 29/12/2020 à 16:29
Q a écrit le 29/12/2020 à 13h29

Allez les blaireaux pro.covid. A vos claviers on attend vos commentaires en pleine dictature.

Pinochet, Staline, Ceausescu, et consœur ça te parle. Avant de parler de dictature, tournes 7 fois ta langue dans ta bouche !!!

Signaler Répondre

avatar
pode le 29/12/2020 à 14:43
Sakura a écrit le 29/12/2020 à 14h02

Parce que les patientss ephad sont au contact de soignants qui peuvent les contaminer.

d'une part, vacciner les deux est plus prudent car, comme pour tout traitement, certains ne peuvent pas être vaccinés ou seront vaccinés mais ne développeront pas assez d'anticorps

d'autre part, la vaccination des soignants est bien prévue... tout de suite après... dès qu'il y aura assez de doses !

Signaler Répondre

avatar
switch le 29/12/2020 à 14:37

le jour de l an un jour comme un autre je vois pas ce qui y a a feter une annee difficile suivi d une autre qui s annonce pas bien mieux au moins pour le premier trimestre un peu d introspection et de discilpline ca ferai pas de mal a beaucoup

Signaler Répondre

avatar
paletuviers le 29/12/2020 à 14:10

Une explication très simple: les vacances scolaires.
Tout épidémiologiste vous le dirait, les vacances scolaires correspondent à une baisse des contaminations

Signaler Répondre

avatar
Sakura le 29/12/2020 à 14:02
lagazet a écrit le 29/12/2020 à 13h47

Que l ' on sache les pensionnaires de ehpads sont confinées ? Alors pourquoi les vacciner ? C'est le personnel qui devrait être dans l ' obligation de ce prêter à ce truc. ...

Parce que les patientss ephad sont au contact de soignants qui peuvent les contaminer.

Signaler Répondre

avatar
lagazet le 29/12/2020 à 13:47

Que l ' on sache les pensionnaires de ehpads sont confinées ? Alors pourquoi les vacciner ? C'est le personnel qui devrait être dans l ' obligation de ce prêter à ce truc. ...

Signaler Répondre

avatar
Q sans le I le 29/12/2020 à 13:47
Q a écrit le 29/12/2020 à 13h29

Allez les blaireaux pro.covid. A vos claviers on attend vos commentaires en pleine dictature.

Trump a été élu

Signaler Répondre

avatar
wait and see le 29/12/2020 à 13:30

mouai....attendons l effet kiss cool à venir des fetes de fin d annee....on verra bien si dans une 10aine de jours la situation est vraiment si stable que cela

Signaler Répondre

avatar
Q le 29/12/2020 à 13:29

Allez les blaireaux pro.covid. A vos claviers on attend vos commentaires en pleine dictature.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.