Diffamation : Mediapart traîné devant le tribunal de Lyon par l'ex-procureure du PNF

Diffamation : Mediapart traîné devant le tribunal de Lyon par l'ex-procureure du PNF
Photo d'illustration - LyonMag

Samedi, Mediapart annonçait que l'enquête visant l'ex-procureure du Parquet national financier Eliane Houlette avait été classée sans suite.

Et nos confrères de rappeler les faits initialement reprochés à l'intéressée, à savoir "violation du secret de l'instruction et trafic d'influence".

Pour avoir republié leur enquête, les journalistes de Mediapart se sont retrouvés dans le viseur d'Eliane Houlette. Elle leur a fait parvenir un droit de réponse dans lequel elle leur annonce avoir "engagé une action en diffamation" que le tribunal correctionnel de Lyon étudiera le 19 janvier.

"Le tribunal appréciera votre bonne ou mauvaise foi dans la rédaction de votre article mais ce qui m'importe, c'est que soit jugé la véracité ou le caractère diffamatoire des accusations que vous avez portées contre moi", conclut-elle.

8 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Mediaperte le 15/01/2021 à 07:59
G Soros a écrit le 14/01/2021 à 21h26

démonstration peu convaincante, peu étayer par des exemples. Copie à revoir.

Peu étayée et non "peu étayer" cher professeur....

Signaler Répondre

avatar
G Soros le 14/01/2021 à 21:26
Mediaperte a écrit le 14/01/2021 à 13h44

Vous n'avez toujours pas compris que tout ceci n'est qu'une belle comédie !
Mediapart appartient exactement à la même "élite" que le PNF... Les 2 partagent exactement le même but : détruire ce qu'il reste de l'état....
En l'espèce la seule différence entre les deux, semble être les moyens d'y parvenir....

démonstration peu convaincante, peu étayer par des exemples. Copie à revoir.

Signaler Répondre

avatar
Mediaperte le 14/01/2021 à 13:44
On a besoin de Mediapart a écrit le 14/01/2021 à 10h33

Les élites n'aiment pas les donneurs d'alertes. Courage à Mediapart. Ne lachez rien

Vous n'avez toujours pas compris que tout ceci n'est qu'une belle comédie !
Mediapart appartient exactement à la même "élite" que le PNF... Les 2 partagent exactement le même but : détruire ce qu'il reste de l'état....
En l'espèce la seule différence entre les deux, semble être les moyens d'y parvenir....

Signaler Répondre

avatar
CATHO le 14/01/2021 à 13:35

Cette femme socialo-communiste devrait finir en prison mais comment faire condamner cette femme haut placé et soutenue par Holland? meme chose pour le mur des cons, comment les faire condamner alors qu'ils sont soutenus par les magistrats. Comme dirait quelqu'un tous pourris.....

Signaler Répondre

avatar
Terminator...... le 14/01/2021 à 11:16
kikou a écrit le 14/01/2021 à 09h37

Ex-procureure ? Elle n'est donc plus procureure, donc titre incongru à son endroit . Cette femme se prend pour le nombril de la justice financière française, elle s'attaque au propre dogme de la justice en attaquant Médiapart pour une republication sur une enquête la concernant et qui n'avait pas été condamnée.

Nous avons la un aperçu du pourquoi du la laxisme judiciaire en ce, qui concerne la délinquance des cols blancs et du simple pékinois.... C est une justice gangrènee par la corruption ce que J ai toujours dit..

Signaler Répondre

avatar
On a besoin de Mediapart le 14/01/2021 à 10:33

Les élites n'aiment pas les donneurs d'alertes. Courage à Mediapart. Ne lachez rien

Signaler Répondre

avatar
kikou le 14/01/2021 à 09:37

Ex-procureure ? Elle n'est donc plus procureure, donc titre incongru à son endroit . Cette femme se prend pour le nombril de la justice financière française, elle s'attaque au propre dogme de la justice en attaquant Médiapart pour une republication sur une enquête la concernant et qui n'avait pas été condamnée.

Signaler Répondre

avatar
oui ouin le 14/01/2021 à 09:23

force à médiapart

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.