L’IEP de Lyon occupé ce lundi par des étudiants

L’IEP de Lyon occupé ce lundi par des étudiants
DR

Ils demandent la réouverture des établissements d’enseignement supérieur.

Depuis ce lundi matin 8h, une trentaine d’étudiants occupent deux salles de l’Institut d’études politiques de Lyon, situé avenue Berthelot dans le 7e arrondissement. Objectif : "prouver que nous pouvons respecter les consignes de sécurité et les consignes sanitaires".

"On occupe l’IEP parce que c’est notre école, mais c’est aussi au nom de tous les étudiants et de la précarité étudiante", explique Judith, une étudiante présente sur place. "On va essayer d’organiser demain des cours nous-mêmes, voire peut-être avec des enseignants", ajoute-t-elle.

Les étudiants vont rédiger ce lundi après-midi un manifeste afin de préciser les modalités du mouvement qui pourrait se poursuivre toute la semaine. Ils participeront également à la manifestation des enseignants ce mardi après-midi à 14h au départ de la place Guichard.

13 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
ESN le 26/01/2021 à 14:55
mon oeil a écrit le 25/01/2021 à 21h45

La précarité à sciences po!!! Les étudiants touchent 900€ par mois pour leurs faux frais !!!

Bonjour, mais de quoi parlez-vous ? Les étudiants de l’IEP/Sciences Po Lyon, comme tous les étudiants des universités de France, payent des frais d’inscription pour y étudier, mais ne sont en aucun cas rémunérés. Je suis bien placée pour le savoir: j’ai étudié pendant 5 ans à Sciences Po Lyon et j’ai dû travailler tous les étés et toute l’année en parallèle de mes études pour en financer une partie. Donc oui, la précarité est une réalité, même parmi les étudiants de Sciences Po! Stop aux fantasmes et aux commentaires véhiculant des mensonges.

Signaler Répondre

avatar
Le beurre et l’argent du beurre le 26/01/2021 à 02:20

Confinement strict de deux mois, fermeture des frontières, tests systématiques, isolement et accompagnement des cas positifs (2 semaines et non 1). Suivi drastique à la sortie du confinement (tests, isolement, reconfinement localisé). Sinon, on en sort pas avant un an MINIMUM.
Mais c’est plus facile de se regarder le nombril et de vouloir le beurre et l’argent du beurre. Ces étudiants ne sont pas très futés. Combien d’entre eux étaient alcoolisés sur les berges où serrés en terrasse cet automne, sous le regard bienveillant de la mairie ?

Signaler Répondre

avatar
mais bien sur le 25/01/2021 à 21:47

C est surtout faire la fête et picoler qui leur manque

Signaler Répondre

avatar
mon oeil le 25/01/2021 à 21:45

La précarité à sciences po!!! Les étudiants touchent 900€ par mois pour leurs faux frais !!!

Signaler Répondre

avatar
Lyane et Gérard le 25/01/2021 à 18:39

Cette action nous semble tout à fait justifiée. Les étudiants sont capables d'être responsables quant aux gestes barrières et tout comme les lycéens, des cours en présentiel après des mois d'isolement sont nécessaires à leur équilibre.

Signaler Répondre

avatar
assez le 25/01/2021 à 18:31

Ils doivent poursuivre sans débordement et être soutenus. Il n'est pas possible de continuer à accepter des mesures sans cesse contradictoires et dépourvues de tout bon sens qui n'ont pour seul but que de créer un nouveau modèle de société qui ne servira qu'à une minorité d'entre nous.

Signaler Répondre

avatar
Mal barré le 25/01/2021 à 18:29
lagazet a écrit le 25/01/2021 à 13h01

On en a tous marre de ces interdits, ils ont raison ..

Vous n'êtes que des inconscients pour 2 ou trois semaines de confinement à venir vous nous chier une pendule heureusement qu'il n'y a pas la guerre alors on serait mal barrés avec les pleureurs .....

Signaler Répondre

avatar
Evidence le 25/01/2021 à 14:05
bien d'accord ! a écrit le 25/01/2021 à 13h55

je suis bien d'accord, tant que les gens n'accepteront pas les mesures de protection, l'épidémie continuera !

Faire du stop and go n a jamais tué le virus....qui est prêt à se confiner des années en croisant les doigts pour que la covd disparaisse..vous?.....pas moi!!!

Signaler Répondre

avatar
bien d'accord ! le 25/01/2021 à 13:55
Pas de solution a écrit le 25/01/2021 à 13h11

Ils ont raison de se battre. Tous les reportages à la télévision nous préparent à accepter un reconfinement. Le gouvernement ne gouverne qu'avec les sondages : tant que les gens accepteront et souhaiteront des mesures restrictives, le gouvernement continuera.

je suis bien d'accord, tant que les gens n'accepteront pas les mesures de protection, l'épidémie continuera !

Signaler Répondre

avatar
Pas de solution le 25/01/2021 à 13:11

Ils ont raison de se battre. Tous les reportages à la télévision nous préparent à accepter un reconfinement. Le gouvernement ne gouverne qu'avec les sondages : tant que les gens accepteront et souhaiteront des mesures restrictives, le gouvernement continuera.

Signaler Répondre

avatar
Sciences Pommes le 25/01/2021 à 13:05

"c’est aussi au nom de tous les étudiants et de la précarité étudiante",

merci pour ce moment de rire !

"pour la planète" aussi, non ?

Signaler Répondre

avatar
Stop le 25/01/2021 à 13:04

Il faut ces actions pour toute les activités..il y va de l urgence economique

Signaler Répondre

avatar
lagazet le 25/01/2021 à 13:01

On en a tous marre de ces interdits, ils ont raison ..

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.