Un routier vénissian arrêté sur l'autoroute avec 2,6g d'alcool et condamné 

Un routier vénissian arrêté sur l'autoroute avec 2,6g d'alcool et condamné 
Photo d'illustration- LyonMag

Il a été interpellé en Savoie.  

Le routier a été repéré sur l'A41 mardi dernier par un autre chauffeur de poids-lourd. L'homme originaire de Vénissieux roulait dangereusement et zigzaguait sur l'autoroute, rapporte Le Progrès.

Celui qui le suivait a alors décidé d'appeler les gendarmes et de suivre le chauffeur qui s'est arrêté sur une aire de repos un peu plus loin pour une "pause toilettes". Mais le routier s'est garé en plein milieu du parking et a uriné juste devant son camion en titubant.

Il remonte ensuite dans son camion et l'autre routier décide de le suivre pour le raisonner. Mais l'homme ivre était décidé à reprendre la route.
Les gendarmes ont alors pris le relais et lui ont demandé de s'arrêter sur la prochaine aire de repos. Le chauffeur s'est directement arrêté sur la bande d'arrêt d'urgence, enjambant la barrière de sécurité, avant de prendre la fuite.

Les forces de l'ordre l'ont finalement facilement interpellé. Il a été transporté ensuite à l'hôpital. Les résultats ont révélé qu'il avait 2,64g d'alcool par litre de sang.

Passé au tribunal de Chambéry ce jeudi en comparution immédiate, le Vénissian de 44 ans a reconnu les faits. Il a été condamné à deux ans de prison, dont un an ferme. Son permis a également été annulé.

9 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Grand savant le 09/02/2021 à 04:47
Monster a écrit le 06/02/2021 à 08h56

"Drogue" ne veux pas dire illégal, les médicaments sont des drogues légales.
Encore un qui utilise des mots sans en connaître la signification

Encore un qui prend tout au premier... degré !
L’ironie, c’est un truc qui vous est totalement étranger, n’est-ce pas ?

Signaler Répondre

avatar
Désabusé... le 06/02/2021 à 18:55

Le type a donc laissé son camion sur la bande d'arrêt d'urgence, et a fui à pied...
Comme si la gendarmerie n'allait pas remonter jusqu'à son employeur - jusqu'à lui - avec l'immatriculation du camion.

Allez faire un constat avec un abruti pareil... alcoolisé en plus...

Vivement que les écolos nous mettent tous en trottinettes électriques et en vélos cargos... Ca le fera déssouler, le gros, de pédaler avec ses 40 tonnes sur son vélo :)

Signaler Répondre

avatar
Monster le 06/02/2021 à 08:56
CQFD. a écrit le 05/02/2021 à 11h53

Mais non l'alcool n'est pas une drogue puisque c'est légale !!!

"Drogue" ne veux pas dire illégal, les médicaments sont des drogues légales.
Encore un qui utilise des mots sans en connaître la signification

Signaler Répondre

avatar
kikou le 06/02/2021 à 05:30

Encore un conducteur de poids lourd qui n'a rien compris, et je ne m'étonne plus de voir un camion renversé. Certains ont tendance à se méprendre sur la conduite à tenir, en état alcoolique, c'est le conducteur qui doit se coucher et non pas coucher le camion.

Signaler Répondre

avatar
Toutoune le 05/02/2021 à 23:12
Hey ! a écrit le 05/02/2021 à 20h34

Bravo et félicitations au chauffeur routier qui a pris la décision de denoncer ce genre de comportement ...

Même avis

Signaler Répondre

avatar
Hey ! le 05/02/2021 à 20:34

Bravo et félicitations au chauffeur routier qui a pris la décision de denoncer ce genre de comportement ...

Signaler Répondre

avatar
Corsica69 le 05/02/2021 à 13:14

Il va rouler bourré et sans permis

Signaler Répondre

avatar
CQFD. le 05/02/2021 à 11:53

Mais non l'alcool n'est pas une drogue puisque c'est légale !!!

Signaler Répondre

avatar
Terminator le 05/02/2021 à 11:37

Heureusement pour tout le monde qu un autre routier consciencieux fait le nécessaire pour arrêter ce tueur sous alcool car je vous dis pas la suite.... Chapeau à ce chauffeur routier qui mérite l àdage (. LES routiers sont sympa )
Célèbre émission pour les puristes.......

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.