Jeune passé à tabac en marge d'une manifestation à Lyon : le procès se tient ce mardi

Jeune passé à tabac en marge d'une manifestation à Lyon : le procès se tient ce mardi
La victime peu après le passage à tabac - DR RT

Prévue décembre dernier, l'audience avait été renvoyée car le tribunal judiciaire était surchargé.

C'est donc ce mardi que la justice étudiera le dossier d'Arthur Naciri. Ce jeune de 23 ans avait été passé à tabac par deux policiers, alors qu'il ne participait pas à la manifestation contre la réforme des retraites le 10 décembre 2019 sur la place Bellecour. La victime dit avoir été soudainement attrapée par les forces de l'ordre, plaquée au sol et rouée de coups au visage.

Arthur Naciri avait perdu neuf dents. Il avait alors subi plusieurs opérations, pour un total de 25 000 euros, dont seulement 30% ont été pris en charge. A la sortie de l'audience en décembre dernier, la victime regrettait d'ailleurs que "ce renvoi retarde encore les soins".

1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
Logique le 23/02/2021 à 07:40

Un procès ? Dans quel but on connaît déjà la suite relaxe pour les policier et l'état donc nous impôt vont remboursé les soins et lui donnez une petite pièce pour qu'il se croit vainqueur

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.