Lyon : il menace de "couper la tête aux tapins" après avoir dégradé le fourgon de prostituées

Lyon : il menace de "couper la tête aux tapins" après avoir dégradé le fourgon de prostituées
Photo d'illustration - LyonMag

Deux hommes ont été interpellés dimanche en flagrant délit.

Ils venaient de dégrader le fourgon de trois prostituées stationné rue de Gerland dans le 7e arrondissement. L’une d’entre elles avait notamment été agressée.

Au cours de sa garde à vue, un des individus menaçait de "couper la tête aux tapins". Il s’en prenait également à un policier assurant vouloir "calibrer entre ses deux yeux". Le jeune homme d’une vingtaine d’années, originaire de Saint-Priest, reconnaissait ensuite les dégradations mais niait les menaces proférées un peu plus tôt. Il a finalement été condamné en comparution immédiate à 12 mois d’emprisonnement dont 4 avec sursis avant d’être écroué.

Le second jeune homme a nié avoir été témoin des violences. Il a été laissé libre avec un rappel à la loi.

19 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
El Mero Mero le 25/02/2021 à 13:18

L 'autre jour qd je suis passé à la plaine des jeux, j'ai vu les policiers qui jouaient au foot avec les prostituées, surement une directive de Mr Darmanin, je sais pas si c 'est pour la cohèsion sociale ou si c'était pour les entrainer ... mais bon, il faut retisser des liens c'est important,,

Signaler Répondre

avatar
Malika le 25/02/2021 à 12:52

On nous a rebattus les oreilles avec la distanciation physique et la fermeture des commerces non essentiels ! Il faut croire que sous le label « service à la personne » ça passe.... en dehors de ces contradictions ce qui me choque c’est que très souvent se sont des réseaux de prostitutions qui exploitent ces femmes et en toute impunité ! Pire que tout qu’elles puissent subir insultes, violences, jugement de valeurs et jugement moral, cette société visant à protéger les profiteurs et déshumanisant ces femmes est d’une hypocrisie sans nom ! Ras le bol de cette violence gratuite et très souvent impunie

Signaler Répondre

avatar
c'est doux c'est bon... Doucet c'est bon le 25/02/2021 à 12:46

Je pense qu'avec les formations à la communication non-violente qui va être dispensée aux policiers municipaux ce genre de petites incivilités va disparaître.

Signaler Répondre

avatar
El Mero Mero le 25/02/2021 à 11:46

Les restaurants, discothèques, casino, bar etc sont fermés pour cause de COVID, et pendant ce temps-là les camionnettes stationnent et ces fameux tapins sans papiers vecteurs de maladies sont apparemment autorisés à exercer, et en plus sous protection policière, alors qu'elles ne paient pas d'impôts,
Suis je le seul à trouver cette situation paradoxale ?

La police devrait faire en sorte que ces camionnettes disparaissent et mettre des amendes le cas échéant, il n' y a pas que le bon français qui doit prendre des amendes alors qu'il est en règle dans son pays, mais aussi ces gens-là non ?
L'agression est scandaleuse également mais elles ne respectent aucune règles donc je ne les plaints pas,

Signaler Répondre

avatar
Point de vue le 25/02/2021 à 08:22
Abraracourcix a écrit le 24/02/2021 à 23h22

La réouverture des maisons de charmes, avec protection : sanitaire, infirmière, et vigiles.
Un véritable lieu de travail pour des prostitués qui payent des impôts et méritent une convention collective, un chsct, de la considération et surtout la protection.

Il est évident que ces camionnettes ne permettent aucune hygiène, ni pour la prestataire ni le client. Laquelle avec ses multiples clients, multiplie les risques (agressions ou maladies, et mst/ist si les rapports ne sont pas protégés à 100%). Et multiplie les risques de contaminer le client (je pense en particulier au covid très contagieux). Situation précaire, femmes soumises aux réseaux, insécurité aussi pour le client qui se rend dans ces lieux.
Mais une certaine Marthe Richard a considéré que c'était mieux qu'une maison close avec hygiène et sécurité...

Signaler Répondre

avatar
Abraracourcix le 24/02/2021 à 23:22

La réouverture des maisons de charmes, avec protection : sanitaire, infirmière, et vigiles.
Un véritable lieu de travail pour des prostitués qui payent des impôts et méritent une convention collective, un chsct, de la considération et surtout la protection.

Signaler Répondre

avatar
Bp le 24/02/2021 à 21:59
sijavaisujauraipasvenuvoirdiegodelavegaetniquererdogane a écrit le 24/02/2021 à 16h39

si les socialos étaient au pouvoir on ne peut s en prendre qu' a nous qui les avons élus ................

On s'étonne que des gamins de 13 ans en tue d'autres...ils ne risquent rien

Signaler Répondre

avatar
Justice laxiste le 24/02/2021 à 17:29

Toujours du sursis ; et les délinquants recommenceront de plus belle .Vive notre justice laxiste

Signaler Répondre

avatar
sijavaisujauraipasvenuvoirdiegodelavegaetniquererdogane le 24/02/2021 à 16:39
Une fois encore !!! a écrit le 24/02/2021 à 15h49

Une fois encore la macronie se distingue !!!

Un de ces deux individus, menace de mort des prostituées et un policier et ne restera que quelques semaines au trou !!
Je parle de quelques semaines car, grâce aux socialistes lorsqu'ils étaient au pouvoir, on fait des lois qui permettent aux condamnés de moins de deux ans, d'avoir des peines aménagées pour ne pas être incarcérer !!

Avant de voter pour les socialistes et autres islamogauchistes en juin prochain, réfléchissez aux conséquences de votre vote, si un jour vous seriez victime de la racaille ainsi protégée !

La France est devenue une poubelle, régit par le caïds.
Dans ces conditions et constat, mesdames et messieurs des forces de l'ordre, comment faites-vous pour continuer de remplir vos missions ??

Vous avez toute mon admiration, et soutient.

si les socialos étaient au pouvoir on ne peut s en prendre qu' a nous qui les avons élus ................

Signaler Répondre

avatar
Une fois encore !!! le 24/02/2021 à 15:49

Une fois encore la macronie se distingue !!!

Un de ces deux individus, menace de mort des prostituées et un policier et ne restera que quelques semaines au trou !!
Je parle de quelques semaines car, grâce aux socialistes lorsqu'ils étaient au pouvoir, on fait des lois qui permettent aux condamnés de moins de deux ans, d'avoir des peines aménagées pour ne pas être incarcérer !!

Avant de voter pour les socialistes et autres islamogauchistes en juin prochain, réfléchissez aux conséquences de votre vote, si un jour vous seriez victime de la racaille ainsi protégée !

La France est devenue une poubelle, régit par le caïds.
Dans ces conditions et constat, mesdames et messieurs des forces de l'ordre, comment faites-vous pour continuer de remplir vos missions ??

Vous avez toute mon admiration, et soutient.

Signaler Répondre

avatar
Nono 07 le 24/02/2021 à 13:48

J'avais compris " couper la tête aux lapins" vu qu'on parle des menus sans viande, c'est un peu embrouillé tout ça !!! Mais non, ils voulaient s'en prendre aux lapines qui font le lapin, hein ?!? Euh, tapin, voilà j'y arrive !!!

Signaler Répondre

avatar
mamipouzo le 24/02/2021 à 13:28

Un refoulé dangereux.

Signaler Répondre

avatar
Coeurdelyon le 24/02/2021 à 13:04

Va pas être déçu , en prison avec d'autres détenus , qui peuvent être le cas échéant des "macs" de ces prostituées !!! Ça craint pour lui .

Signaler Répondre

avatar
anti glandos le 24/02/2021 à 12:39
Précisions a écrit le 24/02/2021 à 11h28

Un barjot parmi tant d'autres.
Ça pullule en ce moment d'ailleurs.
Bientôt ça va être des abrutis qui font des nids de poule dans les pistes cyclables parce qu'ils n'aiment pas les pastèques... Faisant un peu de vélo je crois qu'ils ont d'ailleurs commencé.

Le covid semble t'avoir détruit l'esprit,personne n'a rien à foutre des glados bobos en vélo

Signaler Répondre

avatar
Liberté lol égalité lol fraternité lol le 24/02/2021 à 12:11

C'est vrai qu'avec leurs camionettes garées sur l'espace publique, leurs emplois non taxés et non imposés, et leur métier bon à propager les MST voir plus, tout ca en toute légalité puisque seul le client est hors la loi, ya de quoi être "un peu" aigri

Signaler Répondre

avatar
Mr Gascon??? le 24/02/2021 à 11:54

A cette magnifique ville de Saint Priest

Signaler Répondre

avatar
Prout le 24/02/2021 à 11:50

Un imbécile de plus.

Signaler Répondre

avatar
Précisions le 24/02/2021 à 11:28

Un barjot parmi tant d'autres.
Ça pullule en ce moment d'ailleurs.
Bientôt ça va être des abrutis qui font des nids de poule dans les pistes cyclables parce qu'ils n'aiment pas les pastèques... Faisant un peu de vélo je crois qu'ils ont d'ailleurs commencé.

Signaler Répondre

avatar
Pauvre France. le 24/02/2021 à 11:18

Bien, la violence sous toutes ses formes doit être sévèrement punie.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.