Un réseau d’escroquerie au chômage partiel démantelé par la PJ de Lyon

Un réseau d’escroquerie au chômage partiel démantelé par la PJ de Lyon

Cinq personnes ont été interpellées.

C’est un vaste réseau d’escroquerie au chômage partiel qui vient d’être démantelé ; le préjudice pour l’Etat est d’ailleurs estimé à 2,4 millions d’euros.

Tout commence l’été dernier lorsque la PJ de Lyon est chargée d’enquêter sur une « suspicion d’escroquerie en bande organisée » dans une entreprise de la Loire spécialisée dans la location de véhicules. Cette dernière a perçu 400 000 euros d’indemnisation au chômage partiel après avoir fait une déclaration pour 49 salariés touchant chaque mois 4 000 euros. Seulement il s’agit d’une société fictive qui n’emploie aucun salarié.

Les investigations mènent ensuite à des mouvements bancaires concernant sept autres sociétés fictives qui ont également touchées des indemnités. Selon l’AFP, 1,4 million d’euros ont été saisis sur les 2,4 millions d’euros touchés.

Cinq personnes ont été arrêtées ; trois d’entre elles seront déférées ce jeudi à Lyon.

X
8 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Track Bastard le 26/02/2021 à 13:54
Oups a écrit le 25/02/2021 à 15h49

Bravo pour la PJ.
Les protagonistes sont tous Français et ont une double nationalité. Cela clouera le bec de certain commentaire haineux.
Le trafic est de grande ampleur, il y a plusieurs sociétés et plusieurs compte bancaires en jeu, des virements ont été opéré en destination de la Chine.
Sur le préjudice subit par l'état de 2.4 millions d'euros, une bonne partie de la somme ne sera jamais retrouvé.
La tête pensante n'a pas été appréhendé (peut-être qu'il réside à l'étranger ?).

https://france3-regions.francetvinfo.fr/auvergne-rhone-alpes/covid-19-la-police-judiciaire-de-lyon-demantele-un-reseau-d-escroquerie-au-chomage-partiel-dans-le-sud-est-1972012.html

La tête du réseau a été arrêté en Italie il s'agit de Samuel Benatal, un habitué des arnaques ...

Signaler Répondre

avatar
Oups le 25/02/2021 à 15:49

Bravo pour la PJ.
Les protagonistes sont tous Français et ont une double nationalité. Cela clouera le bec de certain commentaire haineux.
Le trafic est de grande ampleur, il y a plusieurs sociétés et plusieurs compte bancaires en jeu, des virements ont été opéré en destination de la Chine.
Sur le préjudice subit par l'état de 2.4 millions d'euros, une bonne partie de la somme ne sera jamais retrouvé.
La tête pensante n'a pas été appréhendé (peut-être qu'il réside à l'étranger ?).

https://france3-regions.francetvinfo.fr/auvergne-rhone-alpes/covid-19-la-police-judiciaire-de-lyon-demantele-un-reseau-d-escroquerie-au-chomage-partiel-dans-le-sud-est-1972012.html

Signaler Répondre

avatar
vrailyonnais le 25/02/2021 à 10:07

contribuables, vous savez où vont une partie de vos impôts !

Signaler Répondre

avatar
ilias le 25/02/2021 à 10:04

des mouvements bancaires !

Et vers qu'elle destination précisément? car il manque 1M€ et je ne pense pas qu'il puisse en récupérer un morceau.

Signaler Répondre

avatar
tuctuc le 25/02/2021 à 09:56

Ils ont profité du chaos administratif de Bercy , empétré dans une " usine à gaz " de paperasses , de circulaires , dont personne n'y comprend rien !! .... Sérieusement , monter une entreprise fictive avec des employés fictifs et toucher du fric de Bercy , sans que personne ne s'en aperçoive , il n'y a qu'en France qu'on peut faire ça !!! On est les champions du monde du mille feuilles administratif avec des milliers de fonctionnaires qui brassent de la paperasse et le nez collé sur leur ordinateur , dans des bureaux , sans jamais bouger leur cul pour vérifier concrètement sur place ( c'est le cas pour les allocations familiales , on déclare 6 gamins et on en a qu'un ; les indemnités de chomage , on déclare étre sans emploi et on bosse "au noir ", on se déclare étre en longue maladie et on bosse "au noir " )

Signaler Répondre

avatar
Pilou69 le 25/02/2021 à 09:08

Qui sont ces 5 personnes ?

Signaler Répondre

avatar
Ah le 25/02/2021 à 08:26

La France à un incroyable talent. Champion du monde

Signaler Répondre

avatar
flics bus le 25/02/2021 à 07:59

Et sur l 'affaire Noury , où en est l 'enquête ? Après , allez vous étonner de voir des gueux bidouiller , quand ceux qui devraient montrer l 'exemple , ne le montrent pas et deviennent même Minister of Police !!!!!
Les politicards sont les premiers à magouiller ; plus des 3/4 ont des dossiers sur eux de fraudes en tout genre , donc ......

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.