Menu sans viande dans les cantines à Lyon : un référé suspension déposé vendredi

Menu sans viande dans les cantines à Lyon : un référé suspension déposé vendredi

La polémique continue.

Après une série de réactions politiques dans tous les sens ces derniers jours, notamment du président Emmanuel Macron, ce sont les parents d’élèves qui entrent dans la danse.

Plusieurs d’entre eux ont décidé de contester le menu sans viande imposé par la municipalité lyonnaise dans les cantines, et dont l’objectif est de faciliter l’application du nouveau protocole sanitaires dans les écoles.

Ce référé-suspension sera déposé ce vendredi après-midi devant le tribunal administratif de Lyon par les deux avocates des parents d’élèves mais également de la FDSEA (Fédération Départementale des Syndicats Exploitants Agricole), qui avait notamment fait part de sa colère contre la mesure lundi lors d’une manifestation à proximité de l’Hôtel de Ville.

X
17 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Jolie Môme le 01/03/2021 à 08:48
1936 a écrit le 25/02/2021 à 13h19

ce qui serait marrant ce serait que les parents gagnent et que la mairie soit contrainte de remettre le choix des menus... du coup, certaines cantines devraient refuser des enfants faute de temps pour faire manger tout le monde et les enfants retourneraient manger chez eux !

Mangé de la viande prend plus de temps pour vous ?
Que de manger du poisson ?
Vous avez des enfants ?
Vous avez déjà vu un enfant qui n'aime pas le poisson et qui cherche les arretes de poison ?
idem pour la viande , l'enfant qui n'aime pas la viande passera autant de temps que devant son poisson .
Donc il faut de la viande de qualité et du poisson de qualité !
Le problème , c'est que nous avons un maire de Lyon qui a un bouquet de persil entre les oreilles !
il fait de la politique écologique , pensant avoir un grand destin a accomplir pour la France !
Cordialement à vous. J.M

Signaler Répondre

avatar
Abdullah le 26/02/2021 à 15:33
annimadi a écrit le 25/02/2021 à 13h45

Et sans les agriculteurs ... Vous mangeriez quoi ....

Des kebabs frangins ,des kebabs, c’est l’Avenir de la population française.

Signaler Répondre

avatar
Adios76 le 25/02/2021 à 18:44

Un steack de tofu c'est du steack, non ?

Signaler Répondre

avatar
Azer69 le 25/02/2021 à 18:26

ça y est , le tribunal administratif est lancé . Un role qu il adore surtout pour des sujets comme celui ci.
J ai hate ....

Signaler Répondre

avatar
Ma le 25/02/2021 à 17:19
annimadi a écrit le 25/02/2021 à 13h45

Et sans les agriculteurs ... Vous mangeriez quoi ....

Du foin, ah non même pas c'est encore ses pollueurs qu'il déteste tant qui le produisent.

Signaler Répondre

avatar
Nadir le 25/02/2021 à 17:08

Deux idéologies qui s’affrontent et se mettront dessus sûrement dans quelques années dans une guerre civile inévitable,malheureusement. Quand les français ne se supportent plus et vivent dans leur communauté .quand l’état a démissionné et que ses représentants sont incapables d’assurer la sécurité des citoyens. Alors commence des violences et des violences qui finiront en affrontements final .

Signaler Répondre

avatar
depuis quand le 25/02/2021 à 15:55
Alain697 a écrit le 25/02/2021 à 14h49

C'est bizarre, on ne parle jamais du fait que les parents d'élèves sont d'accords, ce sont quand mêmes eux les premiers concernés (après les enfants) donc où est le problème ?

Source France Inter:
Pourtant, Grégory Doucet appuie sa décision sur des questionnaires envoyés aux parents d’élèves, consultés sur les choix culinaires. Près d’une famille sur deux ne souhaitait pas de viande.

Merci de nous dire quand la mairie a consulté les parents d'élèves
Pour mémoire l'information est sortie en milieu de semaine dernière dans la presse avant que la mairie informe les conseillers d'arrondissement.
La semaine passée si j'ai bonne mémoire on était en vacances donc par quel moyen la mairie a t'elle communiqué avec tous les parents d'élèves concernés ?
S'il s'agit d'un questionnaire visant à introduire un repas sans viande pourquoi pas mais je doute fort que la consultation indiquait tous les repas sans viande

Signaler Répondre

avatar
Alain697 le 25/02/2021 à 14:49

C'est bizarre, on ne parle jamais du fait que les parents d'élèves sont d'accords, ce sont quand mêmes eux les premiers concernés (après les enfants) donc où est le problème ?

Source France Inter:
Pourtant, Grégory Doucet appuie sa décision sur des questionnaires envoyés aux parents d’élèves, consultés sur les choix culinaires. Près d’une famille sur deux ne souhaitait pas de viande.

Signaler Répondre

avatar
Raciste le 25/02/2021 à 14:47
jogart a écrit le 25/02/2021 à 14h17

Mesures sanitaires, écologie contre l'élevage ou aide aux familles démunies , qui paient moins d'un euro le repas et qui, pour l'essentiel demandent depuis fort longtemps des menus "halal"'?

Vous avez le droit d'être raciste.
C'est moche, mais vous en avez le droit.

En revanche, cette manie que vous avez de TOUT rapporter à "c'est à faute des musulmans"... c'est stupide et ici complètement hors de propos.

Signaler Répondre

avatar
Bio et local, c'est l'idéal ! le 25/02/2021 à 14:45
annimadi a écrit le 25/02/2021 à 13h45

Et sans les agriculteurs ... Vous mangeriez quoi ....

Les agriculteurs qui me nourrissent, je les choisis avec attention.
Avec autant d'attention que ce qu'ils mettent à développer une agriculture biologique paysanne et locale.

Mais mon argent ne va pas dans les poches des agriculteurs de la FNSEA ; )

Signaler Répondre

avatar
jogart le 25/02/2021 à 14:17

Mesures sanitaires, écologie contre l'élevage ou aide aux familles démunies , qui paient moins d'un euro le repas et qui, pour l'essentiel demandent depuis fort longtemps des menus "halal"'?

Signaler Répondre

avatar
lugdunum34 le 25/02/2021 à 13:59

Jupiter met son grain de sel dans l'assiette ! Lui qui nous a dit : «Il n'y a pas de culture française. Il y a une culture en France. Elle est diverse».

Signaler Répondre

avatar
annimadi le 25/02/2021 à 13:45
Forza EELV a écrit le 25/02/2021 à 12h28

Marre de ces machistes pollueurs que sont les agriculteurs !
Et vive France Inter, radio impartiale de service public, qui a raison sur tout depuis 50 ans !

Et sans les agriculteurs ... Vous mangeriez quoi ....

Signaler Répondre

avatar
1936 le 25/02/2021 à 13:19

ce qui serait marrant ce serait que les parents gagnent et que la mairie soit contrainte de remettre le choix des menus... du coup, certaines cantines devraient refuser des enfants faute de temps pour faire manger tout le monde et les enfants retourneraient manger chez eux !

Signaler Répondre

avatar
Forza EELV le 25/02/2021 à 12:28
Vive la démocratie a écrit le 25/02/2021 à 10h57

C'est bien que chacun puisse s'exprimer dans une démocratie. Et s'il existe des recours possibles devant la justice c'est une bonne chose qu'ils soient mobilisés.

Ce qui ne m'empêche pas de penser que c'est un combat rétrograde, mené pour de mauvaises raisons.

Les parents d'élèves en question peuvent être fiers de s'associer au pire lobby agricole : pro-glyphosate, pro-pesticides, pro-OGM, défenseur acharné de l'agriculture intensive et de l'élevage industriel, vent debout contre toute mesure de protection de l'environnement...

Pour ce qui est du fond de cette soi-disant polémique, l'édito politique de France Inter d'hier mercredi 24 explique bien à quel point nous sommes là face à de la politique au ras des pâquerettes : https://www.franceinter.fr/emissions/l-edito-politique/l-edito-politique-24-fevrier-2021

Marre de ces machistes pollueurs que sont les agriculteurs !
Et vive France Inter, radio impartiale de service public, qui a raison sur tout depuis 50 ans !

Signaler Répondre

avatar
Vive la démocratie le 25/02/2021 à 10:57

C'est bien que chacun puisse s'exprimer dans une démocratie. Et s'il existe des recours possibles devant la justice c'est une bonne chose qu'ils soient mobilisés.

Ce qui ne m'empêche pas de penser que c'est un combat rétrograde, mené pour de mauvaises raisons.

Les parents d'élèves en question peuvent être fiers de s'associer au pire lobby agricole : pro-glyphosate, pro-pesticides, pro-OGM, défenseur acharné de l'agriculture intensive et de l'élevage industriel, vent debout contre toute mesure de protection de l'environnement...

Pour ce qui est du fond de cette soi-disant polémique, l'édito politique de France Inter d'hier mercredi 24 explique bien à quel point nous sommes là face à de la politique au ras des pâquerettes : https://www.franceinter.fr/emissions/l-edito-politique/l-edito-politique-24-fevrier-2021

Signaler Répondre

avatar
Il disait..... le 25/02/2021 à 10:35

"Je pense que les parents ont bien compris..."

Manifestement, non. ^^

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.