Lyon : trois nouvelles espèces d'arbres sur le quai Sarrail pour remplacer les platanes malades

Lyon : trois nouvelles espèces d'arbres sur le quai Sarrail pour remplacer les platanes malades
Pierre Athanaze ce vendredi- LyonMag

C'est une volonté écologiste : augmenter la couverture végétale dans la Métropole de Lyon.

Ce vendredi matin, Pierre Athanaze, vice-président président à la Métropole en charge de l'Environnement, présentait les nouvelles espèces d'arbres plantés il y a quinze jours quai Sarrail dans le 6e arrondissement de Lyon.

Au total, 19 nouveaux arbres ont pris place pour remplacer les platanes malades qui avaient dû être arrachés à cause d'une maladie appelée le "chancre coloré". La replantation de platanes étant interdite sur les sites contaminés, la Métropole a fait le choix de trois autres espèces : le chêne à feuilles de Châtaignier, le Micocoulier de Provence et le Zelkova du Japon. "Nous avons fait le choix d'espèces exotiques pour qu'ils puissent résister aux changements climatiques. Nous sommes en bord du Rhône, il y a du vent et le temps est de plus en plus sec. Ils pourront ainsi résister aux changements climatiques", explique Pierre Athanaze.

Ils ont été plantés de manière aléatoire, mais sans mettre plus de deux arbres de la même espèce l'un à côté de l'autre, "car la maladie se propage par les racines d'arbres de la même espèce, donc nous n'avons pas voulu refaire la même erreur pour ne pas avoir à les arracher dans les prochaines années si des maladies venaient à revenir", ajoute-t-il.

L'élu assure que d'ici quatre ou cinq ans, les arbres auront atteint "une taille raisonnable" pour apporter de la fraîcheur aux riverains et aux promeneurs.

De nouvelles plantations pourraient arriver sur les berges du Rhône dans le mandat pour combler les manques.

B.B.
 

X
8 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
GI0REIL le 07/04/2021 à 14:00

C'est plus du marketing éléctoral...

Signaler Répondre

avatar
Kesskidi le 03/04/2021 à 19:18

Bien bien, ça se passe partout de cette manière lorsqu'il faut remplacer des arbres, rien d'extraordinaire ... sauf quand même que les arbres seront plantés sans plan initial ... au libre arbitre du planteur ! étonnant quand même, tout bon paysagiste fait un plan pour concrétiser ce que donnera la plantation dans son ensemble ! Mais décidément avec EELV tout n'est que brouillon !!!

Signaler Répondre

avatar
kikou le 03/04/2021 à 11:47

Le titre est croquignolesque. Augmentation de la couverture végétale alors que les écolos ne remplacent que les arbres abattus .... une interprétation mensongère .

Signaler Répondre

avatar
Jolie Môme le 03/04/2021 à 08:32
Pigé a écrit le 02/04/2021 à 19h03

Le micocoulier est un bon choix : il s'étend en largeur et fournit un ombrage appréciable avec ses petites feuilles.
En tous cas, oui il faut varier les espèces, cesser ces alignements monovariétaux décimés en cas de maladies.

Vous qui semblez bien connaître le sujet pouvez me dire la raison pour laquelle tous les arbres plantés place François Mitterrand a confluence ont été arrachés suite la fermeture du cours Charlemagne pour le rendre piéton !
Est-ce bien écolo ? J.M

Signaler Répondre

avatar
Précisions le 02/04/2021 à 22:45

En dehors des espaces verts, les pastèques ne savent rien faire d'autre.
Qu'on leur laisse les espaces verts à gérer, mais pitié donnez de vrais dirigeants à nos villes qu'ils s'occupent de tout le reste !

Signaler Répondre

avatar
fn69 le 02/04/2021 à 21:47

monsieurs atahanze habiter feyzin comme moi faite le menage abord a feyzin sur la securite routiere est raffinnerie de feyzin arrete de nous planter des arbre bientot en aura des cerisiers

Signaler Répondre

avatar
Base-Hare69 le 02/04/2021 à 19:35

D'accord avec le changement de 'feuillus'. Reste à savoir si la Métropole aura à coeur de nettoyer les feuilles mortes à l'automne avant les langueurs monotones des trottoirs sous le pas 'glissant' des piétons dans la bruine matinale de Lyon.

Signaler Répondre

avatar
Pigé le 02/04/2021 à 19:03

Le micocoulier est un bon choix : il s'étend en largeur et fournit un ombrage appréciable avec ses petites feuilles.
En tous cas, oui il faut varier les espèces, cesser ces alignements monovariétaux décimés en cas de maladies.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.