Manifestation du 1er mai à Lyon : les syndicats appellent à "changer de cap"

Manifestation du 1er mai à Lyon : les syndicats appellent à "changer de cap"
Photo d'archives - LyonMag

Comme chaque 1er mai, et ce malgré la crise sanitaire, de nombreux syndicats appellent à se mobiliser ce samedi à Lyon.

Les manifestants doivent se retrouver en milieu de matinée place Jean-Macé.
L’intersyndicale du Rhône (CGT, FSU, Solidaires, CNT, CNT-SO et UNEF) appelle à se mobiliser ce samedi 1er mai à l’occasion de la fête du Travail, "un an après le premier épisode de confinement".

"La situation des hôpitaux est toujours aussi critique. […] Dans les entreprises, la situation pour les salariés est catastrophique. Le gouvernement a mis sur la table des sommes importantes pour accompagner une partie de l’économie. Mais aucune contrepartie sur l’emploi n’a été demandée aux entreprises. […] Nous ne pouvons accepter une société qui privatise les bénéfices tout en socialisant les pertes", peut-on lire dans un communiqué de l'intersyndicale.

"Face à une crise qui aujourd’hui est autant sanitaire que sociale et environnementale, il est temps de changer de cap ! À une crise internationale, il faut une réponse internationale ! Un accès pour tous à des bonnes conditions sanitaires (gratuité, suppression des brevets sur les vaccins et disponibilité de ceux-ci à l’échelle planétaire) est essentiel et doit s’accompagner par d’un renforcement des droits des travailleurs sans mise en concurrence entre ceux-ci", demandent les syndicats, qui seront rejoints par plusieurs élus, notamment de la majorité écologiste lyonnaise.

Le cortège partira à 10h30 de la place Jean Macé dans le 7e arrondissement, et se rendra en direction de la place Bellecour. L'objectif de faire mieux que l'an dernier (une dizaine de manifestants en plein premier confinement ndlr) sera probablement largement atteint.

Tags :

1er mai

9 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Le GaGa le 01/05/2021 à 22:15

Changer de cap, oui....mais surtout changer de siècle !

Signaler Répondre

avatar
Vive les GJ le 01/05/2021 à 12:06
bastille ! a écrit le 01/05/2021 à 11h30

Après 5 ans de gouvernement hollandais et 2 ans de macroniste, les syndicats crient grace !
Qu'ils fassent leur boulot syndical, pas politique !

Le peuple GJ canal historique à obtenu plus , que tous les syndicats confondus pro patronat.

Signaler Répondre

avatar
bastille ! le 01/05/2021 à 11:30

Après 5 ans de gouvernement hollandais et 2 ans de macroniste, les syndicats crient grace !
Qu'ils fassent leur boulot syndical, pas politique !

Signaler Répondre

avatar
kikou le 01/05/2021 à 10:09

Le 1er mai n'est pas un jour férié, c'est un jour chômé payé , ce qui n'est pas la même chose. En Suède, nous fêtons aussi le 1 er Mai , jour qui suit la fête des Walpurgis ( fête des sorcières ). Depuis le 1er Mai 1938, jour du (rot dagen ) aujourd'hui cela s'appelle Första maj. Il y a bien sûr desdéfilés pour la défense du droit des travailleurs auxquelles s'associent des festivités telle que Majblomman ( fleur de Mai )

Signaler Répondre

avatar
Osons le renouveau. le 01/05/2021 à 09:55

C'est en 2022 , surtout, qu'il faudra changer de cap....

Signaler Répondre

avatar
Calahann le 01/05/2021 à 08:47
Précisions a écrit le 01/05/2021 à 08h13

Je ne suis pas syndicaliste mais :
Il est vrai que l'état a donné des dizaines de milliards au sociétés, surtout aux très grosses avec actionnaires, sans aucune contrepartie, et les abus sont légions avec des licenciements et des pertes de droits acquis à la pelle.
Il n'y a qu'à voir la bourse de paris qui ne s'est jamais porté aussi bien, plus 6000 points !
Avec l'aide de ce gouvernement les gros actionnaires ne se sont jamais autant rémunérés pendant que la pauvreté augmente d'autant, et maintenant sous prétexte de la crise sanitaire ça ne va que s'amplifier pendant de nombreuses années...

Je te suis, mais c'est pas une nouvelle histoire que la République s'associe toujours avec les patrons du CAC 40 .
Si tu rajoutes en plus que notre Pacha de Macron est un membre de la finance !
Il est même prêt à ruiner ses propres parents pour des intérêts qui , tôt ou tard, lui porteront bien des préjudices moraux et dégeux !

Signaler Répondre

avatar
bob100 le 01/05/2021 à 08:23

"...les syndicats, qui seront rejoints par plusieurs élus, notamment de la majorité écologiste lyonnaise."

Je ne vois pas ce qu'il y a de commun entre les demandes des travailleurs, et "l'offre écologique" Lyonnaise faite essentiellement de restrictions et de suppressions.
Les Ecolos ne risquent-ils pas de se faire éjecter de la manif ou les gens pensent, à leurs fins de mois, à leur loyer qui augmente, à leur voiture qu'il faudra faire réparer , etc.....

Signaler Répondre

avatar
Précisions le 01/05/2021 à 08:13

Je ne suis pas syndicaliste mais :
Il est vrai que l'état a donné des dizaines de milliards au sociétés, surtout aux très grosses avec actionnaires, sans aucune contrepartie, et les abus sont légions avec des licenciements et des pertes de droits acquis à la pelle.
Il n'y a qu'à voir la bourse de paris qui ne s'est jamais porté aussi bien, plus 6000 points !
Avec l'aide de ce gouvernement les gros actionnaires ne se sont jamais autant rémunérés pendant que la pauvreté augmente d'autant, et maintenant sous prétexte de la crise sanitaire ça ne va que s'amplifier pendant de nombreuses années...

Signaler Répondre

avatar
Calahann le 01/05/2021 à 07:58

Le 1er mai , le seul jour de repos légal et , voilà qu'ils manifestent dans le vent depuis que l'Atlantique fût une flaque d'eau !
Une vraie perte de temps pour le temps des Muguets !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.