Régionales : sur le Vaporetto, Bruno Bonnell tente un large rassemblement du centre-tribord

Régionales : sur le Vaporetto, Bruno Bonnell tente un large rassemblement du centre-tribord
C'est sur le Vaporetto que Bruno Bonnell a acccueilli Stanislas Guérini ce mercredi - LyonMag

Personne ne pourra reprocher à Bruno Bonnell d’être un demi-candidat.

Entré tard dans une course aux régionales auxquelles il n’avait peut-être même pas songé, il ne ménage pas ses efforts pour refaire un retard considérable sur Laurent Wauquiez dans les sondages, moindre sur Andrea Kotarac (RN, ex LFI). A la tête d’une "plateforme d’alliance", Bruno Bonnell remonte ce mercredi la Saône sur le Vaporetto de Lyon pour en présenter à la presse et à Stanislas Guerini – chef de LREM venu le soutenir depuis Paris - les différents visages.

Certains sont connus, comme ceux du député Cyrille Isaac-Sibille, de Sarah Peillon, de François-Xavier Pénicaud du MoDem (avec Patrick Mignola par visio et les habituels problèmes techniques qui font qu’on n’entend rien), d’autres ne demandent qu’à l’être (Quentin Bataillon de Agir ou Nadine Baudet du Mouvement radical). Tous sont réunis, il y a aussi Olga Givernet, tête de liste dans l’Ain.

La Plateforme est là pour prendre le contrepied du douloureux échec des municipales de 2020, vécu comme la conséquence des divisions. Stanislas Guerini acquiesce : "Quand on est divisés on ne parle qu’à nous-mêmes". Mais pour Bruno Bonnell c’est du passé. Son présent ce sont les régionales en Auvergne-Rhône-Alpes et son lot d’adversaires. Le député LREM de Villeurbanne fustige à la fois "l’association opportune" des Verts et du PS qui ne sont d’accords "ni sur la 5G ni sur le Lyon-Turin", mais qui prévoient malgré tout de se retrouver au 2e tour, et la droite dure dont Laurent Wauquiez serait l’incarnation, bien éloignée de celle humaniste de Raymond Barre et de Michel Noir.

Nadine Baudet approuve : "Laurent Wauquiez nous traite très très mal". Bruno Bonnell compatit en se rappelant tous ces maires qui pensent du bien de sa Plateforme mais qui ne peuvent le dire "car ils sont dans la terreur de perdre leur subvention de la Région". L’ancien directeur d’Atari s’en moque : "Ça sera projet contre projet".

En attendant, l'homme est incontournable. "Tu es un disrupteur, assure Guerini, mais c’est une bonne chose car il faut casser les codes". Patrick Mignola aussi a sa définition : "Il y a 30 ans, moi comme d’autres, on a tous pensé que tu serais le Jeff Bezos français. Mais il y a eu les épreuves personnelles. Et tu es juste devenu un mec bien. C’est peut-être plus important que d’être Jeff Bezos".

Forte de ces belles paroles, après une heure de conférence de presse, la Plateforme salue les journalistes et continue son travail un peu plus loin.

@lemediapol

5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
hydrazine le 03/06/2021 à 13:44

sur la photo..il a le dos tourne par rapport au sens de la marche!!.......y peut pas voir arriver l iceberg façon titanic..........

Signaler Répondre

avatar
farce radicale lyonnaise le 03/06/2021 à 11:09

Quand on pense que Nadine Baudet représente le Mouvement Radical, groupuscule constitué d'une poignée d'adhérents qui pourraient se réunir dans une cabine téléphonique et qui se sont cooptés dans un bureau exécutif complétement bidon, on se rend compte que la farce politique est bien une réalité .
On n'entend pas d'ailleurs, Thierry Cornillet, le soi-disant président de ce groupuscule, nominé lui aussi dans une cabine téléphonique.
A la question ; "combien de divisions ?", réponse : même pas une escouade !

Signaler Répondre

avatar
C'est qui le patron ? le 03/06/2021 à 09:24

Quel cinéma par nos futurs ,soi disant déjà aux portes des régionales ,et surtout les présidentielles ! Macron,s'est déjà lancé,mais sans le proclamer haut et fort : ses voyages à gauche et à droite dans notre belle France en perdition ,le prouve bien

Signaler Répondre

avatar
J ai mal aux abdos! le 03/06/2021 à 07:08

Je me suis bien marré !!!!
En parlant d alliance contre nature, la sienne était magnifique à Villeurbanne, avec Haziza, candidate LR…. Maintenant on tente le PS….
Une autre alliance contre nature, le « pacte républicain contre les verts », ou comment les ennemis de toujours, Ps-lr-larem, s associent pour sauvegarde leur mandat!!!!!

Le nom de « plateforme », c est pour faire un clin d œil à cette péniche qui avait favorisé les candidats de la baronnie?

nous ne voulons plus d eux!! C est pas compliqué à comprendre!!!!

Mon choix est fait pour les prochaines années : tout sauf LAREM! Je préfère largement voter LFI ou RN, plutot que de laisser à nouveaux les institutions etre souillées par ces immondes personnages

Signaler Répondre

avatar
GrallMoiLeDos le 03/06/2021 à 06:04

" bien éloignée de celle humaniste de Raymond Barre et de Michel Noir."... on se marre bien !! il nous prend pour des débiles (vision lrem) ..les deux ont mis les doigts dans la confiture
https://www.lepoint.fr/politique/la-fortune-secrete-de-raymond-barre-decouverte-en-suisse-02-07-2019-2322290_20.php
https://www.lemonde.fr/archives/article/2003/11/15/prison-avec-sursis-pour-michel-noir-et-pierre-botton_342011_1819218.html
Sinon ils étaient humain comme...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.