ZEvent 2021 : le Joueur Du Grenier fait la paix avec le fondateur d'Infogrames et député Bruno Bonnell

ZEvent 2021 : le Joueur Du Grenier fait la paix avec le fondateur d'Infogrames et député Bruno Bonnell
Le Joueur du Grenier et Bruno Bonnell - dr/LyonMag

Les plus grands streamers français sont parvenus à récolter 10 millions d'euros pour Action contre la faim ce week-end, dans le cadre du ZEvent 2021.

Et comme le veut la coutume, chaque créateur a dressé en amont de l'évènement caritatif une liste de "donation goals", des objectifs de dons à atteindre en échange d'un gage à effectuer.

Le Joueur du Grenier, célèbre youtubeur spécialisé dans les jeux vidéo rétro, avait promis que si sa cagnotte atteignait 60 000 euros de dons, il investirait en bourse dans Infogrames, la société de jeux fondée par l'actuel député LREM du Rhône Bruno Bonnell.

Ce qu'il faut savoir, c'est qu'il y a un passif entre le créateur de contenu et l'entreprise qui a aujourd'hui fusionné avec Atari. Les jeux de Bruno Bonnell sont réputés pour être parmi les plus difficiles de l'histoire du jeu vidéo. Tintin au Tibet a par exemple fait faire beaucoup de cauchemar aux enfants des années 90.

Alors le Joueur du Grenier, en tant que spécialiste du rétrogaming, en a toujours voulu à l'homme d'affaires. Cependant, sa cagnotte a bel et bien dépassé les 60 000 euros et Frédéric Molas a donc été contraint d'investir dans Infogrames. 

"Nous n'avons pas toujours été d'accord cependant aujourd'hui du passé faisons table rase... Je tiens à remercier en toute honnêteté et sans aucune pression Bruno Bonnel pour tous les merveilleux souvenirs que Infogrames aura à jamais gravés dans ma mémoire. Amicalement", a déclaré le JDG sur Twitter pour marquer le coup.

La publication prenant de l'ampleur, celui qui est désormais un homme politique lui a répondu "sans rancune, bien au contraire ! C’est dans les vieux greniers qu’on fait les meilleurs amis".

Tout est mal qui finit bien.

X
0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.